La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

L’événement #PhiloNum au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou organise du 12 au 16 février 2018 #PhiloNum, une semaine consacrée à la philosophie et au numérique, programme dédié aux élèves de lycée (tous niveaux).
L’objectif de cette semaine est de se faire rencontrer regards artistiques et philosophiques sur le monde numérique. Cet évènement gratuit sera l’occasion d’aborder de nombreuses questions philosophiques adaptées aux programmes scolaires grâce à des workshops, des visites-tweet ou encore des rencontres-conférences avec des philosophes. L’objectif est de détourner lors de cette semaine, l’utilisation et la pratique quotidienne par les élèves des nouvelles technologies.

Cette année, le thème traité est Le Réel et le virtuel le lundi 12 Février, jeudi 15 Février et vendredi 16 Février.

Les classes sont accueillies au Centre Pompidou pour une journée de 9h30 à 15h30. Durant la matinée, les classes participent à un atelier avec un artiste qui propose des œuvres d’art qui questionnent les problématiques liées au numérique. Ensuite, une visite les collections permanentes du musée avec un conférencier basé sur un texte Philosophique.

L’après-midi, toutes les classes sont rassemblées pour suivre une conférence d’un spécialiste des questions liées au numérique : le lundi : Jean-Michel Besnier, le jeudi : Arnaud Bouaniche et le vendredi : Alexandre Monnin. Ces conférences seront retransmises en direct sur le site du Centre Pompidou afin que les élèves n’ayant pas pu se déplacer puissent suivre l’évènement ; il leur sera possible de poser des questions à l’intervenant par le biais de twitter.

L’inscription à une journée est gratuite et se fait à l’adresse suivante : claire.cousin@centrepompidou.fr

Révolution
logo imprimer

La révolution

Guillaume SIBERTIN-BLANC, PRAG en Philosophie à l’Université de Toulouse 2–Le Mirail
Subjectivité révolutionnaire, inconscient et lutte de classes audio, 2009, Archives Marx XXIe s

- Raymonde Monnier : Républicanisme et révolution

Raymonde Monnier propose ici une définition des deux termes, républicanisme et révolution, qui recouvrent deux concepts apparemment contradictoires mais étroitement liés. Elle s’intéresse au transfert et à la réappropriation révolutionnaire des théories du républicanisme. Elle évoque notamment la notion de liberté politique en mentionnant Jean-Fabien Spitz, Constant et celle de liberté civile défendue par Condorcet.

Elle propose une définition de la liberté républicaine comme non domination entre les individus et entre les peuples puis s’intéresse au problème général de l’association politique et de la liberté des individus. Desmoulin, Bonneville, Taine, Mandart, Milton, le journaliste Robert et sa brochure "Le Républicanisme adapté à la France", les pamphlets de Lavicomtrie, l’Oceana de Harrington, Turgot, John Adams sont autant de références sur lesquelles elle s’appuie. Elle s’attache notamment à montrer l’importance des transferts entre les Lumières anglaises et françaises prouvée par le grand nombre de traductions d’ouvrages anglais.

Equipe technique Directeur de la production : Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques : Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia Captation vidéo : Sebastien Boudin, Julien Lopez, Mathias Chassagneux, Son : Samuel Bazin, Montage-Encodage-Diffusion Web : Jean-Claude Troncard

Date de réalisation : 13 Novembre 2001
Durée du programme : 69 min

Auteur(s) : MONNIER Raymonde
Réalisateur(s) : ENS-LSH/SCAM

- Jacques Guilhaumou : La révolution française : la thématique de la langue politique

Jacques Guilhaumou s’intéresse ici à l’invention de la langue politique. Il se propose aisni de brosser à grands traits le parcours empirique de la langue politique de 1770 à 1795. Dans cette perspective, il s’appuie sur Le Grand Cahier métaphysique de Siéyès, texte fondamental de 1773 dans lequel il résume ses positions sur la métaphysique et les théories du langage, texte qu’il rapproche des théories de Leibniz et de Condillac.

La réflexion sur l’abstraction de la langue et sur la genèse sensualiste de la connaissance, la construction de la langue abstraite dans une théorie de la connaissance sont autant de thèmes abordés. Il explique notamment que la langue politique doit révoquer le verbe être pour se fonder sur le verbe d’action, pivot de la langue métaphysique puis de la langue politique. L’expérience révolutionnaire a pour vocation de faire exister cette langue politique comme langue philosophique.

Les "grammairiens patriotes" tentent ainsi de penser la langue politique pour "mettre la langue à la hauteur de la constitution".

Equipe technique Directeur de la production : Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques : Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia Captation vidéo : Sebastien Boudin, Julien LOpez, Mathias Chassagneux, Son : Samuel Bazin, Montage-Encodage-DiffusionWeb : Jean-Claude Troncard

Date de réalisation : 13 Novembre 2001
Durée du programme : 91 min
Auteur(s) : ENS-LSH/SCAM , GUILHAUMOU Jacques
Réalisateur(s) : ENS-LSH/SCAM


Calendrier

Évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © La philosophie dans l’Académie de Créteil - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.62