Poster un nouveau message
En réponse à :
Le portrait au cinéma
par Maryse Emel webmestre, photos
le vendredi 17 juillet 2020
,Petite traversée du portrait documentaire français, titres choisis à l’appui
Modalité privilégiée de l’histoire de l’art, le portrait est d’abord associé à la pratique de la pose. Le daguerréotype puis la photographie impliquent une fixité accrue du modèle : bouger pendant que l’on tire le portrait, c’est le flou garanti. Le cinéma, « momie du changement » selon le critique André Bazin, fait accéder le portrait à la dimension temporelle : non seulement, comme la peinture cubiste, la personne peut être filmée (...)
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?