Merleau-Ponty
  Sommaire  

 Oeuvres

Merleau-Ponty, Maurice, Sens et non-sens, Nagel,
Une des conférences datée du 13 mars 1945 à l’Institut des Etudes Cinématographiques s’intitule « Le cinéma et la nouvelle psychologie, Que veut dire le film ? ».

  Études

  • Renaud Barbaras, "Merleau-Ponty et la nature", Atelier Merleau-Ponty, Toulouse, Lycée Saint-Sernin, septembre 2000.

Sur philopsis.fr :


Temps et vérité chez Merleau-Ponty

MERLEAU-PONTYJUILLET 2019/PAR AUVRAY DAMIENLire la suite

Phénoménologie de la perception. Commentaire

MERLEAU-PONTY25 MARS 2018/PAR PASCAL DUPONDLire la suite

Merleau-Ponty, un philosophe réaliste ?

MERLEAU-PONTY24 SEPTEMBRE 2016/PAR PASCAL DUPONDLire la suite

Merleau-Ponty : du cogito tacite au cogito vertical

MERLEAU-PONTY30 JANVIER 2016/PAR PASCAL DUPONDLire la suite

Du flux au tourbillon. Merleau-Ponty entre Husserl et Freud

MERLEAU-PONTY11 JUIN 2015/PAR DUCROS PAULLire la suite

Comment la Phénoménologie de la perception comprend-elle la question de la vérité ?

MERLEAU-PONTYJUIN 2015/PAR PASCAL DUPONDLire la suite


De la perception à l’œuvre de culture. L’itinéraire philosophique de Maurice Merleau-Ponty

MERLEAU-PONTYJUIN 2015/PAR PASCAL DUPONDLire la suite


La question du « corps de l’esprit » dans la philosophie de Merleau-Ponty

MERLEAU-PONTYJUIN 2015/PAR PASCAL DUPONDLire la suite


La question du langage dans « Le visible et l’invisible »

MERLEAU-PONTY23 NOVEMBRE 2014/PAR PASCAL DUPONDLire la suite


Le langage et la parole. Commentaire d’un texte de Merleau-Ponty

MERLEAU-PONTY21 JUILLET 2014/PAR TOUCHET PHILIPPE

  • Renaud Barbaras Le tournant de l’expérience : recherches sur la philosophie de Merleau-Ponty : il manque quelques pages.
  • Pascal Dupond, "La perception selon Merleau-Ponty", Philopsis, 2007.
  • Patrick Leconte, "Cézanne chez Merleau-Ponty", Philopsis, 2007.
  • GUCHET Xavier Théorie du lien social, technologie et philosophie : Simondon lecteur de Merleau-Ponty , Les Études philosophiques 2/ 2001 (n° 57), p. 219-237
    DOI : 10.3917/leph.012.0219
    De façon très allusive dans quelques textes de Signes et dans une note de travail du Visible et l’invisible, Merleau-Ponty a indiqué qu’élucider la question d’une « chair du social » exigeait un approfondissement préalable des notions de Gestalt, d’institution et de symbolisme. L’objet de cet article est de montrer comment Simondon a repris la question au point où Merleau-Ponty l’a laissée, en décrivant l’activité ou l’invention technique comme l’inscription matérielle d’un collectif en genèse, non partagé par la dualité du psychique et du social (selon le vœu merleau-pontien d’une troisième voie ouverte par l’ontologie de la chair, contre les dualismes hérités de la philosophie de la conscience, dont une certaine sociologie est encore tributaire). La pensée technique, loin d’être anecdotique ou spécialisée, apparaît donc comme un moment essentiel dans l’élaboration d’une théorie générale du lien social et de la socialisation des individus.
  • LABELLE, Gilles. Institution et intermonde : l’ontologie de la vie sociale selon Merleau-Ponty In : Sociologie de l’intermonde : La vie sociale après l’idée de société [en ligne]. Louvain-la-Neuve : Presses universitaires de Louvain, 2011 (généré le 26 avril 2014). Disponible sur Internet. ISBN : 9782875581693.

Recensions

ENTRETIENS AVEC GEORGES CHARBONNIER : ET AUTRES DIALOGUES. 1946-1959
Jérôme Melançon (préface) Maurice Merleau-Ponty
Éditeur : VERDIER 2016