La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

La technique
Paf 2013-2014

Bibliographie élargie

logo imprimer

Réflexions autour de la technique

Petite bibliographie :

Positions des problèmes

- Diderot-D’ Alembert Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1751)

- Gille, Bertrand, Les Mécaniciens grecs. Naissance de la technologie, Seuil, 1980. - Histoire des Techniques Prolégomènes à une histoire des techniques Édition sous la direction de Bertrand Gille
Parution le 9 Juin 1978, Encyclopédie de la Pléiade, n° 41 1680 pages, 274 ill., rel. Peau, 105 x 170 mm

- Jacques Ellul, Le système technicien

- Bruno Bachimont Le sens de la technique : le numérique et le calcul

- Michel Foucault : repenser la technique

- Jean-Hugues Barthelemy (sous la direction de), Cahiers Simondon, Numéro 1 , L’Harmattan, "Esthétique", 2009, avril.
Ensemble de textes

- Mélice Anne, « Un concept lévi-straussien déconstruit : le « bricolage » », Les Temps Modernes, 2009/5 (n° 656), p. 83-98. DOI : 10.3917/ltm.656.0083.

- Mythe et technique. Autour de Cassirer E. Jolly

- Descartes :

Oeuvres de Descartes

Conférence de Pierre Guenancia sur la technique dans le Discours de la Méthode

(dans Problématique et réception de la méthode et des essais, textes réunis par H. Méchouian, Vrin, 1988 ; repris dans Lire Descartes, par Pierre Guenancia, Folio-Essais, 2000

Descartes, chemin faisant

Pierre Guenancia, Liberté cartésienne et découverte de soi, Les Belles-Lettres, coll. « encre marine », 2013.

- liens vidéo-audio sur des analyses de textes de Descartes

- Marx
Conférence de Pierre Magne

- Marx, Le Capital Livre Premier Tome II

-  Martin Heidegger .
La question de la technique chez Heidegger à partir de Essais et Conférences, "La question de la technique"
Conférence de Christian Dubois, auteur de Heidegger,introduction à une lecture, Point Seuil Essais, 2000

- Gilbert Simondon
A propos de Gilbert Simondon,Du mode d’existence des objets techniques
- Du mode d’existence des objets techniques
Gilbert Simondon : Du mode d’existence des objets techniques (Aubier) / Revue Techniques et cultures N° 58 Dossier l’objet irremplaçable (Editions de la Maison de sciences de l’homme)
Entretien sur la mécanologie


2/2008 Autour de Simondon
Revue Appareil

Présentation
Jean-Hugues Barthélémy

1La pensée de Gilbert Simondon a été ces dernières années l’objet d’une redécouverte posthume comme il en est peu à l’époque contemporaine, en général plus soucieuse que les époques précédentes de ne pas rater le génie lorsqu’il se présente. Déjà en 1995, avant même que soit réédité le classique de 1958 Du mode d’existence des objets techniques, et après la publication en 1989 de L’individuation psychique et collective, paraissait pour la deuxième fois, mais augmenté d’un long chapitre épistémologique absolument fondamental, l’ouvrage L’individu et sa genèse physico-biologique. Mais c’est surtout à partir de 2005, avec la réunion des deux ouvrages précédemment cités sous le titre – originel – L’individuation à la lumière des notions de forme et d’information – thèse principale de Simondon pour le doctorat d’État –, que l’œuvre de Simondon pouvait renaître telle qu’elle avait été écrite, et dans toute sa fertilité pour notre époque. Depuis les choses se sont accélérées, puisque sont parus successivement le volumineux Cours sur la Perception et le recueil de textes L’invention dans les techniques, et que doit paraître en cette fin d’année 2008 le fameux cours Imagination et Invention, attendu par tous ceux qui, désormais, travaillent à expliquer et exploiter cette œuvre à vocation encyclopédique.

2Nous sommes heureux et fier d’avoir contribué, par nos ouvrages et par le séminaire « Simondon ou l’Encyclopédisme génétique » que nous avons dirigé entre 2006 et 2008, grâce à la bienveillance de Pierre Moëglin et Jean-Louis Déotte, à la Maison des Sciences de l’Homme de Paris-Nord, à cette redécouverte d’une œuvre que nous présentions déjà en 2003 dans notre thèse de doctorat, puis en 2005 dans notre ouvrage Penser l’individuation. Simondon et la philosophie de la nature, comme l’une des plus importantes que la philosophie française ait fourni depuis un siècle. Aujourd’hui la chose semble admise non seulement en France mais aussi progressivement à l’étranger, et des traductions américaine et italienne de grands ouvrages de Simondon sont en cours, après une première traduction italienne de L’individuation psychique et collective.

3Le lecteur trouvera dans ce numéro 2 de la revue Appareil quelques contributions au séminaire déjà évoqué : elles sont principalement le fait de jeunes philosophes maîtres de conférence, post-doctorants ou doctorants, tous bons connaisseurs de Simondon, voire spécialistes de sa pensée. Les textes ici réunis ont été retenus pour leur qualité ainsi que pour leur complémentarité, l’ensemble couvrant les grandes thématiques épistémologique, ontologique et technologique de l’œuvre de Simondon. Mais un autre critère est intervenu dans notre choix : la capacité des réflexions proposées à dégager toute l’actualité de la pensée simondonienne, parfois même à propos d’objets encore inconnus de Simondon – comme c’est le cas par exemple des produits des récentes nanotechnologies. Nous remercions chacun de ces contributeurs, et leur adressons une fois encore notre témoignage d’amitié. Nous tenons aussi à remercier Laurence Manesse, pour son travail de mise en ligne des textes.

Évolution technique et objectivité technique chez Leroi-Gourhan et Simondon
Xavier Guchet

Une abondante littérature critique a interprété le concept d’évolution technique dans le sens d’une « naturalisation » des techniques. Une approche évolutionniste de la technique impliquerait une conception purement biologique des techniques. De ce point de vue les techniques ne seraient plus décrites comme des faits sociaux et comme des objets du monde humain, mais comme des prolongements des fonctions biologiques apparaissant et disparaissant au gré d’un processus d’évolution « naturelle ». Or, à rebours de ces critiques, on peut montrer que parler d’évolution technique n’équivaut pas ipso facto à dissoudre le technique dans le biologique. Une théorie évolutionniste de la technique peut au contraire être motivée par l’intention de délimiter la technique comme un domaine à part entière du savoir et de la culture, irréductible au domaine vital. On le montre en s’appuyant sur les travaux de Leroi-Gourhan et Simondon.

Giovanni Carrozzini
Technique et humanisme. Günther Anders et Gilbert Simondon [Texte intégral]

Ludovic Duhem
L’idée d’« individu pur » dans la pensée de Simondon [Texte intégral]

Vincent Bontems
Quelques éléments pour une épistémologie des relations d’échelle chez Gilbert Simondon [Texte intégral]
Individuation, Technique, et Histoire

Jean-Hugues Barthélémy
Du mort qui saisit le vif [Texte intégral]

Sur l’actualité de l’ontologie simondonienne

Sacha Loeve
La zone obscure des nanotechnologies [Texte intégral]

Glossaire Simondon : les 50 grandes entrées dans l’œuvre
Jean-Hugues Barthélémy

Pour aller plus loin :

Technique et imagination

ARCHAMBAULT de BEAUNE Sophie, L’Homme et l’outil. L’invention technique durant la Préhistoire, Paris, CNRS Éditions, 2008/2015

ARCHAMBAULT de BEAUNE Sophie (dir), « L’esthétique du geste technique », Gradhiva. Revue d’anthropologie et d’histoire des arts, vol. 17, 2013

BERTHOUD Gérald, Vers une anthropologie générale. Modernité et altérité, Genève-Paris, Librairie Droz, 1992

CRESSWELL Robert, JAMARD Jean-Luc et SIGAUT François, « Des cultures de bêtes... aux outils qui "pensent" via l’anthropologie », Techniques & Culture [En ligne], 23-24, 1995

GARÇON Anne-Françoise, L’imaginaire et la pensée technique. Approches historiques, XVIe- XVIIIe siècle, Paris, éditions Classiques Garnier, 2012

GARÇON Anne-Françoise « Des modes d’existence du geste technique »
, GARÇON, Anne- . Des modes d’existence du geste technique. e-Phaïstos. Revue d’histoire des techniques/Journal of the history of technology, 2015, vol. 4, no IV-2, p. 84-92,

GRAS, Alain, POIROT-DELPECH, Sophie (dir.), L’imaginaires des techniques de pointe, Paris, L’Harmattan, 1990

GRAS Alain, Les imaginaires de l’innovation techniques, Paris, édition Manucius, 2014,

GUCHET Xavier, Pour un humanisme technologique. Culture, technique et société dans la philosophie de Gilbert Simondon, Paris, P.U.F., 2010

MUSSO Pierre, L’imaginaire industriel, Paris, édition Manucius, 2015

PERNOT Michel (dir.), Quatre mille ans d’histoire du cuivre. Fragments d’une suite de rebonds, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, Ausonius Éditions, 2017

PICON Antoine, « Imaginaires de l’efficacité, pensée technique et rationalisation », Réseaux
5/2001 (n°109), p. 18-50

PILLON Thierry, Le corps à l’ouvrage, Paris, Stock, 2012

RIETH Eric, Le maître-gabarit, la tablette et le trébuchet : essai sur la conception non-graphique des carènes du Moyen Age au XXe siècle, Paris, Editions du CTHS, 1996

SÉRIS Jean-Pierre, La technique, Paris, P.U.F., 1994/2000

SIGAUT François, Comment Homo devint faber : comment l’outil fit l’homme. Paris, CNRS Éditions, 2012.

WARNIER, Jean-Pierre, Construire la culture matérielle : l’homme qui pensait avec ses doigts, Paris, P.U.F., 1999.


Questions :

Pauline Nadrigny : Un objet technique peut-il être beau ?
Michel Nodé Langlois : La technique est-elle une contre-nature ?

- Charles Kanelopoulos, « Travail et technique chez les grecs. L’approche de J.-P. Vernant », Techniques & Culture [En ligne], 54-55 | 2010, mis en ligne le 30 janvier 2013 ; DOI : 10.4000/tc.5006

- Mugler Charles. Archimède répliquant à Aristote. In : Revue des Études Grecques, tome 64, fascicule 299-301, Janvier-juin
1951. pp. 59-81
doi : 10.3406/reg.1951.3216

Artiste-artisan

L’art au Moyen Âge Dossier BNF
L’enluminure est l’une des formes les plus caractéristiques de l’art médiéval, mais il en existe bien d’autres. Le terme d’"art" possède d’ailleurs un sens différent de celui que nous lui donnons aujourd’hui. En effet, il n’y a pas, durant le Moyen Âge, de distinction entre l’artiste et l’artisan.

La machine

L’essence de la machine, de Simondon à Deleuze
(DIFOR. Préparation à l’Agrégation interne de Philosophie sur le thème : « la technique », intervention du 15 Décembre 2010)

Cinéma

- ROHMER 1964 Les métamorphoses du paysage
Qu’est-ce qu’un paysage urbain ? 22mn

LANG Fritz 1927 Metropolis Présentation de Metropolis


Calendrier

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39