La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Site consacré à d’Alembert
logo imprimer

Site du groupe d’Alembert

Les liens de l’article sont sur le site

Présentation de l’édition

Le projet du Groupe D’Alembert, remontant au début des années 1990, vise à établir une édition de référence, fiable, complète, critique et commentée, de ce grand personnage du xviiie siècle. Une telle édition existe déjà pour Newton, pour Euler, pour Gauss, elle est en cours pour les Bernoulli, Euler et Leibniz, prise en charge par des équipes de recherche suisse et allemande. Elle manque cependant pour D’Alembert, dont les travaux scientifiques n’ont par exemple jamais été édités, si ce n’est sous la forme de reprints des éditions originales de quelques uns de ses premiers traités (sept volumes chez Culture et Civilisation, aujourd’hui épuisés, J. Gabay pour la seconde édition du Traité de dynamique, Slatkine pour les Elemens de musique).

Au début des années 1990, prenant la suite de projets déjà anciens, le « Groupe D’Alembert » s’est constitué pour mener à bien l’édition critique des œuvres complètes. Encouragé par un « voeu » de l’Académie des sciences qui considère l’édition de D’Alembert comme une priorité, il a trouvé des appuis institutionnels successifs : l’entreprise est soutenue par les départements « Mathématiques, physique, planète et univers » (MPPU) et « Sciences de l’homme et de la société » du CNRS, notamment sous la forme des Groupement de Recherches (GDR 1044 du CNRS, de 1992 à 1996, puis GDR 2838 du CNRS, de 2004 à 2007, renouvelé de 2008 à 2011). L’édition a bénéficié de l’aide de la Société mathématique de France (SMF) et du Centre international de rencontres mathématiques (CIRM). Elle s’insère aussi dans l’activité de l’UMS CAPHES, (USR CIRPHLES aujourd’hui) hébergée à l’Ecole normale supérieure, Paris. Elle est aujourd’hui placée sous l’égide du Comité D’Alembert de l’Académie des sciences, créé en juin 2013.

Le Groupe D’Alembert s’est d’abord consacré à l’établissement d’une bibliographie des œuvres imprimées, d’un inventaire le plus exhaustif possible de ses manuscrits et de sa correspondance (ces travaux ont été facilités par la thèse de doctorat de G. Maheu, La vie et l’OEuvre de Jean D’Alembert. Etude bio-bibliographique, Paris, Ecole pratique des hautes études (VIe section), 1967 et par le travail de J. Pappas sur l’inventaire de la correspondance : J. Pappas, Inventaire de la correspondance de d’Alembert, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 245, 1986, p. 131-276.), au dépouillement de la presse d’époque, etc, puis à la définition de la structure proprement dite de l’édition. De ces travaux préparatoires, il résulte un plan chronologico-thématique en cinq séries (cliquez sur chacune des séries pour plus de détails) :
Série I : Traités et mémoires mathématiques 1736-1756
Série II : Articles de l’Encyclopédie
Série III : Opuscules et mémoires mathématiques 1757-1783
Série IV : Ecrits philosophiques, historiques et littéraires
Série V : Correspondance générale

L’entreprise est à présent dans la phase de publication, au rythme d’un volume par an environ. Six volumes ont déjà paru chez CNRS Editions. Trois des volumes de la série I, le I/6, Premiers textes de mécanique céleste 1747-1749, sous la direction de M. Chapront-Touzé, le I/7, Précession et nutation 1749-1752, sous la direction de M. Chapront-Touzé et J. Souchay, le I/4a, Textes de mathématiques pures 1745-1752, sous la direction C. Gilain, sont respectivement parus en novembre 2002, octobre 2006 et novembre 2007. Le 1er volume de la série III, le III/1, Opuscules mathématiques tome I (1761), sous la direction de P. Crépel, A. Guilbaud, G. Jouve, est sorti en 2008. Le 1er volume de la série V, le V/1, Inventaire analytique de la correspondance de D’Alembert, sous la direction d’I. Passeron et avec la collaboration d’A.-M. Chouillet et J.-D. Candaux, a paru en novembre 2009 (voir le calendrier de publication des volumes). Le volume III/3, Opuscules mathématiques tome III (1764), consacré à l’optique, a paru en 2011, sous la direction de F. Ferlin et avec la collaboration de A. Mayrargue. La Correspondance générale 1746-1756, volume V/2, édition établie par Irène Passeron avec la collaboration des membres du groupe D’Alembert, paraîtra au printemps 2014.

Le Groupe D’Alembert travaille parallèlement sur le développement d’outils électroniques pour l’édition de certains textes. Tel est le cas des Eloges de D’Alembert (volumes IV/7 à IV/9) dont nous disposons plusieurs versions, manuscrites et imprimées, et pour l’édition desquels un logiciel, baptisé ORIGAMI (Outil de Recherche Informatisée pour la Genèse des Avant-textes du Manuscrit à l’Imprimé), est en cours de développement. Il en est de même des contributions de D’Alembert à l’Encyclopédie (série II) ainsi que de sa correspondance (série V) : des outils de lecture, de parcours, de recherche et d’analyse innovants sont actuellement en cours de conception.

Au de-là de la préparation des volumes papiers, le Groupe D’Alembert est donc activement engagé dans une réflexion sur les humanités numériques : comment l’informatique peut-elle aider l’historien à valoriser un corpus ainsi que les recherches dont il a fait l’objet, quels nouveaux outils de recherche et d’analyse peut-on espérer développer pour aider le travail des chercheurs spécialistes des textes concernés ? Plusieurs collaborations internationales et interdisciplinaires sont développées et concrétisées par des projets se situant à l’interface entre la recherche en sciences humaines, l’édition, l’informatique et l’ingénierie. Pour plus d’informations sur ces aventures numériques du Groupe D’Alembert, voir le blog D’Alembert, l’Encyclopédie & al.

Pour plus de détails sur l’édition des OEuvres complètes de D’Alembert, voir :

« L’édition des oeuvres Complètes de D’Alembert (1717-1783) », par A.-M. Chouillet, F. De Gandt et I. Passeron, Gazette des Mathématiciens 77, janvier 1998, p. 59-71 (nous reproduisons ici cet article avec l’aimable autorisation des auteurs et de la SMF).
« Angoisses et passions concernant l’édition des oeuvres Complètes de D’Alembert », par P. Crépel, Matapli 69 (bulletin de la SMAI).
« Où en est-on de l’édition des Oeuvres Complètes de D’Alembert ? », par P. Crépel, Bulletin de la Société Française d’Etude du Dix-Huitième Siècle 58, octobre 2005.
« Nouvel état de l’édition des Oeuvres Complètes de D’Alembert », par P. Crépel, Bulletin de la Société Française d’Etude du Dix-Huitième Siècle 71, janvier 2009, p. 23-24.
Dossier D’Alembert par P. Crépel & al., Les génies de la science 39, mai-juillet 2009, en ligne sur http://www.math.ens.fr/culturemath/.
O. Ferret, A. Guilbaud, I. Passeron, « Pleins et déliés dans les manuscrits de D’Alembert », Genesis 34. Manuscrits du xviiie, 2012.


Calendrier

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39