La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Banque de films et sites de données
logo imprimer

Quelques sites

  • La Cinémathèque française expose, abrite, restaure, montre ses collections grâce à ses trois espaces d’exposition, programme les grands films de l’histoire du cinéma dans ses trois salles de projections, accueille étudiants et chercheurs dans une bibliothèque et un centre d’archives, anime des espaces pédagogiques destinés au jeune public...
    Nous présentons ici les liens des conférences qui s’y sont tenues sur les films, cinéastes…
    source Canal U
  • La mission du Centenaire met en ligne un travail autour des œuvres cinématographies françaises et étrangères (documentaires, fictions et films d’animation) inspirées par la première guerre mondiale.
    Ce sont près de 120 œuvres cinématographiques qui sont présentées et répertoriées en quatre périodes chonologiques :
    1. 1909-1919 - Patriotisme - Héroïsme - Propagande
    2. 1920-1950 - Commémoration - Pacifisme - Renouveau patriotique
    3. 1951-1989 - Dénonciation - Transgression - Transposition
    4. 1989-2014 - Violence - Patrimonalisation - Mise en mémoire
    en lien avec :
  • Les archives filmées British Pathé de la première guerre mondiale
  • Site mettant en ligne des films libres de droits, car appartenant au domaine public : (bibliothèque tenue à jour de façon irrégulière)
  • Cette bibliothèque contient des films numériques. Consultez le FAQ pour plus d’informations .
  • Transmettre le cinéma
    Réalisé par LUX Scène nationale avec le soutien du Centre National de la Cinématographie, transmettrelecinema.com accompagne les dispositifs de sensibilisation au cinéma : École et cinéma, Collège au cinéma, Lycéens et apprentis au cinéma, Passeurs d’images et les Pôles régionaux d’éducation aux images.
    Ces dispositifs proposent chaque année aux enseignants et aux élèves des œuvres représentatives des cinématographies du monde et de la diversité des genres : films du patrimoine, œuvres contemporaines, documentaires, courts-métrages et films d’animation…
    transmettrelecinema.com accompagne ces 500 films et les 400 cinéastes qui les ont réalisés, par des ressources et des outils : extraits vidéos et analyses, affiches et livrets, témoignages de réalisateurs, documentaires en écho, partenaires pédagogiques et culturels…
    transmettrelecinema.com a été conçu pour les enseignants, élèves et structures culturelles participant à ces dispositifs, également pour les étudiants et cinéphiles.
  • 700 films libres de droits : Plus de 700 films rares totalement gratuits, disponibles immédiatement grâce au site OpenCulture qui se bat pour éduquer et donc transmettre le meilleur de la culture totalement gratuite sur le web
    Les films, courts ou longs métrages, présentés sont pour certains des chef-d’œuvres inoubliables à découvrir ou redécouvrir ou mieux encore, des perles rares comme les premiers court-métrages de réalisateurs comme George Lucas, Wes Anderson, Stanley Kubrick, Jean Cocteau, Andy Warhol, Salvador Dali, Andreï Tarkovski ou encore Christopher Nolan, David Lynch, Tim Burton, David Cronenberg, Sofia Coppola…(extrait)
  • Le forum des images
    Créé en 1988 pour constituer la mémoire audiovisuelle de Paris, le Forum des images célèbre depuis le cinéma - tous les cinémas - et l’image animée sous toutes ses formes. Fictions, documentaires, animation, longs et courts métrages, séries télévisées, films sur ordinateurs… : tous les genres, tous les formats, toutes les disciplines audiovisuelles trouvent ici un espace unique d’échanges et d’émotions, reconnu par les professionnels et plébiscité par le public.

Cultiver la diversité et ignorer les frontières, encourager le partage et la réflexion, penser l’époque et le monde, bousculer les certitudes et surprendre, éduquer et sensibiliser les plus jeunes aux images… à travers l’œil de la caméra !

Un programme riche et éclectique
Les cycles de films, véritable colonne vertébrale de la programmation, offrent une (re)lecture originale et inédite de grands thèmes de société en faisant dialoguer des œuvres très diverses, des films d’auteur au cinéma populaire d’hier et d’aujourd’hui. Le Forum des images propose chaque année une dizaine de festivals, ouverts au grand public, qui mettent en valeur la création contemporaine. Il organise également des événements articulés autour du cinéma d’animation et du documentaire. Enfin, il compose une programmation jeune public, spécifiquement dédiée aux enfants dès 18 mois !

Un espace d’échanges et de rencontres
Le Forum des images propose de nombreux débats ouverts à tous et donne la parole aux professionnels du cinéma mais aussi à des personnalités de tous horizons qui rayonnent, chacun dans leur domaine, et nous présentent leur propre vision du 7e art : philosophes, sociologues, historiens… Masters class, rencontres et Cours de cinéma ont ainsi déjà réunis de très grands noms : Michael Caine, Francis Ford Coppola, Costa-Gavras, Gérard Depardieu, Amos Gitaï, James Gray, Isabelle Huppert, Mike Leigh, Peter Lord, Axelle Ropert, Jerry Schatzberg, Agnès Varda…

Une collection de films unique au monde

Riche de plus de 5 000 heures d’images, ce patrimoine inestimable sur Paris recèle des trésors filmés de 1895 à nos jours dans les formats et les genres les plus divers : longs métrages tournés à Paris, courts métrages des débuts du cinéma, films d’animation, documentaires, clips musicaux, publicités, images d’archives... Entièrement numérisées et disponibles à tout moment, ces œuvres sont consultables sur écran individuel, seul ou à plusieurs. Du cinéma à la carte et pour tous !


  • Sites où trouver des films

sur Youtube (des films de l’histoire du cinéma)

Youtube Hollywood

Cinéma Américain Classique

Films du Japon
http://www.youtube.com/watch?v=CLI8ko80t0w&list=PLrWk-coSg9XCMs3GiLfMngym5t8fkHxU1 (Films Japon)
http://www.youtube.com/watch?v=AZEQnpyqJ5E&list=PLFAF0C5FBF3D793A3 (Films Japon)
http://www.youtube.com/watch?v=uZO_Kd3kkwE&list=PLq__3b8BbSV6XDXmU3F8h2ImimaAwJ-0H (divers courts métrages)
http://www.youtube.com/watch?v=pJlnb13atnA&list=PL1B1F57BB10B56F17 (divers courts métrages)

Quelques autres listes sur le même thème sont disponibles sur SC :
https://www.senscritique.com/liste/C_est_sur_Youtube_je_regarde/1175094
http://www.senscritique.com/liste/Documentaires_qui_m_ont_fait_ouvrir_les_yeux/274542
http://www.senscritique.com/liste/Top_50_Courts_Metrages/377715

Pour tous les films courts d’avant 1900, il y en a tellement que je ne les mets pas tous sur cette liste, mais voici une liste qui en regroupe beaucoup, il suffit de les taper sur Youtube, et vous les trouverez facilement, s’ils vous intéressent :
http://www.senscritique.com/liste/Courts_metrages_1870_1900/182164

Quelques films

  • Are Crooks Dishonest ? 1918. Con artists Harold and Snub attempt to outwit phony psychic Miss Goulash and her "professor" father. Stars : Harold Lloyd, Harry Pollard, and Bebe DanielsThis movie is part of the collection:Silent FilmsDirector:Gilbert PrattProducer:Hal RoachProduction Company:Rolin FilmsAudio/Visual:Silent, No Music, Black & WhiteLanguage:EnglishKeywords:Comedy ; Short ; Silent
  • Ernst Lubitsch Die Puppe
  • Ernst Lubitsch Comédiennes
  • Nosferatu, Murnau
    The film, shot in 1921 and released in 1922, was an unauthorized adaptation of Bram Stoker’s Dracula, with names and other details changed because the studio could not obtain the rights to the novel (for instance, "vampire" became "Nosferatu" and "Count Dracula" became "Count Orlok"). This movie is part of the collection : Community Video Producer : FW Murnau Audio/Visual : sound
  • Buster Keaton en 1924, dans Sherlock Jr met en scène le rôle du spectateur.
  • M Fritz Lang 1931
  • Freak , "La monstrueuse Parade de Tod Browning,
  • Beat the devil 1953
    Ce film n’est pas devenu un classique culte pour rien. Parmi ses autres mérites, il est l’un des rares films où un film noir est mélangé avec une comédie. Il est réalisé par John Huston avec comme vedettes Humphrey Bogart, Jennifer Jones, Gina Lollobrigida, Robert Morley et Peter Lorre Ce film fait partie de la collection : Film Noir Producteur : John Huston audio / visuel
  • Pour la suite du monde 1962 Réalisé par Michel Brault et Pierre Perrault - 1962
    Documentaire poétique et ethnographique sur la vie des habitants de l’Isle-aux-Coudres rendue d’abord par une langue, verte et dure, toujours éloquente, puis par la légendaire pêche au marsouin, travail en mer gouverné par la lune et les marées. Un véritable chef-d’oeuvre du cinéma direct.

Analyses de films

-* LUBITSCH

  • Cluny Brown (La Folle ingénue, 1946) est le dernier film terminé par Lubitsch. Il se comparait alors à un danseur qui s’est cassé une jambe et découvre qu’il peut de nouveau danser. Alors, un testament, un post-scriptum ? Et s’il s’agissait plutôt d’une nouvelle chorégraphie, d’un tournant, en phase avec les bouleversements du monde – et du cinéma ?

    Conférence de Bernard Eisenschitz traducteur et historien du cinéma. Auteur de nombreux ouvrages, il a été responsable de l’édition des œuvres de Georges Sadoul et a codirigé, avec Bernard Benoliel, le recueil Henri Langlois : Écrits de cinéma.
  • "Sérénade à trois" d’Ernst Lubitsch
    analysé par Jacqueline Nacache
    11 avril 2007
    Réalisatrice, critique et maître de conférences à l’Université Paris VII, Jacqueline Nacache est l’auteur d’une biographie de Lubitsch (Edilig, 1987)
  • "Les Enfants du paradis" de Marcel Carné
    analysé par Michèle Lagny
    18 avril 2007
    Michèle Lagny, professeur d’histoire de la culture et du cinéma à l’Université Paris III, est spécialiste des relations entre histoire et cinéma.

Un journaliste littéraire reçoit des vidéos clandestines filmées depuis sa rue. Prix de la mise en scène à Cannes, le thriller de Michael Haneke, porté par Daniel Auteuil et Juliette Binoche, est un tir croisé sur le déni, la culpabilité et la névrose coloniale française.
Philippe Rouyer est critique à la revue "Positif" et à "Psychologies". Il est l’auteur de "Initiation au cinéma" (édition Edilig, 1990) et de nombreux essais sur le cinéma fantastique

Aux polémiques déclenchées par The Birth of a Nation, aux assauts de la censure contre la liberté d’expression, aux déchaînements de haine de la guerre européenne, Griffith oppose un seul nom : Intolerance, comme fil directeur d’une histoire universelle depuis l’Amérique de 1916. Mais derrière ce nom irradie une grande complexité des formes, à travers lesquelles on fera miroiter les concepts de « Liberté, Égalité, Fraternité… ? ».

  • "Les Diaboliques" de Henri-Georges Cluzot
    analysé par Jean-Baptiste Thoret
    25 avril 2007
    Une atmosphère noire et inquiétante, une tension et un climat d’angoisse font de ce film machiavélique de Henri-Georges Cluzot, porté par de remarquables acteurs, un chef d’oeuvre du suspense. Tiré d’un roman de Boileau-Narcejac - la maîtresse et la femme d’un homme odieux et tyrannique ourdissent un complot pour l’empoissonner - Les Diaboliques (1954) est l’un des premiers films d’épouvante français.
    Jean-Baptiste Thoret dirige la revue "Panic". Critique de cinéma, il est aussi enseignant à l’Université Paris VII et auteur de plusieurs ouvrages.
  • "Masculin féminin" de Jean-Luc Godard
    analysé par Alain Bergala
    2 mai 2007
    Alain Bergala est critique, réalisateur et enseignant. Spécialiste de l’oeuvre de Godard, il vient de publier “Godard au travail” (Cahiers du cinéma, 2006).
  • "Belle de jour" de Luis Buñuel
    Mêlant adroitement rêve et réalité, Luis Buñuel brosse un portrait de femme ambigu et troublant, que l’exercice du vice transfigure. Une adaptation subtile du roman de Joseph Kessel, datant de 1967, hymne à la beauté de Catherine Deneuve dont le visage consumé par la luxure et la culpabilité reste inoubliable.
    Noël Simsolo est réalisateur, essayiste et critique.
  • "Les Raisins de la colère" de John Ford
    analysé par Jean-Baptiste Thoret, critique de cinéma
    « Crossroads », le nom du carrefour où Tom Joad, après quatre ans derrière les barreaux, retrouve sa famille et un pays qu’il ne reconnaît plus. L’Oklahoma, mais surtout l’Amérique, à la croisée des chemins : d’un côté, les paysans, les petits lopins de terres et les exploitations familiales ; de l’autre, la modernité et un capitalisme qui écrase tout sur son passage. Début des années 1930, crise économique oblige, l’heure de l’exode a sonné et avec lui, celle des grandes questions du cinéma de Ford : le héros, la communauté, l’intérêt collectif. Jean-Baptiste Thoret
  • "La ruée vers l’or" de Charlie Chaplin
    Alors que le cannibalisme menace des émigrants perdus dans la neige, Charlot en oublie de courir après le métal précieux pour chercher à manger. Une chaussure bouillie fera l’affaire. Quand la vraie faim vous mine, ne reste plus, dans la représentation cinématographique que propose Chaplin, que le dandysme. Autant déguster la semelle avec élégance… et oublier la recherche de l’or.
    Carole Desbarats
  • "Casque d’Or" de Jacques Becker
    analysé par Valérie Vignaux
    Valérie Vignaux est maître de conférences en études cinématographiques, à l’université François-Rabelais de Tours. Elle est l’auteur de "Jacques Becker ou l’exercice de la liberté" (éditions du Céfal, 2001).
  • ["La Rue de la honte" de Kenji Mizoguchi->
  • ["L’argent ou le revers des images"->

Calendrier

Évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © La philosophie dans l’Académie de Créteil - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2