La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Temps
logo imprimer

Le temps

- archive audio 12 décembre 2016 : Baptiste Le Bihan (Université de Genève), « L’éternité sans le temps »

- Le cours sur la question : QUI SUIS-JE DANS LE TEMPS,
proposé par Philippe TOUCHET, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au lycée G. Monod d’Anghien et diffusé en visioconférence depuis le lycée Jean-Pierre Vernant le 05 novembre 2015, est à votre disposition en différé sur le canal Dailymotion du Programme Europe, Éducation, École :

Première partie : Le temps, sujet ou objet ?

Deuxième partie : Le futur comme présence authentique


- Le temps, la vie, l’attente
Nicolas Grimaldi
05/05/2014
Conférence de Nicolas Grimaldi dans le cadre des Lundis de la philosophie. "Nous ne nous tenons jamais au temps présent", observait Pascal. Condition de l’homme, résumait-il : "inconstance, ennui, inquiétude".


- La Conférence Avoir le temps par Hélène DEVISSAGUET,
Professeur en Classes préparatoires au Lycée Condorcet, à Paris,
est à votre disposition en vidéo sur le canal Dailymotion du Projet Europe, Éducation, École.
dossier
"Nous ne nous tenons jamais au temps présent... nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais" (Pascal Pensées, Fg 172, éd. Brunschvicq)
Cours interactif en visio-conférence enregistré le 22/11/2012
par Didier MAES, Inspecteur honoraire de philosophie.
EEE


- Le temps et sa flèche
Conférence du 6 juillet 2000 par Etienne Klein. Chacun comprend de quoi nous voulons parler lorsque nous prononçons le mot temps, mais personne ne sait vraiment quelle réalité se cache derrière lui. Si le mot est clair, la chose ne l’est pas, qui se perd dans les brumes dès qu’on tente de la saisir. Pourtant les sciences, en particulier la physique, interrogent sans relâche la nature et les propriétés du temps. Quel statut faut-il lui donner ? S’écoule-t-il de façon régulière ? Est-il réversible ? Comment est-il relié à l’espace ? Peut-on concilier temps physique et temps psychologique ? Nous verrons comment chacune des révolutions qui ont agité la physique a remis en cause notre représentation du temps et des liens qu’entretient ce dernier avec l’espace et la matière. Canal U

- Une histoire des rythmes (IVe-XXIe siècle)
Les rythmes entraînent dans leur mouvement la vie tout entière des individus et des sociétés, les comportements quotidiens et les expériences esthétiques, les déplacements dans l’espace aussi bien que l’ordre vécu du temps. Il n’y a pas de vie sans rythme, c’est-à-dire - comme dans un air de jazz ou une toile abstraite de Mondrian - sans une mise en ordre variable de faits qui se répètent en combinant indéfiniment périodicité et rupture. Philosophes, sociologues, anthropologues, musicologues s’interrogent depuis deux siècles sur les rythmes sociaux, qui, suivant Marcel Mauss, font de l’homme un « animal rythmique ». Pourtant, il n’existait pas jusqu’à ce jour une histoire des rythmes qui confronte nos conceptions et expériences du rythme à celles du passé.

Cette conférence a été donnée à l’École des chartes, le 16 novembre 2017, par Jean-Claude Schmitt (prom. 1971), directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, dans le cadre de l’inauguration de la nouvelle bibliothèque de l’École au 12, rue des Petits-Champs.

En savoir plus : http://www.enc-sorbonne.fr/fr/actuali...

Temps désaccordés et mondes clignotants — Élie During (Paris X / ENSBA)

Temps et connexion — Frédéric Nef (Ehess)

Temps et surgissement ex nihilo — Quentin Meillassoux (ENS)

Temps local contre temps global — Élie During (Paris X / ENSBA)

Temps, causalité et probabilité chez Reichenbach — Alexis Bienvenu (univ. Paris I)

Le temps dans la physique relativiste — Marc Lachièze-Rey (CNRS/Paris VII)

Le temps du pari – la contingence et la vie — Tatsuya Higaki (Université d’Osaka, Japon)

Les échasses du temps — Claude Imbert (ENS)

Les deux concepts de temps : l’ordre et le devenir — Francis Wolff (ENS)

Pourquoi l’espace-temps ? Endurer, perdurer, durer
Élie During (Paris X / ENSBA) 7 mars 2011

L’homme affranchi de l’ordre du temps
Marie Gil 13/06/2014
Conférence de Marie Gil dans le cadre du colloque Vita nova – la vie comme écriture organisé par Marie Gil et Frédéric Worms « ‘L’homme affranchi de l’ordre du temps’- pour une ontologie de la Vita nova d’après Proust et Barthes...

Au Collège de France :
04 mai 2015 17:00 La longue durée, à la loupe Carlo Ginzburg
11 mai 2015 17:00La longue durée, à la loupe Carlo Ginzburg
18 mai 2015 17:00La longue durée, à la loupe Carlo Ginzburg
26 mai 2015 17:00La longue durée, à la loupe Carlo Ginzburg

- William James, Henri Bergson, et l’élasticité du temps psychologique — Claude Debru (ENS)

- Exposé de Muriel Cahen (Institut Jean Nicod- ENS-EHESS) dans le cadre des Lundis de la Philosophie 2017-2018.
L’unité des objets à travers leur changement
En changeant, un objet présente successivement des propriétés incompatibles. Comment peut-il alors préserver son identité à travers le temps, condition sine qua non de son changement ?
Une première approche situe l’identité d’un tel objet qui change dans ce qui, en lui, est exempt de changement : une substance, une propriété ou encore une forme spatiale permanentes. Elle ne rend ainsi compte ni de l’identité de l’objet en tant qu’il change, ni, si le changement est essentiel au temps, de la temporalité constitutive de cette identité.
Une seconde approche soutient que, de même qu’un seul et même objet peut présenter simultanément des propriétés incompatibles si elles sont en différentes parties spatiales, il peut présenter successivement des propriétés incompatibles si elles sont en différentes parties temporelles. Un arbre peut changer, perdre ses feuilles, en ayant une partie temporelle estivale pendant laquelle il est feuillu, puis une autre, hivernale, pendant laquelle il est nu. Cependant, cette division de l’objet en différentes parties temporelles menace son unité à travers le temps.
Pour rendre compte à la fois de la temporalité et de l’unité d’un objet qui change, nous nous pencherons sur son rythme de changement, qui est à la fois constitué par ses changements et préservé tout au long de sa durée. Nous nous demanderons enfin si l’identité des objets qui changent de façon irrégulière peut être assurée de façon analogue.


calendrier

avril 2018 :

Rien pour ce mois

mars 2018 | mai 2018

evenements non


puceplan site pucecontact puceespace redacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © La philosophie dans l’Académie de Créteil - copyright
site realise avec SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2