La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

1/15 Lire la suite ...
Banque de films et analyses cinématographiques

2/15 Lire la suite ...
Surveillance du baccalauréat

Chaque année avec le calendrier du baccalauréat, une note précise que les correcteurs de copies de philosophie sont dispensés de surveillance dès lors qu’ils ont reçu leurs copies.


3/15 Lire la suite ...
Accompagnement personnalisé en Philosophie

le 11 décembre au lycée Paul Robert des Lilas et le 14 décembre au lycée Berlioz, Vincennes


4/15 Lire la suite ...
Plan Académique de Formation : lecture suivie Wittgenstein

5/15 Lire la suite ...
Plan Académique de Formation La bioéthique

les 18 et 19 janvier 2018


6/15 Lire la suite ...
exercices du philo-labo.fr

Vous pouvez concevoir des exercices en vous inscrivant... ou/et utiliser ceux en ligne


7/15 Lire la suite ...
Préparation vidéos par EEE à l’agrégation interne de philosophie 2018

COURS DIFFUSÉS EN VISIOCONFÉRENCES INTERACTIVES
AVEC LA PARTICIPATION DES PROFESSEURS ET DE LEURS ÉLÈVES


8/15 Lire la suite ...
L’interprétation

Au programme de l’agrégation interne 2018


9/15 Lire la suite ...
Le vivant

Notion au programme de l’agrégation interne 2018


10/15 Lire la suite ...
Ressources EMC

Sont rassemblées ici des ressources autour du programme EMC en terminale


11/15 Lire la suite ...
Bibliothèque du Plan Académique de Formation

12/15 Lire la suite ...
Agrégation interne : sujets et rapports de jury. De 2003 à 2017

13/15 Lire la suite ...
Livres en ligne

Livres libres d’accès en ligne


14/15 Lire la suite ...
Lien espace numérique privé, LAGORA pour les professeurs de philosophie

15/15 Lire la suite ...
Le vivant, quelques pistes pour l’agrégation (vidéos)

Plan académique de formation 2017-2018

1. Les Journées Universitaires de l’UPEC : La bioéthique, éthique de la santé et de l’environnement PHL0301 LA BIOÉTHIQUE

Diffusion et explication des travaux du Comité National d’Ethique. Mise en discussion et en situation des concepts abordés (la bioéthique : éthique de la santé, éthique de l’environnement). Explicitation de la place de la discipline Philosophie dans la transmission des valeurs de République en interdisciplinarité et en lien avec l’EMC

Actualiser les connaissances en bioéthique pour enrichir la culture morale et scientifique des élèves en EMC (Enseignement Moral et Civique) et en cours de philosophie. Favoriser et consolider sa capacité à questionner ses pratiques et ses connaissances. Contribuer à des stratégies pédagogiques conscientes des difficultés et des exigences propres au travail philosophique demandé aux élèves. Développer des modalités d’enseignement susceptibles de renforcer les habitudes et les performances des élèves en compréhension critiques des textes. Favoriser les échanges entre les enseignants, les universitaires et les chercheurs.

Responsable organisationnel M. BENMAKHLOUF Ali Professeur d’université
Responsable pédagogique M. BENMAKHLOUF Ali Professeur d’université

du 18/01/2018 09:00 19/01/2018 16:30
CRETEIL CEDEX

2. 17A0240370 PHL04 ACCOMPAGNEMENT DES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES
Accompagnement des pratiques pédagogiques : l’accompagnement personnalisé en philosophie

PHL0401

Mise en commun des pratiques en vigueur dans l’accompagnement personnalisé. Analyse, réflexion et échanges à partir d’exemples présentés.
Mettre en commun les pratiques. Souligner celles que l’on jugera les meilleures dans le dispositif de l’accompagnement personnalisé. Objectiver collectivement les besoins propres aux apprentissages en philosophie.

Description du public cible Public désigné.
Responsable organisationnel Mme SURRATEAU Aurélie IA-IPR philosophie
Responsable pédagogique Mme SURATTEAU Aurélie

11/12/2017 09:00 11/12/2017 16:30
Les Lilas
14/12/2017 09:00 14/12/2017 16:30
VINCENNES CEDEX

3. 17A0240369 PHL01 APPROFONDISSEMENT DES NOTIONS AU PROGRAMME
3a. 40124 PHL0101 LA NOTION DE DEMOCRATIE

Stage « Démocratie et politique »
Les mardi 28 et mercredi 29 Novembre 2017

Journée 1 (Mardi 28 Novembre 2017) – Frank Burbage (IGEN)
L’état de droit, aux risques de la démocratie (et réciproquement).

I (Matinée) – Problématisation générale

A partir de la lecture – notamment – de certains textes de Tocqueville et de Kelsen, ainsi que des débats contemporains concernant le statut et le rôle des cours constitutionnelles, on prendra en compte les critiques susceptibles d’être adressées au principe de la souveraineté populaire.
Ce faisant, on s’interrogera sur la tension entre instances, institutions et pratiques démocratiques. L’état de droit pourrait-il (paradoxalement) menacer la démocratie ? Et réciproquement ? Comment élaborer et comment déplacer une telle question ?

II (Après-midi) – Interrogation spécifique

Responsable organisationnel Mme FUMET Jeanne-Claire Chargée de mission

3b. 40126 PHL0102 LA NOTION D’EXPÉRIENCE

Approfondissement de la notion d’expérience en s’appuyant sur trois auteurs majeurs du programme.
PHL0102 LA NOTION D’EXPÉRIENCE
Approfondissement de la notion d’expérience à travers différents champs (esthétique, épistémologique, métaphysique) en s’appuyant sur trois auteurs majeurs du programme : Spinoza, Plotin, Nietzsche.
Approfondir la notion d’expérience en s’appuyant sur trois auteurs majeurs du programme. Donner des outils aux enseignants pour travailler cette notion.

Responsable organisationnel M. SOKOLOGORSKY Igor professeur agrégé
Responsable pédagogique M. SOKOLOGORSKY Igor professeur agrégé

23/03/2018 09:00 23/03/2018 12:00
VITRY SUR SEINE CEDEX

4. 17A0240368 PHL02 LECTURE D’UNE OEUVRE SUIVIE

Lecture d’une œuvre suivie : "De la certitude" de Ludwig Wittgenstein
PHL0201 LECTURE OEUVRE SUIVIE : "DE LA CERTITUDE"

Lecture d’extraits de l’œuvre à plusieurs voix et discussion critique. Conférence portant notamment sur les textes lus et étudiés, en lien avec une notion du programme d’écrit.
Enrichir l’explication de l’œuvre suivie à conduire en classe terminale à partir d’une lecture critique à plusieurs voix. Intégrer l’étude de cette œuvre dans le traitement des notions du programme d’écrit : la vérité, la démonstration, l’interprétation, la raison et le réel, le sujet, la conscience,l’art. Susciter des liens entre les apports théoriques et pratiques de lecture en classe.
Description de la modalité 5 journées avec le matin, travail en atelier /groupe, et l’après-midi, conférences et discussions avec un(e) intervenant(e)

Responsable organisationnel M. PAVLOPOULOS Marc Professeur agrégé / DP Collège International de Philosophie
Responsable pédagogique M. PAVLOPOULOS Marc Professeur agrégé / DP Collège International de Philosophie

Quelques sources sur Wittgenstein

Dates :
17/11/2017 09:00 17/11/2017 16:30
ST MAUR DES FOSSES
12/12/2017 09:00 12/12/2017 16:30
ST MAUR DES FOSSES
17/01/2018 09:00 17/01/2018 16:30
ST MAUR DES FOSSES
08/02/2018 09:00 08/02/2018 16:30
ST MAUR DES FOSSES
12/03/2018 09:00 12/03/2018 16:30
ST MAUR DES FOSSES

5. 17A0240225 PHL05 PREPARER CONCOURS INTERNE AGREGATION PHILO (voir les ressources)

Suite au Plan Vigipirate, munissez-vous de votre pièce d’identité. A noter : pour certains événements, il faut s’inscrire et se munir de l’invitation quand cela est indiqué.

Pour voir l’agenda 2018 (Février-juin) cliquer sur ce lien



DECEMBRE 2017

- Exposition à la bibliothèque Ulm-LSH et à la bibliothèque Jourdan.
De novembre 2017 à janvier 2018, la bibliothèque d’Ulm-Jourdan rend hommage à Émile Durkheim et expose, dans le cadre de son Livre du mois, des documents d’archives témoignant de son passage à l’École normale et à la bibliothèque.
L’exposition sera présentée à Ulm du 7 au 30 novembre, puis à Jourdan du 4 décembre au 31 janvier.
Du 7 au 30 novembre 2017 :
Bibliothèque Ulm-LSH 45 rue d’Ulm
Du lundi au vendredi : 9h - 19h Le samedi : 9h - 17h
Du 4 décembre 2017 au 31 janvier 2018 :
Bibliothèque Jourdan-SHS 48 Bd Jourdan
Du lundi au vendredi : 9h - 18h Le samedi : 9h - 17h

- Paysages français
Une aventure photographique (1984 - 2017)
Exposition – du 24 octobre 2017 au 4 février 2018 François-Mitterrand | Galeries 1 et 2

Vendredi 8 décembre 2017


Logiques de Hegel : bicentenaire de l’Encyclopédie des sciences philosophiques et de la Science de la Logique

Organisateurs : NoSoPhi/PhiCo (Université Paris1 Panthéon-Sorbonne, Institut des Sciences juridique et philosophique de la Sorbonne) ; Centre Atlantique de Philosophie (Université de Nantes) ; Métaphysique : histoire, transformations, actualité (Université Paris-Sorbonne)

Colloque organisé par Emmanuel Cattin (Univ. Paris-Sorbonne), Jean-François Kervégan (Université Paris1 Panthéon-Sorbonne) et Jean-Marie Lardic (Université de Nantes)

Vendredi 8 décembre 2017
Matin :
9 h 00 : Ouverture : E. Cattin, J.-F. Kervégan, J.-M. Lardic
9 h10 : Hommage à J.-F. Marquet (J.-M. Lardic)
9 h 15 : Bernard Bourgeois (Académie des Sciences morales et politiques) : Hegel : une Logique de la création.
10 h : Gilbert Gérard (Univ. Louvain) : Logique et Realphilosophie. De l’effectivité du concept
10 h 45 : pause
11 h 00 : Jean-Marie Lardic (Univ. Nantes) : Une logique encyclopédique : Hegel à Heidelberg
11 h 45 : J.-F Kervégan (Univ. Paris 1) : L’esprit objectif aujourd’hui

Après-midi :
14 h 15 : Franck Fischbach (Univ. Strasbourg) : Qu’est-ce que philosopher de façon encyclopédique ?
15 h 00 : Gilles Marmasse (Univ. Poitiers) : Remarques sur la question de la négativité
15 h 45 : visite de l’exposition sur Hegel à la Bibliothèque de la Sorbonne
16 h 30 : Olivier Tinland (Univ. Montpellier) : La conception hégélienne de la vérité
17 h 15 : Philippe Büttgen (Univ. Paris 1) : Encyclopédie et confession

18 h00 : Réception à la librairie Vrin

Le colloque se tiendra en Sorbonne, à la salle des Actes de l’Université Paris-Sorbonne (entrée au 54 rue Saint-Jacques ou au 17 rue de la Sorbonne)

Samedi 9 décembre 2017


Logiques de Hegel : bicentenaire de l’Encyclopédie des sciences philosophiques et de la Science de la Logique

Organisateurs : NoSoPhi/PhiCo (Université Paris1 Panthéon-Sorbonne, Institut des Sciences juridique et philosophique de la Sorbonne) ; Centre Atlantique de Philosophie (Université de Nantes) ; Métaphysique : histoire, transformations, actualité (Université Paris-Sorbonne)

Colloque organisé par Emmanuel Cattin (Univ. Paris-Sorbonne), Jean-François Kervégan (Université Paris1 Panthéon-Sorbonne) et Jean-Marie Lardic (Université de Nantes)

Matin :
9 h 00 : Emmanuel Cattin (Univ. Paris 4) : Personnalité pure
9 h 45 : Myriam Bienenstock (Univ. Tours) : L’ « esprit absolu » hégélien entre les XIXe et XXIe siècles
10 h 30 : Pause
10 h 45 : Olivier Depré (Univ. Louvain) : Autour du « Concept préliminaire » de la Logique
11 h 30 : Christophe Bouton (Univ. Bordeaux-Montaigne) : Hegel et le problème du réalisme
12 h 15 : Jean-Louis Vieillard-Baron (Univ. Poitiers) : Présence d’Aristote dans l’Encyclopédie

Après-midi :
14 h 45 : Alain Patrick Olivier (Univ. Nantes) : Logique et esthétique : sur l’enseignement de Hegel à Heidelberg
15 h 30 : Jean-Michel Buée (Univ. Lyon) : Le parcours de l’objectivité dans la Logique
16 h 15 : pause
16 h 30 : Raphaël Ehrsam : Logiques du changement
17 h 15 : Emmanuel Renault (Univ. Paris-Ouest) : Le concept d’expérience dans l’Encyclopédie des sciences philosophiques
18 h 00 : Clôture : E. Cattin, J.-F. Kervégan, J.-M. Lardic

Le colloque se tiendra en Sorbonne, à la salle des Actes de l’Université Paris-Sorbonne (entrée au 54 rue Saint-Jacques ou au 17 rue de la Sorbonne)

Samedi 9 décembre 2017

Séminaire « Les dieux chez les penseurs présocratiques »
organisé par Rossella Saetta Cottone et Gérard Journée

Sauf indication contraire, les séances ont lieu dans la bibliothèque Léon Robin

Université Paris Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, escalier E, 2ème étage, de 10h00 à 13h00

Pour de plus amples informations sur l’organisation du séminaire, vous pouvez nous contacter aux adresses suivantes : rossella.sc@free.fr, g.journee@placita.org

Le séminaire « Présocratiques » est organisé par Rossella Saetta Cottone et Gérard Journée. Il accueille de jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) et des chercheurs confirmés souhaitant présenter et discuter leurs travaux en cours (thèses, travaux post-doctoraux, édition de fragments et de témoignages, articles, monographies) sur les penseurs de la Grèce antique qui ont précédé les systématisations de Platon et d’Aristote. Séance mensuelle, avec un ou deux intervenants. Les présentations, d’une heure environ (des séances plus longues sont admises), sont suivies d’une discussion de 30 à 45 minutes. Des matériaux préparatoires fournis par les intervenants (hand-out, textes complémentaires) sont envoyés aux participants une dizaine de jours à l’avance.

À partir de l’année universitaire 2017-2018, le séminaire « présocratiques » du Centre Léon Robin (Paris IV) adopte un mode d’organisation par « cycles thématiques » d’une durée de trois à quatre semestres. Le premier cycle thématique qui débutera à la rentrée 2017 sur « Les dieux chez les penseurs présocratiques » se propose de revenir sur les principales questions soulevées par l’étude de la religiosité chez les penseurs grecs de l’époque archaïque et classique. Plus en détail, il s’agira d’étudier les formes particulières que prend, chez ces philosophes, la réflexion sur la religion polythéiste traditionnelle, à savoir : la critique « rationaliste » des mythes sur les dieux et des croyances admises (par ex. chez Xénophane et différemment chez Protagoras ou chez Euripide) ; le développement de pratiques savantes d’interprétation des textes poétiques sur les dieux comme la lecture allégorique (cf. Le Papyrus de Derveni) ; l’élaboration de nouvelles théologies naturalistes qui prennent pour objet des éléments de la nature ou du kosmos (par exemple, chez Empédocle) ; la revalorisation et le réinvestissement de divinités secondaires dans la religion traditionnelle, comme les daimones (notamment chez Empédocle et chez Socrate) ; l’orphisme.
Philippe Rousseau (Lille), « La mission de l’aède : révéler l’histoire des dieux pour réformer la société des hommes. Remarques sur le propos de la Théogonie d’Hésiode »

Samedi 9 décembre 2017

14h-16h
Séminaires › Marx au XXIe siècle : l’esprit et la lettre › Marx 2017-2018

Pascale FAUTRIER
Professeure agrégée de Lettres modernes (Paris), docteur, écrivaine

AUTOUR DE SON ROMAN : LES ROUGES (PARIS, SEUIL, 2014).
« CE SONT LES ROUGES QU’IL FAUT FAIRE REVENIR » (A. BADIOU)

Sorbonne, amphithéâtre Lefebvre
entrée : 14, rue Cujas,
ou 17, rue de la Sorbonne,
Galerie Jean-Baptiste Dumas, escalier R, 1er étage

Lundi 11 décembre 2017

"Les lundis de la philosophie" par Francis Wolff

Toutes les séances ont lieu le lundi de 17h à 19h, ENS, 45 rue d’Ulm, en salle Dussane (à l’exception de celle du 23 octobre : salle Jean Jaurès du 29 rue d’Ulm)

Vous pouvez désormais avoir accès à l’actualité et aux archives des "lundis de la philosophie", ainsi qu’à beaucoup d’autres documents (dont de nombreux textes en téléchargement) à l’adresse suivante :
http://franciswolff.fr/site-perso/

Nicolas Baumard (Institut Jean Nicod ENS-EHESS)
"L’origine des religions morales"

Lundi 11 décembre 2017

Séminaire « Raison(s) pratique(s) » ANNULE
de 19h30h à 21h30
Ce séminaire est organisé avec le soutien de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103) et de la Maison Heinrich Heine. Il est ouvert à toute personne intéressée, sans inscription préalable.

Organisateurs : Élodie DJORDJEVIC, Jean-François KERVEGAN, Jamila MASCAT et Sabina TORTORELLA

lieu : Maison H. Heine

Rahel JAEGGI (Humboldt Universität, Berlin), « Progrès moral et changement social » La conférence sera donnée en langue allemande et un dispositif de traduction simultanée est prévu pour cette séance.

Lundi 11 décembre 2017

15h-17h
Activités et formes de travail
Séminaire NoSoPhi

Sauf indication contraire, ce séminaire, ouvert à tous, se tient le jeudi de 16h à 18h dans la salle de formation de la bibliothèque de la Sorbonne. Il se substitue au précédent Séminaire Normes au titre de séminaire général de Nosophi. Il propose à des professeurs et chercheurs confirmés de venir présenter l’état de leur recherche sur des thèmes / dans des domaines qui intéressent fortement l’équipe et s’inscrivent dans les perspectives et champs de recherche du laboratoire :

- Philosophie du droit, Philosophie et droit
- Philosophie politique
- Éthique, philosophie morale, éthique appliquée
- Philosophie de la technique, philosophie et technique
- Philosophie économique, philosophie sociale, éthique de la finance
- Philosophie et épistémologie des sciences sociales
- Éthique de l’environnement

Interviennent aussi bien des chercheurs invités en séjour de recherche à NoSoPhi que des chercheurs spécifiquement conviés à cette fin. Les intervenants disposent d’une heure pour exposer leurs travaux, suivie d’une heure de discussion.

Organisation et coordination : Isabelle AUBERT, Magali BESSONNE, Marie GARRAU et Sophie GUÉRARD DE LATOUR.
Martin SAAR (Université Goethe, Francfort), « Order, Practice, Subject, or : What is Social Philosophy ? ». [Attention : la séance se tiendra de 15h à 17h]
Répondante : Isabelle AUBERT (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Jeudi 14 décembre 2017

Les mathématiques entre normativité et imagination - Historicité, finance et sémiogenèse

14h-19h

Nous sommes un groupe de mathématiciens qui dénonçons une mathématisation du monde orientée vers le contrôle, le quantitatif et le réductionnisme plutôt que vers l’invention libre et la construction de compréhensions.
Nous nous intéressons à l’émergence historique du sens et à son rôle dans la fabrication de connaissance et dans l’activité personnelle du chercheur. Nos thèmes de travail actuels portent sur l’historicité, l’organicité et la contextualité du vivant ; sur le rôle de l’interprétation et du sens dans le processus de la vision ; sur l’importance de l’interprétation et du travail sur les craintes dans l’appréhension de l’éventuel.
Nous vous invitons à une demi-journée, que nous voudrions fondatrice, le 14 décembre prochain : la discussion s’y organisera à partir de trois exposés. Puis nous proposerons la création de l’association Girolamo Cardano (inventeur des nombres imaginaires, premier penseur de la transformation du vivant dans le temps) à laquelle vous serez invités à participer si vous voulez.

- Introduction au colloque par Alain Supiot (Professeur au Collège de France, Pdt du Comité stratégique de l’Institut d’études avancées de Nantes).
Giuseppe Longo (CNRS, République des savoirs), « La difficile friction entre mathématiques et sciences historiques, à partir de la biologie »
Nicolas Bouleau (Ecole des Ponts ParisTech), « Finance : peut-on mettre l’interprétation en marché ? »
Alessandro Sarti (CNRS, EHESS), « L’intelligence entre élaboration de l’information et production de sens »
Discussion générale

Inscription recommandée auprès de Mme Cécile Alrivie : cecile.alrivie[at]ens.fr.

Salle dussane, 45 rue d’Ulm 75005

Jeudi 14 décembre 2017

17:00 - 19:00
Du temps à l’histoire
Séminaire de philosophie française contemporaine

Organisateurs : Jean-Baptiste Vuillerod et Laure Barillas.
- Frédéric Worms / salle R à l’ENS

Jeudi 14 décembre 2017

17h-19h
Les jeudis de l’HPS 2017-2018 à l’ENS

Les Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences, séminaire du département de philosophie, organisés par Mathias Girel, Michel Morange et Sophie Roux

ENS Rue D’Ulm Salle Cavaillès

Nicolas Weill Parot (EPHE, SAPRAT)
La science médiévale : rationalité et défis

Vendredi 15 decembre 2017

14h30-17h30.
Cycle de conférences Léon-Robin : la question de l’âme chez Platon et dans la tradition platonicienne -

Sorbonne, salle de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne

Riccardo Chiaradonna, "L’automotricité après Plotin (Porphyre, Jamblique, Thémistius)"
Répondant : Adrien Lecerf

Vendredi 15 décembre et Samedi 16 décembre 2017

Des Sciences Sociales en état d’Urgence : Islam et Crise Politique
Colloque organisé dans le cadre du RTP
« Islam et Chercheurs dans la Cité »
(CNRS-­‐IISMM-­‐EHESS)
Programme en ligne

Samedi 16 décembre 2017

14h-16h
Séminaires › Marx au XXIe siècle : l’esprit et la lettre › Marx 2017-2018

Ivan LAVALÉE
Professeur émérite d’informatique à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DES NÉOLIBÉRAUX AU TRANSHUMANISME, EN PASSANT PAR L’UBÉRISATION DE LA SOCIÉTÉ

Sorbonne, amphithéâtre Lefebvre
entrée : 14, rue Cujas,
ou 17, rue de la Sorbonne,
Galerie Jean-Baptiste Dumas, escalier R, 1er étage

Samedi 16 décembre 2017

10h30-12h30

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8103 (ISJPS-PhiCo)
UMR 7219 (SPHERE-GRAMATA)
Séminaire de recherche 2017-2018 coordonné par
Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Véronique Decaix
(Paris 1, Gramata) Intentionalité et réalité (II) :
L’intentionnel et le réel

Cette deuxième année de séminaire, après la précédente portant sur la logique et la métaphysique de l’intentionalité, sera consacrée à la logique et à la métaphysique de l’intentionnel. On interrogera, cette année, l’être de « l’intentionnel », en tant que corrélat supposé de l’intentionalité. Y a-t-il de « l’intentionnel » ? Dans l’affirmative, en quel sens y en a-t-il ? Celui-ci relève-t-il d’un traitement ontologique, logique, grammatical ? Si, en un sens ou en un autre, il y a de l’intentionnel, comment y en a-t-il : par rapport à quoi et sous quelles conditions ? dans quel rapport ou non avec le réel ? Ce thème sera abordé de façon à la fois historique et systématique, suivant des allers et retours dans le temps long de l’histoire de la philosophie jusqu’aux débats les plus contemporains, et en
l’instanciant dans différents champs réels.


- Michael Martin (University College London/University of California Berkeley) :
Elusive Objectivity

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Centre Sorbonne
17 rue de la Sorbonne
Escalier C, 1er étage couloir droite, Salle Lalande

Lundi 18 décembre 2017

"Les lundis de la philosophie" par Francis Wolff

Toutes les séances ont lieu le lundi de 17h à 19h, ENS, 45 rue d’Ulm, en salle Dussane (à l’exception de celle du 23 octobre : salle Jean Jaurès du 29 rue d’Ulm)

Vous pouvez désormais avoir accès à l’actualité et aux archives des "lundis de la philosophie", ainsi qu’à beaucoup d’autres documents (dont de nombreux textes en téléchargement) à l’adresse suivante :
http://franciswolff.fr/site-perso/

Manon Garcia (Safra Center for Ethics - Harvard Univ.)
"De la nécessité du concept de soumission. L’exemple du patriarcat."

Mercredi 20 décembre 2017

Séminaire Théorie critique pour l’année 2017-2018. Le thème directeur sera cette année Marxisme et Théorie critique.
10h-13h
en salle 235A du 29 rue d’Ulm

Bertrand Ogilvie Professeur de philosophie
Co-directeur du laboratoire LLCP UE 4008
Responsable du Master philosophie
Université Paris 8 Saint-Denis 2, rue de la Liberté 93526 Saint-Denis cedex
http://www-artweb.univ-paris8.fr
0607194991
bertrand.ogivie@wanadoo.fr

Mercredi 20 décembre 2017

18h/21h

Séminaire de recherche sous la direction de Paul Guillibert (Université Paris Ouest, Sophiapol) et Matthieu Renault (Université Paris 8, LLCP)
http://sophiapol.hypotheses.org/21455
Les philosophes et leur monde
Pour une histoire globale de la philosophie

Université Paris 8, salle A028

Wolf Feuerhahn – D’une histoire indigène à une histoire transnationale de la philosophie

***

On se pose souvent la question de savoir si faire de l’histoire de la philosophie est véritablement faire de la philosophie. Il ne serait pas moins légitime de se demander dans quelle mesure cela signifie faire de l’histoire. Si on accepte de la considérer de l’extérieur, d’un point de vue strictement historiographique, plutôt que dans sa logique interne, force est de reconnaître que l’histoire de la philosophie se résume bien souvent à une histoire des grands problèmes, concepts et œuvres (de tel ou tel philosophe) comme autrefois on faisait l’histoire des grands hommes (de tel ou tel roi), guerres et autres événements notables. Ce séminaire s’ancre dans la conviction que la philosophie a beaucoup à apprendre des courants historiographiques qui se sont développés depuis une cinquantaine d’années au moins : histoire sociale, histoire par le bas, histoire globale, histoire transnationale, histoire postcoloniale, histoire des circulations, histoire connectée, etc. Or, ces « nouvelles » historiographies nous suggèrent la nécessité d’un double déplacement. De même que l’histoire sociale a détrôné les rois en les inscrivant dans la « longue durée » des rapports sociaux, de même l’histoire de la philosophie doit-elle repenser le discours philosophique à partir de la matérialité du monde social, qui lui fournit non seulement un contexte et des conditions de possibilité, mais un sol et un horizon permanent. Cette réinscription sociale de la philosophie par l’histoire serait néanmoins incomplète si elle ne conduisait pas à décentrer l’histoire de la philosophie, dont les frontières internes épousent encore généralement celles de l’Europe-Occident. Réexaminer, au-delà de la simple question des « influences », les circulations, intellectuelles mais aussi matérielles, au long desquelles la philosophie s’est constituée et constamment réinventée est le geste qu’il nous semble nécessaire d’amorcer pour que la philosophie soit à la hauteur de l’histoire, c’est-à-dire aussi de sa propre histoire. rope et au-delà, ou encore les effets « souterrains » de la guerre d’Algérie sur la philosophie française contemporaine.
Ce séminaire prend le relais du séminaire « Déprovincialiser l’histoire, réorienter la philosophie » qui s’est tenu entre 2015 et 2017.

Jeudi 21 décembre 2017

17h-19h
Les jeudis de l’HPS 2017-2018 à l’ENS

Les Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences, séminaire du département de philosophie, organisés par Mathias Girel, Michel Morange et Sophie Roux

ENS Rue D’Ulm Salle Cavaillès

Michela Malpangotto (CNRS, SYRTE)
Les commencements de la Révolution scientifique : pour de nouvelles perspectives de recherche


JANVIER 2018
Mardi 9 janvier 2018

Histoire et philosophie de la physique
17h-19h
CONTACTS
Nad Fachard
courriel : nad [dot] fachard [at] univ-paris-diderot [dot] fr
olivier Darrigol
courriel : darrigol [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

Ce séminaire est conçu comme un lieu d’échange entre historiens de la physique, philosophes de la physique, physiciens et étudiants dans les disciplines concernées. Bien que le programme de cette année n’ait pas de thème précis, il reflète l’intérêt des organisateurs pour les questions qui nous poussent à traverser les frontières interdisciplinaires : entre physique et philosophie, entre histoire et philosophie, entre construction théorique et expérience, entre physique et autres sciences.

Responsables
Nadine de Courtenay (Univ. Paris Diderot, SPHere),
Olivier Darrigol (CNRS, SPHere),
Sara Franceschelli (ENS LSH),
Jan Lacki (Université de Genève)

Henk de Regt (Université Libre d’Amsterdam)
Models and mechanisms : Physical understanding in the nineteenth century.


salle Malevitch, 483, bâtiment Condorcet, Université Paris Diderot - 4 rue Elsa Morante
Paris, France (75013)

Jeudi 11 janvier 2018

9-12h
Philosophie de la religion
Objets, méthodes

Séminaire organisé par Perrine Simon-Nahum (ENS), Dan Arbib (ENS) et Vincent Delecroix (EHESS).

Ce séminaire a pour vocation de faire découvrir aux étudiants la richesse et le dynamisme actuel des études en philosophie de la religion. Procédant par invitations au gré de l’actualité des publications et des recherches, il vise à représenter autant les différents courants qui structurent ce champ que les objets et les problématiques multiples qui occupent les chercheurs. On s’y rendra sensible à la variété du phénomène religieux contemporain et simultanément à la pluralité des approches et même des croisements interdisciplinaires au sein même de la philosophie de la religion.

Salle de séminaire (sous-sol du pavillon Pasteur) , 45 rue d’Ulm 75005

Vincent Eltschinger – philosophie indienne (titre à venir)

Vendredi 12 janvier 2018

Séminaire : Nietzsche. Philosophie et philologie
11-13h

Comment lire Nietzsche ? Nietzsche était-il davantage philologue ou philosophe ? Existe-t-il des phases dans sa philologie ? Et dans sa philosophie ? Pouvons-nous repérer des stratifications stylistiques et conceptuelles dans son écriture ? Nietzsche disait-il la même chose à son public, à ses étudiants et à soi-même ? Quel est le rapport entre sa philologie et l’esthétique musicale wagnérienne ? Est-ce qu’à l’œuvre d’art de l’avenir correspond une philologie de l’avenir ? Et une philosophie de l’avenir aussi ?
Après avoir donné quelques réponses à ces questions en anticipant parfois sur les sujets des autres séances du séminaire, on illustrera ces relations entre philosophie et philologie chez Nietzsche par un exemple : la question du style. La préoccupation pour le style est une constante dans l’œuvre de Nietzsche. Qu’il s’agisse de l’élaboration de son propre style d’écriture, de la distinction entre prose et poésie, de la réflexion sur le meilleur style, ou encore de la comparaison entre le style écrit et le style oral, Nietzsche se nourrit de l’Antiquité, qui n’a jamais fait du style une pure question littéraire ni esthétique. Dès l’Antiquité, la question du style s’articule clairement à une problématique de la puissance, du pouvoir et de la contrainte, comme le constate Nietzsche dans ses cours sur la poésie antique tout autant que sur la rhétorique.

Anne Merker (CREΦAC/ITEM) est professeure de philosophie à l’Université de Strasbourg, spécialiste d’histoire de la philosophie grecque (Platon et Aristote), actuellement en délégation de recherche à l’ITEM.

— Anne Merker, Plato amicus sed –

École normale supérieure, salles des Actes

Samedi 13 janvier 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
Séminaire Wittgenstein 2017-2018 : Formes de langage, formes de vie
Organisé par Christiane Chauviré et Sandra Laugier

De 2015 à 2017 le séminaire s’est focalisé sur ce concept d’« ordinaire » dans ce qu’il a de central dans la pensée contemporaine, chez Wittgenstein, Austin, et aujourd’hui Stanley Cavell, Veena Das et Richard Moran, à l’interface du linguistique, de l’éthique et de l’anthropologique.

En 2017-2018, le séminaire envisagera plus directement, en partenariat avec le GDRI CNRS « Forms of life », la notion de « formes de vie » en lien avec le langage ordinaire et l’articulation des formes du langage et de la vie. Les formes de vie font actuellement l’objet de recherches dynamiques au confluent de la philosophie de Wittgenstein et de la Théorie critique, de Foucault et du biopolitique, de Dewey et
du pragmatisme, de l’anthropologie de la vie. Il s’agit de mettre en évidence la force et la plasticité du concept, et d’explorer l’intrication du social (sens horizontal) et du biologique (sens vertical) dans les Forms of life et l’intégration de formes vitales
(Lifeforms) dans les formes ordinaires du langage et de la vie.

Lieu : Sorbonne, Université Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la
Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande

Renseignements : sandra.laugier@univ-paris1.fr

Christiane Chauviré
« Foucault, Wittgenstein et les formes de vie »

Lundi 15 janvier 2018

"Les lundis de la philosophie" par Francis Wolff

Toutes les séances ont lieu le lundi de 17h à 19h, ENS, 45 rue d’Ulm, en salle Dussane (à l’exception de celle du 23 octobre : salle Jean Jaurès du 29 rue d’Ulm)

Vous pouvez désormais avoir accès à l’actualité et aux archives des "lundis de la philosophie", ainsi qu’à beaucoup d’autres documents (dont de nombreux textes en téléchargement) à l’adresse suivante :
http://franciswolff.fr/site-perso/

Claude-Olivier Doron (Univ. Paris VII-Denis Diderot)
"De l’altération. Réflexions sur une figure historique de la différence anthropologique"

Mardi 16 janvier 2018

Histoire et philosophie de la physique
17h-19h
CONTACTS
Nad Fachard
courriel : nad [dot] fachard [at] univ-paris-diderot [dot] fr
olivier Darrigol
courriel : darrigol [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

Ce séminaire est conçu comme un lieu d’échange entre historiens de la physique, philosophes de la physique, physiciens et étudiants dans les disciplines concernées. Bien que le programme de cette année n’ait pas de thème précis, il reflète l’intérêt des organisateurs pour les questions qui nous poussent à traverser les frontières interdisciplinaires : entre physique et philosophie, entre histoire et philosophie, entre construction théorique et expérience, entre physique et autres sciences.

Responsables
Nadine de Courtenay (Univ. Paris Diderot, SPHere),
Olivier Darrigol (CNRS, SPHere),
Sara Franceschelli (ENS LSH),
Jan Lacki (Université de Genève)

Christophe Schmit (SYRTE, Observatoire de Paris)
La postérité de la philosophie naturelle de Malebranche au XVIIIe siècle.


salle Malevitch, 483, bâtiment Condorcet, Université Paris Diderot - 4 rue Elsa Morante
Paris, France (75013)

Mercredi 17 janvier 2018

« Lakanal et les mondes possibles » 2017|2018 – La morale
Cycle de conférences de philosophie organisé par Dominique Weber (Khâgne classique)

- « Les raisons morales », ;par Laurent Jaffro (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne et Institut Universitaire de France)

Les conférences ont lieu, de 17h30 à 19h, au Parloir du Lycée Lakanal de Sceaux
3, Avenue Franklin Roosevelt | 92330 Sceaux | RER B : Bourg-la-Reine
Conférences ouvertes à toutes et tous

Jeudi 18 janvier 2018

14h-18h
Centre Léon Robin
Ousia : essence ou substance ? L’héritage philosophique de l’antiquité à l’époque tardo-antique et médiévale
Séminaire dirigé par Anca Vasiliu

Sorbonne, Salle des Actes (rdc)

Maddalena Bonelli (Univ. de Bergamo) : Porphyre : substance et relation

Juliette Lemaire (Centre Léon Robin, CNRS/Univ. Paris-Sorbonne) : Porphyre et l’ousia

Jeudi 18 janvier 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103, CNRS-Paris 1)
Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne
15h-17h
SÉMINAIRE NoSoPhi ‘Normes, Sociétés, Philosophies’

Organisé par Isabelle Aubert, Magali Bessone, Marie Garrau, Sophie Guérard de Latou

Salle de formation, Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

Véronique Champeil-Desplats (Université Paris-Nanterre)
L’état d’urgence, entre état d’exception et état de droit
Répondant : Masoud Sinaeian (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Jeudi 18 janvier 2018

17h-19h
Séminaire « Philosophies du sens »
ENS Ulm - UMR 8547- Transferts culturels
Université Paris Nanterre- Laboratoire IRePh - EA 373
Organisation et contact : Christian Berner- Charlotte Morel
christian.berner@parisnanterre.fr/ charlotte.morel@ens.fr

-  Jean-François Goubet (ESPE Lille-Nord de France, RECIFES) Les dépositaires du sens chez Fichte

ENS 45 rue d’Ulm salle Pasteur

Vendredi 19 et Samedi 20 janvier 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
Séminaire Wittgenstein 2017-2018 : Formes de langage, formes de vie
Organisé par Christiane Chauviré et Sandra Laugier
Coordination Estelle Ferrarese, Sandra Laugier

De 2015 à 2017 le séminaire s’est focalisé sur ce concept d’« ordinaire » dans ce qu’il a de central dans la pensée contemporaine, chez Wittgenstein, Austin, et aujourd’hui Stanley Cavell, Veena Das et Richard Moran, à l’interface du linguistique, de l’éthique et de l’anthropologique.

En 2017-2018, le séminaire envisagera plus directement, en partenariat avec le GDRI CNRS « Forms of life », la notion de « formes de vie » en lien avec le langage ordinaire et l’articulation des formes du langage et de la vie. Les formes de vie font actuellement l’objet de recherches dynamiques au confluent de la philosophie de Wittgenstein et de la Théorie critique, de Foucault et du biopolitique, de Dewey et
du pragmatisme, de l’anthropologie de la vie. Il s’agit de mettre en évidence la force et la plasticité du concept, et d’explorer l’intrication du social (sens horizontal) et du biologique (sens vertical) dans les Forms of life et l’intégration de formes vitales
(Lifeforms) dans les formes ordinaires du langage et de la vie.


Lieu : Sorbonne, Université Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la
Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande
Renseignements : sandra.laugier@univ-paris1.fr

Workshop du GDRI CNRS Forms of life « Les formes de vie, les règles et la loi »

Lundi 22 janvier 2018

"Les lundis de la philosophie" par Francis Wolff

Toutes les séances ont lieu le lundi de 17h à 19h, ENS, 45 rue d’Ulm, en salle Dussane (à l’exception de celle du 23 octobre : salle Jean Jaurès du 29 rue d’Ulm)

Vous pouvez désormais avoir accès à l’actualité et aux archives des "lundis de la philosophie", ainsi qu’à beaucoup d’autres documents (dont de nombreux textes en téléchargement) à l’adresse suivante :
http://franciswolff.fr/site-perso/

Vanessa Nurock (Univ. Paris VIII)
"La morale au-delà de l’opposition naturalisation/ artificialisation ? »

Lundi 22 janvier 2018

Séminaire « L’idée russe face aux idées occidentales »
Organisation :
Stéphanie Roza, Igor Sokologorsky, Thomas Van Der Hallen

18h00-20h00,
centre Sorbonne, salle Halbwachs, (entrée par le17, rue de la Sorbonne, escalier C, 1er étage)

Michel Espagne : La découverte du Caucase par les savants allemands au début du XIXe siècle

Le séminaire est organisé avec le soutien du CHSPM et du LabEx COMOD
L’entrée est libre, mais l’inscription est impérative par mail : igorsokologorsky@yahoo.fr

Mercredi 24 janvier 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103, CNRS-Paris 1)
Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne
Séminaire Hegel Agenda 2017-2018
Le séminaire est animé par Jean-François Kervégan (Université Paris I et IUF) et Gilles Marmasse (Université de Poitiers)
Il relève de l’Institut des sciences juridiques et philosophiques de la Sorbonne (UMR 8103) et de l’équipe d’accueil « Métaphysique allemande et philosophie pratique » (EA 2626, univ. de Poitiers).

Robert LEGROS (Université libre de Bruxelles, Université de Caen), « La valeur dans la philosophie politique de Hegel »

De 14h à 16h en salle des Actes de l’Hôtel Fumé, Université de Poitiers.

Mercredi 24 janvier 2018


- L’invention de l’invention de soi France//Etats-Unis. Aller-retour
Université de Paris-Est Créteil, séminaire organisé par Guillaume le Blanc
17h-19h
Le séminaire se propose de creuser les figures de l’invention de soi en les rapportant à une double histoire de la pensée étasunienne et française pour en déterminer la fécondité et cerner les contours d’une histoire de l’invention de soi en philosophie contemporaine. Vous trouverez en fichier joint le programme du séminaire jusqu’en juin. « Quand l’esprit est soutenu par le travail et par l’invention, la page du livre que nous lisons, quel qu’il soit, devient lumineuse ». Emerson (1837)
-  Daniele Lorenzini (Chercheur postdoctoral à l’Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne) : « Être son meilleur moi : Emerson, Cavell et le perfectionnisme moral »

Paris Est, Salle salle I2-213

Vendredi 26 janvier 2018

14h30-17h30.
Cycle de conférences Léon-Robin : la question de l’âme chez Platon et dans la tradition platonicienne -

Univ. Paris-Sorbonne, Maison de la Recherche, salle D116

Franco Trabattoni : sur le Phédon
Répondant : Emanuelle Jouet-Pastré

Samedi 27 janvier 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
de 10h30 à 12h30 salle Cavaillès
Séminaire Philosophie & psychanalyse

Séminaire de recherche 2017-2018 organisé par Guy-Félix Duportail
(Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

Dorothée Legrand (CNRS, ENS Ulm)
Quelle épochè, quelle analyse ?

Samedi 27 janvier 2018

14h30-16h30
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)

Séminaire de recherche 2017-2018 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Ronan de Calan (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)
Critique de l’ontologie sociale

La question de la réalité sociale joue un rôle privilégié dans le
renouveau actuel du motif réaliste. Certains soutiennent que l’originalité du « nouveau réalisme », irréductible au réalisme généralement naturaliste qui a pu, dans la période précédente, s’opposer aux différentes formes d’antiréalisme post-moderne, résiderait dans la prise en compte non plus de la seule réalité naturelle mais de celle de la société. Tout le problème paraît alors que la mise en exergue de la réalité de ladite réalité sociale ne conduise pas, d’une façon ou d’une autre, à la désocialisation de cette même réalité. Aussi le « nouveau réalisme » se distinguerait-il par le respect qu’il témoignerait à la spécificité de l’être du social.
La difficulté est cependant que, bien souvent, dès lors, cette spécificité semble revêtir des traits étrangement similaires à ceux de ce constructivisme même que la thèse réaliste avait pour vocation première de dénoncer. On ne compte plus, de la part des néo-réalistes proclamés, les tentatives de « constructions de la réalité sociale », l’idéal analytique de (re)construction théorique de cette réalité finissant souvent par prendre la signification substantielle suivant laquelle, en un sens ou un autre, ce serait cette réalité elle-même qui se construirait.
Le premier objectif de nos travaux sera de remettre en question cette idée selon laquelle le social, que cela soit en un sens épistémologique ou métaphysique, pourrait faire l’objet d’une « construction ». Nous soutiendrons qu’essayer de « construire » le social, c’est, du point de vue théorique, se condamner à le manquer. A la logique de la « construction », il faut substituer celle de l’analyse et de la critique, qui, plutôt que de prétendre fabriquer théoriquement le social, le prend pour point de départ ainsi que les discours voués à sa connaissance (et non à sa construction) : ceux des sciences sociales. D’autre part, du point de vue ontologique, nous mettrons en doute que le social puisse être pensé en aucune façon comme étant lui-même une « construction » – ce qui ne veut pas dire
qu’il n’appartienne pas à l’être du social que des « constructions », en des sens à préciser, y soient possibles.
Cette démarche critique nous conduira cependant et surtout, au-delà du rejet de ce mythe de la construction, à remettre en question les limites de principe du programme même d’une « ontologie sociale ». Celle-ci paraît, constitutivement, condamnée à osciller entre réification et constructivisme. C’est que, sans doute, la question est mal posée. A la perspective ontologique qui prétend circonscrire a priori l’être du social et finit toujours par lui donner alternativement trop ou trop peu d’être, on opposera l’enquête socio-logique qui reconnaît dans la société l’espace dans lequel est posée, conflictuellement, la question des mesures de l’être.

Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre Sorbonne
17 rue de la Sorbonne Escalier C, 1er étage couloir droite, Salle Lalande

Maurizio Ferraris (Université de Turin) :
Du Capital à la Documédialité

Samedi 27 janvier 2018

10h30-12h30

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8103 (ISJPS-PhiCo)
UMR 7219 (SPHERE-GRAMATA)
Séminaire de recherche 2017-2018 coordonné par
Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Véronique Decaix
(Paris 1, Gramata) Intentionalité et réalité (II) :
L’intentionnel et le réel

Cette deuxième année de séminaire, après la précédente portant sur la logique et la métaphysique de l’intentionalité, sera consacrée à la logique et à la métaphysique de l’intentionnel. On interrogera, cette année, l’être de « l’intentionnel », en tant que corrélat supposé de l’intentionalité. Y a-t-il de « l’intentionnel » ? Dans l’affirmative, en quel sens y en a-t-il ? Celui-ci relève-t-il d’un traitement ontologique, logique, grammatical ? Si, en un sens ou en un autre, il y a de l’intentionnel, comment y en a-t-il : par rapport à quoi et sous quelles conditions ? dans quel rapport ou non avec le réel ? Ce thème sera abordé de façon à la fois historique et systématique, suivant des allers et retours dans le temps long de l’histoire de la philosophie jusqu’aux débats les plus contemporains, et en
l’instanciant dans différents champs réels.

- Laurent Cesalli / Hamid Taieb (Université de Genève) :
L’intentionalité comme relation de similitude. Le cas d’Anton Marty

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Centre Sorbonne
17 rue de la Sorbonne
Escalier C, 1er étage couloir droite, Salle Lalande

Mardi 30 janvier 2018

Histoire et philosophie de la physique
17h-19h
CONTACTS
Nad Fachard
courriel : nad [dot] fachard [at] univ-paris-diderot [dot] fr
olivier Darrigol
courriel : darrigol [at] paris7 [dot] jussieu [dot] fr

Ce séminaire est conçu comme un lieu d’échange entre historiens de la physique, philosophes de la physique, physiciens et étudiants dans les disciplines concernées. Bien que le programme de cette année n’ait pas de thème précis, il reflète l’intérêt des organisateurs pour les questions qui nous poussent à traverser les frontières interdisciplinaires : entre physique et philosophie, entre histoire et philosophie, entre construction théorique et expérience, entre physique et autres sciences.

Responsables
Nadine de Courtenay (Univ. Paris Diderot, SPHere),
Olivier Darrigol (CNRS, SPHere),
Sara Franceschelli (ENS LSH),
Jan Lacki (Université de Genève)

Shaul Katzir (Université de Tel Aviv)
The shaping of interwar physics by technology - the case of piezoelectricity..


salle Malevitch, 483, bâtiment Condorcet, Université Paris Diderot - 4 rue Elsa Morante
Paris, France (75013)


FEVRIER 2018
Jeudi 1 février 2018

14h30-18h30
GDRI : AITIA/AITIAI - Le lien causal dans le monde antique : origines, formes, transformations.
CAUSES, PASSIONS, ACTIONS

Dir. C. VIano
Voir le carnet de recherche du GDRI sur hypotheses.org
Les séances ont lieu dans la Salle des Actes de l’Université Paris-Sorbonne
Karel THEIN (Prague) : L’intellect agent en tant que cause (Aristote, De anima III, 5)

Jeudi 1 Février 2018

9-12h
Philosophie de la religion
Objets, méthodes

Séminaire organisé par Perrine Simon-Nahum (ENS), Dan Arbib (ENS) et Vincent Delecroix (EHESS).

Ce séminaire a pour vocation de faire découvrir aux étudiants la richesse et le dynamisme actuel des études en philosophie de la religion. Procédant par invitations au gré de l’actualité des publications et des recherches, il vise à représenter autant les différents courants qui structurent ce champ que les objets et les problématiques multiples qui occupent les chercheurs. On s’y rendra sensible à la variété du phénomène religieux contemporain et simultanément à la pluralité des approches et même des croisements interdisciplinaires au sein même de la philosophie de la religion.

Salle de séminaire (sous-sol du pavillon Pasteur) , 45 rue d’Ulm 75005

Christian Jambet – Philosopher en Islam

Jeudi 1 février 2018

17h-19h
Séminaire « Philosophies du sens »
ENS Ulm - UMR 8547- Transferts culturels
Université Paris Nanterre- Laboratoire IRePh - EA 373
Organisation et contact : Christian Berner- Charlotte Morel
christian.berner@parisnanterre.fr/ charlotte.morel@ens.fr

- Christian Berner (Université Paris Nanterre, IrePh) Forme symbolique et configuration du sens chez Ernst Cassirer

NANTERRE L Salle des Conseils

Vendredi 2 Février 2018

Séminaire Transferts culturels 2017-2018

Organisé par Michel ESPAGNE et Pascale RABAULT-FEUERHAHN
(UMR 8547 Pays germaniques – Transferts culturels).
Contact : michel.espagne@ens.fr ou pascale.rabault@ens.fr

Le séminaire est consacré aux recherches récentes et en cours dans le domaine des
« transferts culturels ». L’axe fédérateur consiste à interroger les vecteurs du déplacement de contenus intellectuels dans l’espace et dans le temps, ainsi que les resémantisations engendrées par ces transferts. Le séminaire accueille chaque année de nombreux spécialistes français et étrangers qui y présentent leurs travaux et projets. Fondamentalement pluridisciplinaire, il aborde au fil des séances une large variété de sujets touchant plus particulièrement à l’histoire culturelle et à l’histoire des sciences humaines. Il trace ainsi un parcours visant à mieux cerner et élaborer les outils conceptuels de l’historiographie transnationale.
Les interventions portent principalement mais pas exclusivement sur les transferts culturels qui impliquent l’espace germanophone.

L’entrée est libre : il n’est pas nécessaire d’être inscrit pour assister aux séances.

de 9h30 à 12h30, au 29 rue d’Ulm, 75005 Paris salle 235B

Servanne Jollivet (Paris-Athènes) :Introduction à l’œuvre de Reinhart Koselleck. Réception, recherches et prolongements
Suite à la récente parution du volume Reinhart Koselleck de la Revue germanique
Internationale, nous souhaitons ici faire le point sur l’état des publications, de la réception et des recherches en cours sur Koselleck. Si ses travaux dans le domaine de l’histoire conceptuelle sont plus connus en France, ainsi que son œuvre théorique sous l’effet de sa réception par certains historiens et philosophes, d’autres pans de son œuvre commencent également à bénéficier d’un intérêt croissant, parmi lesquels ses travaux dans le domaine de l’iconologie politique, sur les monuments aux morts, sur la fiction ou sur les rêves. En la replaçant dans le contexte des grands débats historiques de cette fin de siècle, nous essaierons d’identifier à grands traits quelques-uns des principaux legs de cette œuvre aux contours multiformes, d’en interroger les apports et limites, ainsi que ses éventuels prolongements.

- Jeffrey Andrew Barash (Paris) : Qu’est-ce qu’un monument ? Réflexions sur l’iconographie politique chez Reinhart Koselleck
Les travaux de Reinhart Koselleck sur les monuments aux morts ont ouvert la voie à une toute nouvelle conception des pratiques de commémoration à l’époque moderne. Dans cette communication, nous souhaitons examiner l’originalité de sa démarche ainsi que les sources profondes de sa conception du « monument » et de ses métamorphoses historiques. Notre analyse s’appuiera à la fois sur des exemples iconographiques tirés des travaux de Koselleck et des travaux d’historiens de l’art qui ont inspiré sa théorie.

Samedi 3 février 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
Séminaire Wittgenstein 2017-2018 : Formes de langage, formes de vie
Organisé par Christiane Chauviré et Sandra Laugier

De 2015 à 2017 le séminaire s’est focalisé sur ce concept d’« ordinaire » dans ce qu’il a de central dans la pensée contemporaine, chez Wittgenstein, Austin, et aujourd’hui Stanley Cavell, Veena Das et Richard Moran, à l’interface du linguistique, de l’éthique et de l’anthropologique.

En 2017-2018, le séminaire envisagera plus directement, en partenariat avec le GDRI CNRS « Forms of life », la notion de « formes de vie » en lien avec le langage ordinaire et l’articulation des formes du langage et de la vie. Les formes de vie font actuellement l’objet de recherches dynamiques au confluent de la philosophie de Wittgenstein et de la Théorie critique, de Foucault et du biopolitique, de Dewey et
du pragmatisme, de l’anthropologie de la vie. Il s’agit de mettre en évidence la force et la plasticité du concept, et d’explorer l’intrication du social (sens horizontal) et du biologique (sens vertical) dans les Forms of life et l’intégration de formes vitales
(Lifeforms) dans les formes ordinaires du langage et de la vie.

Lieu : Sorbonne, Université Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la
Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande
Renseignements : sandra.laugier@univ-paris1.fr


Constantine Sandis (Université Hertfordshire)
« Forms of life, ordinary language and understanding others »

Samedi 3 février 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
de 10h30 à 12h30 salle Cavaillès
Séminaire Philosophie & psychanalyse

Séminaire de recherche 2017-2018 organisé par Guy-Félix Duportail
(Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

Markus Gabriel (Université de Bonn)
Champs de sens et psychanalyse

Mercredi 7 février 2018


- L’invention de l’invention de soi France//Etats-Unis. Aller-retour
Université de Paris-Est Créteil, séminaire organisé par Guillaume le Blanc
17h-19h
Le séminaire se propose de creuser les figures de l’invention de soi en les rapportant à une double histoire de la pensée étasunienne et française pour en déterminer la fécondité et cerner les contours d’une histoire de l’invention de soi en philosophie contemporaine. Vous trouverez en fichier joint le programme du séminaire jusqu’en juin. « Quand l’esprit est soutenu par le travail et par l’invention, la page du livre que nous lisons, quel qu’il soit, devient lumineuse ». Emerson (1837)
- Joëlle Zask (Maître de Conférences HDR, Université de Provence) : « Cultures de l’invention de soi chez Boas et Dewey »

Paris Est, Salle salle I2-213

Jeudi 8 février 2018

Séminaire International et Interdisciplinaire de Recherches Spinozistes
18H-20H

Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Salle J004

Martin LIN « What are Modes for Spinoza ?

« 
Le spinozisme est-il une philosophie qui permet de penser les arts ? A priori tout semble indiquer une réponse négative : des textes avares sur la question, l’absence d’esthétique proprement dite. Pourtant s’il y a une philosophie qui a fasciné artistes, poètes et écrivains c’est bien celle de Spinoza. N’ont pas manqué non plus des tentatives de développer une « esthétique » spinoziste. Comment comprendre un tel contraste ? Alors que l’évolution des arts au XXe siècle invite à nous débarrasser de la question de la beauté, relu aujourd’hui le spinozisme permet peut-être une approche et une compréhension des arts par-delà l’esthétique et les différentes théories que la philosophie a voulu en faire. Cette conférence entend dégager quelques éléments de réflexion dans ce sens. LV. »

La figure de Spinoza a été présente dès l’origine de la création de l’université de Vincennes. Spinoza était pour Deleuze « le Christ des philosophes ». Badiou, dans des entretiens récents, déclare s’approcher toujours plus d’une vision spinozienne de la subjectivation et des affects de joie, dont il compte faire la matière du troisième volume de L’Être et l’Événement. La confrontation des thèses de Foucault et de Spinoza est maintenant de mieux en mieux instruite. La réflexion de Rancière sur les « mécomptes » démocratiques, ou les analyses de Lyotard (par exemple dans Pourquoi philosopher ?) croisent, rencontrent, discutent, les thèses de Spinoza. L’ambition du Séminaire, conformément à l’orientation contemporaine et internationale de l’université de Paris 8, est de montrer comment la philosophie de Spinoza continue à offrir une ressource de pensée dans tous les champs du savoir, de la pratique et de la création.

Université Paris 8, Salle J004.

Jeudi 8 février 2018

14h-18h
Centre Léon Robin
Ousia : essence ou substance ? L’héritage philosophique de l’antiquité à l’époque tardo-antique et médiévale
Séminaire dirigé par Anca Vasiliu

Sorbonne, Salle des Actes (rdc)

Gweltaz Guyomarc’h (Univ. « Jean Moulin » Lyon 3) : La forme et ses puissances selon Alexandre d’Aphrodise

Kristina Mitalaité (CNRS/LEM, Villejuif) : ‘Nature’ et ‘substance’ dans la première controverse sur l’eucharistie : Paschase Radbert et Ratramne de Corbie

Vendredi 9 février 2018

Séminaire : Nietzsche. Philosophie et philologie
11-13h

Comment lire Nietzsche ? Nietzsche était-il davantage philologue ou philosophe ? Existe-t-il des phases dans sa philologie ? Et dans sa philosophie ? Pouvons-nous repérer des stratifications stylistiques et conceptuelles dans son écriture ? Nietzsche disait-il la même chose à son public, à ses étudiants et à soi-même ? Quel est le rapport entre sa philologie et l’esthétique musicale wagnérienne ? Est-ce qu’à l’œuvre d’art de l’avenir correspond une philologie de l’avenir ? Et une philosophie de l’avenir aussi ?
Après avoir donné quelques réponses à ces questions en anticipant parfois sur les sujets des autres séances du séminaire, on illustrera ces relations entre philosophie et philologie chez Nietzsche par un exemple : la question du style. La préoccupation pour le style est une constante dans l’œuvre de Nietzsche. Qu’il s’agisse de l’élaboration de son propre style d’écriture, de la distinction entre prose et poésie, de la réflexion sur le meilleur style, ou encore de la comparaison entre le style écrit et le style oral, Nietzsche se nourrit de l’Antiquité, qui n’a jamais fait du style une pure question littéraire ni esthétique. Dès l’Antiquité, la question du style s’articule clairement à une problématique de la puissance, du pouvoir et de la contrainte, comme le constate Nietzsche dans ses cours sur la poésie antique tout autant que sur la rhétorique.

09/02/2018 — Marc de Launay et Carlotta Santini, Aux sources de la parole poétique : les leçons de littérature grecque de Friedrich Nietzsche ,

École normale supérieure, 29 rue d’Ulm, salle 235B,

Lundi 12 février 2018

Séminaire « Raison(s) pratique(s) »
17h-19h
Ce séminaire est organisé avec le soutien de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103) et de la Maison Heinrich Heine. Il est ouvert à toute personne intéressée, sans inscription préalable.

Organisateurs : Élodie DJORDJEVIC, Jean-François KERVEGAN, Jamila MASCAT et Sabina TORTORELLA

lieu : salle de lecture de NoSoPhi (Sorbonne, escalier K, 2e étage, salle G 615 bis).

Olivier TINLAND (Université Montpellier 3), « Les limites de l’analyse. Enjeux contemporains de la lecture hégélienne de la philosophie anglaise moderne ».

Jeudi 15 février 2018

SÉMINAIRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SUR SPINOZA EN SORBONNE 2017-2018
Coordonné par
Chantal Jaquet, Pascal Sévérac, Ariel Suhamy
ACTUALITÉ DE SPINOZA
Thèses et publications récentes

Le séminaire sera consacré aux interprétations récentes de Spinoza, largement marquées par la confrontation avec des auteurs classiques ou contemporains, ainsi que par une approche interdisciplinaire et l’ouverture à des champs de pensée aussi divers que la littérature, la biologie, la psychanalyse, la psychologie ou le droit. Il s’agira donc de faire droit à ces nouvelles pratiques théoriques au sein du spinozisme actuel, de s’interroger sur leur portée, leur efficience et leur fécondité pour éclairer en retour la lecture de Spinoza et fournir de nouvelles grilles d’analyse.

Excepté les mercredis 27 mars et 11 avril, les séances auront lieu le jeudi de 10h à 12h, à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Centre Panthéon, salle 216, entrée 2 place du Panthéon ou rue Cujas, aile Cujas, 2eme étage.

Gaye ÇANKAYA :
Spinoza et Sartre - De la politique des singularités à l’éthique de générosité
Éditions Classiques Garnier, 2017.

Vendredi 16 février 2018

14h30-17h30.
Cycle de conférences Léon-Robin : la question de l’âme chez Platon et dans la tradition platonicienne -

Univ. Paris-Sorbonne, Maison de la Recherche, D116

Anca Vasiliu - Titre à préciser
Répondant : Mauro Bonazzi

Lundi 19 février 2018

Séminaire « L’idée russe face aux idées occidentales »
Organisation :
Stéphanie Roza, Igor Sokologorsky, Thomas Van Der Hallen

18h00-20h00,
centre Sorbonne, salle Halbwachs, (entrée par le17, rue de la Sorbonne, escalier C, 1er étage)

Antonia Soulez : Quelques aspects de l’Europe musicale chez Scriabine : la question de la synesthésie

Le séminaire est organisé avec le soutien du CHSPM et du LabEx COMOD
L’entrée est libre, mais l’inscription est impérative par mail : igorsokologorsky@yahoo.fr

Jeudi 22 février 2018

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103, CNRS-Paris 1)
Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne
15h-17h
SÉMINAIRE NoSoPhi ‘Normes, Sociétés, Philosophies’

Organisé par Isabelle Aubert, Magali Bessone, Marie Garrau, Sophie Guérard de Latou

Salle de formation, Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

Andreas Niederberger (Université Duisburg-Essen)
Why Should Reasons for Migration Matter in Assessing the Claims of Migrants ?
Répondante : Sophie Guérard de Latour (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Samedi 24 février 2018

10h30-12h30

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8103 (ISJPS-PhiCo)
UMR 7219 (SPHERE-GRAMATA)
Séminaire de recherche 2017-2018 coordonné par
Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Véronique Decaix
(Paris 1, Gramata) Intentionalité et réalité (II) :
L’intentionnel et le réel

Cette deuxième année de séminaire, après la précédente portant sur la logique et la métaphysique de l’intentionalité, sera consacrée à la logique et à la métaphysique de l’intentionnel. On interrogera, cette année, l’être de « l’intentionnel », en tant que corrélat supposé de l’intentionalité. Y a-t-il de « l’intentionnel » ? Dans l’affirmative, en quel sens y en a-t-il ? Celui-ci relève-t-il d’un traitement ontologique, logique, grammatical ? Si, en un sens ou en un autre, il y a de l’intentionnel, comment y en a-t-il : par rapport à quoi et sous quelles conditions ? dans quel rapport ou non avec le réel ? Ce thème sera abordé de façon à la fois historique et systématique, suivant des allers et retours dans le temps long de l’histoire de la philosophie jusqu’aux débats les plus contemporains, et en
l’instanciant dans différents champs réels.

- Markus Gabriel (Université de Bonn) :
Jed Martin est-il un objet intentionnel ? Et qu’en est-il de Macron et
de son bureau ?

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Centre Sorbonne
17 rue de la Sorbonne
Escalier C, 1er étage couloir droite, Salle Lalande

Samedi 24 février 2018

14h30-16h30
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)

Séminaire de recherche 2017-2018 coordonné par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO) et Ronan de Calan (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)
Critique de l’ontologie sociale

La question de la réalité sociale joue un rôle privilégié dans le
renouveau actuel du motif réaliste. Certains soutiennent que l’originalité du « nouveau réalisme », irréductible au réalisme généralement naturaliste qui a pu, dans la période précédente, s’opposer aux différentes formes d’antiréalisme post-moderne, résiderait dans la prise en compte non plus de la seule réalité naturelle mais de celle de la société. Tout le problème paraît alors que la mise en exergue de la réalité de ladite réalité sociale ne conduise pas, d’une façon ou d’une autre, à la désocialisation de cette même réalité. Aussi le « nouveau réalisme » se distinguerait-il par le respect qu’il témoignerait à la spécificité de l’être du social.
La difficulté est cependant que, bien souvent, dès lors, cette spécificité semble revêtir des traits étrangement similaires à ceux de ce constructivisme même que la thèse réaliste avait pour vocation première de dénoncer. On ne compte plus, de la part des néo-réalistes proclamés, les tentatives de « constructions de la réalité sociale », l’idéal analytique de (re)construction théorique de cette réalité finissant souvent par prendre la signification substantielle suivant laquelle, en un sens ou un autre, ce serait cette réalité elle-même qui se construirait.
Le premier objectif de nos travaux sera de remettre en question cette idée selon laquelle le social, que cela soit en un sens épistémologique ou métaphysique, pourrait faire l’objet d’une « construction ». Nous soutiendrons qu’essayer de « construire » le social, c’est, du point de vue théorique, se condamner à le manquer. A la logique de la « construction », il faut substituer celle de l’analyse et de la critique, qui, plutôt que de prétendre fabriquer théoriquement le social, le prend pour point de départ ainsi que les discours voués à sa connaissance (et non à sa construction) : ceux des sciences sociales. D’autre part, du point de vue ontologique, nous mettrons en doute que le social puisse être pensé en aucune façon comme étant lui-même une « construction » – ce qui ne veut pas dire
qu’il n’appartienne pas à l’être du social que des « constructions », en des sens à préciser, y soient possibles.
Cette démarche critique nous conduira cependant et surtout, au-delà du rejet de ce mythe de la construction, à remettre en question les limites de principe du programme même d’une « ontologie sociale ». Celle-ci paraît, constitutivement, condamnée à osciller entre réification et constructivisme. C’est que, sans doute, la question est mal posée. A la perspective ontologique qui prétend circonscrire a priori l’être du social et finit toujours par lui donner alternativement trop ou trop peu d’être, on opposera l’enquête socio-logique qui reconnaît dans la société l’espace dans lequel est posée, conflictuellement, la question des mesures de l’être.

Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre Sorbonne
17 rue de la Sorbonne Escalier C, 1er étage couloir droite, Salle Lalande

Jing Xie (Université Fudan, Shanghai) :
"Idée pratique" ou "signifiant flottant" ? - Le mana et la réalité sociale

P.S. :

Comment s’y rendre ?

Ecole Normale Supérieure

La Sorbonne

Centre Léon Robin UMR 8061

Université Paris-Sorbonne

1, rue Victor Cousin

F-75230 Paris cedex 05

Accès

Les locaux du Centre Léon Robin se trouvent en Sorbonne, dans la salle F371, au deuxième étage de l’escalier E, F ou T, tous trois situés dans la galerie Richelieu.

RER B : station Luxembourg ; Métro 10, 4 : stations Cluny-la-Sorbonne, Saint Michel

Université Paris VIII

Université Paris Est


Rappel : chaque année avec le calendrier du baccalauréat, une note précise que les correcteurs de copies de philosophie sont dispensés de surveillance dès lors qu’ils ont reçu leurs copies. Pour le bac 2017, la note est publiée dans le BO n°45 du 3 décembre 2015

« Les enseignants chargés des corrections des épreuves de philosophie sont dispensés de toute surveillance d’autres épreuves écrites, dès la remise de leur lot de copies à corriger. »

extrait :

III. Baccalauréat

En application de la circulaire n° 2012-059 du 3 avril 2012 sur la préparation, le déroulement et le suivi des épreuves du baccalauréat, le calendrier des épreuves des baccalauréats général et technologique pour les académies de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de La Réunion et pour Mayotte fera l’objet d’une note de service spécifique qui sera publiée au Bulletin officiel de l’éducation nationale ultérieurement. Les vice-recteurs arrêteront les calendriers des baccalauréats général et technologique dans les collectivités d’outre-mer et les transmettront impérativement, pour information, à la direction générale de l’enseignement scolaire (mission du pilotage des examens).
Les dates ci-dessous du baccalauréat professionnel concernent les académies de métropole et d’outre-mer, Mayotte ainsi que les collectivités d’outre-mer à l’exception de la Nouvelle-Calédonie.
A - Épreuves écrites de la session
1 - Baccalauréats général et technologique
Les épreuves écrites du premier groupe sont fixées les jeudi 15, vendredi 16, lundi 19, mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 juin 2017 pour les baccalauréats général et technologique dans l’ordre et selon les horaires définis en annexes IV, V, VI et VII.
Les épreuves écrites anticipées, qu’elles soient subies au titre de la session 2017 ou par anticipation au titre de la session 2018, auront lieu respectivement :
- le jeudi 15 juin 2017 après-midi pour celles de français et celle de français et littérature ;
- le lundi 19 juin 2017 matin pour celles de sciences, commune aux séries ES et L.
Le détail des horaires est défini en annexes IV, V, VI et VII.
Les enseignants chargés de la correction des épreuves de philosophie sont dispensés de toute surveillance d’autres épreuves écrites, dès la remise de leur lot de copies à corriger.

Identification

Actus

Préparation vidéos par EEE à l’agrégation interne de philosophie 2018

COURS DIFFUSÉS EN VISIOCONFÉRENCES INTERACTIVES

AVEC LA PARTICIPATION DES (...)

Agenda colloques, conférences et séminaires de philosophie Décembre 2017/Février 2018. Quelques expositions

En bas de la page vous trouverez les indications pour vous rendre aux (...)

Concours interne du Capes, Capeps, Capet et Caplp 2018

Concours interne du Capes et Caer - Capes

Section philosophie (...)

Agrégation interne : sujets et rapports de jury. De 2003 à 2017

Session 2017 Rapport de jury agrégation interne 2017

Session 2016 (...)

Rapports des jurys - CAPES interne 2011-2017

Rapports de jury CAPES interne

Rapports des jurys - CAPES externe 2004-2017

Rapport CAPES externe 2017

Rapport CAPES externe 2016

Rapport CAPES (...)

Recensions

     
Ce site contient de nombreuses recensions (...)
Implications philosophiques (ISSN : 2105-0864)
La Vie des idées est un magazine international (...)
Le site NONFICTION.FR, LE PORTAIL DES LIVRES (...)

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    469504 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    447042 pages
  • Aujourd'hui :
    240 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    38 visiteurs
  • 5 sites référencés
  • Dernier article paru :
    le 9 décembre 2017
    "Le contrat"


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59