Universel - universalisme

Colloque "D’autres universels ?" ENS 2016

Tracking the Universalizable Gayatri Chakravorty Spivak 08/06/2016
Exposé Gayatri Chakravorty Spivak lors du colloque "D’autres universels" traitant de la question de l’universel et de l’universalisme.

L’universalité réelle et ses doubles Etienne Balibar 07/06/2016
Etienne Balibar aborde ici des questions d’anthropologie philosophique.

Provincializing Europe in a Warming World
Dipesh Chakrabarty 07/06/2016

Qui veut dire l’universel ? Une question de sujet
Anoush Ganjipour 07/06/2016
ou sur ce lien

Conférences

De la Chine-monde à la Chine dans le mondeAnne Cheng 30/05/2016
Conférence d’Anne Cheng dans le cadre des Soirées chinoises, organisées par les élèves sinisant de l’ENS, visant à promouvoir les études chinoises, à donner une visibilité à la culture chinoise et à développer la connaissance de la Chine

Universalisme et judaïsme
Catherine Chalier 02/05/2016
Conférence de Catherine Chalier dans le cadre des lundis de la philosophie. On analysera d’abord la tension propre au « et » qui relie « universalisme » et « judaïsme » et le statut différent de ces termes

Pour une ontologie descriptive minimaliste
Francis Wolff 06/10/2014
Conférence donnée par Francis Wolff dans le cadre des Lundis de la philosophie. Une bonne part de l’activité philosophique ou scientifique consiste à se demander : « Qu’y a-t-il ? » Et la plupart de ces ontologies sont « réformatrices ». .

La démocratie universelle

Exposé de Florent Guénard (université de Nantes) dans le cadre des Lundis de la Philosophie 2017-2018.
Est-ce que l’expansion de ce que nous pouvons nommer "démocratie" est favorisée ou au contraire entravée par l’idée que ce régime est universel ? C’est à cette question que je m’efforcerai de répondre. Je le ferai en examinant d’abord les arguments qui défendent l’universalisme démocratique, puis ceux qui permettent d’établir une position relativiste, que celle-ci soit modérée ou radicale. J’évaluerai ces arguments, en essayant d’en montrer les limites internes, afin de déterminer le cadre conceptuel au sein duquel nous pouvons aujourd’hui penser les relations entre la démocratie et l’universel — et l’importance qu’il peut y avoir à le faire.