Schmitt Carl

19 / 06 / 2015 | Maryse Emel webmestre, photos

Jean Leca : Carl Schmitt, le meilleur ennemi du libéralisme

Les discours du politique : Ecole thématique Violence, consensus, sécurité

Jean Leca s’intéresse ici à la pensée de Carl Schmitt et au rapport de celui-ci à la philosophie politique. Il note que Carl Schmitt est une référence importante pour les philosophes continentaux, notamment Hayek, et pour les philosophes politiques alors même que selon Carl Schmitt il ne peut y avoir de philosophie politique. De même, il n’y a pas de normativité morale : au fondement de la normativité, il y a la juridicité et non la moralité. Si l’on se met à agir pour des raisons morales, en politique, c’est le meilleur moyen de susciter une violence incontrôlable.

La guerre, inscrite dans la politique comme le mal dans la création, ne saurait avoir de justification morale ou rationnelle. Elle n’a qu’une valeur existentielle, particulière. Parce que l’identité personnelle est d’abord polémique (l’être humain se définit par opposition, par inimitié), un monde sans guerre serait un monde sans être humain. Jean Leca analyse ensuite la critique schmittienne de la non-théorie politique du libéralisme : il n’ y a pas de politique libérale sui generis, il n’y a qu’une critique libérale de la politique.

Equipe technique Directeur de la production : Christophe Porlier, Responsable des moyens techniques : Francis Ouedraogo, Réalisation : Service commun audiovisuel et multimédia / Captation vidéo : Sebastien Boudin, Julien Lopez, Mathias Chassagneux, Son : Samuel Bazin, Montage-Encodage-Diffusion Web : Jean-Claude Troncard

Date de réalisation : 14 Novembre 2009
Durée du programme : 86 min 

Auteur(s) : LECA Jean
Réalisateur(s) : ENS-LSH/SCAM