Kierkegaard

Søren Kierkegaard
En quoi l’homme de génie diffère-t-il de l’apôtre ?
TRAITÉ ÉTHIQUE-RELIGIEUX
Traduit du danois par Johannes Gøtzsche Copenhague 1886

- Études kierkegaardiennes
by Wahl, Jean André, 1888-1974

Publication date 1900
Topics Kierkegaard, Søren, 1813-1855
Publisher Paris : Aubier
Collection internetarchivebooks ; toronto

- Heidegger et Kierkegaard. La résolution et l’éthique, 2018
ed KIME, 274p
par PINAT Etienne
Produit ISBN : 978-2-84174-873-0

La pensée de Kierkegaard constitue une source majeure de l’analytique existentiale de Heidegger qui ne se limite nullement à quelques thèmes comme l’existence ou l’angoisse. Cet essai entend montrer que la filiation va bien au-delà de ce que Heidegger reconnaît explicitement, et que ce sont en fait tous les stades de l’existence chez Kierkegaard qui l’inspirent pour penser aussi bien l’inauthenticité que l’authenticité de l’existence dans Être et temps.
Le cœur de cette source kierkegaardienne de la pensée de Heidegger est à trouver dans la manière dont ce dernier entend penser l’authenticité de l’existence, à savoir comme une résolution. L’ensemble des déterminations qui la caractérisent trouve sa source dans une réappropriation du stade éthique qui entend à chaque fois en neutraliser la portée éthique, dans la mesure où l’analytique existentiale se veut axiologiquement neutre.
L’étude de ce problème d’histoire de la philosophie ouvre alors à une réflexion sur un problème plus directement philosophique : si la résolution provient d’une neutralisation de la portée éthique de concepts kierkegaardiens, cette résolution est-elle encore compatible avec la vie éthique ? Cet essai prend alors un tournant vers une interprétation critique de la pensée de Heidegger en montrant qu’elle se révèle in fine incompatible avec toute pensée éthique, dans la mesure où la résolution fonctionne comme une réduction existentielle de l’éthique qui trouve elle-même son origine dans le stade religieux, à savoir dans la suspension téléologique de l’éthique.

Étienne Pinat est professeur agrégé de philosophie et collaborateur du site Actu-philosophia. Il est l’auteur de Les deux morts de Maurice Blanchot. Une phénoménologie, paru en 2014 aux éditions Zeta Books.


Atelier Kierkegaard 2012-2013
Responsables  : Anne Baudart et Hélène Politis

Publication électronique de l’intégralité des travaux
(tous droits réservés)

Søren Kierkegaard est né le 5 mai 1813. L’année 2013 sera donc l’occasion, deux cents ans plus tard, de célébrer son œuvre et, surtout, de la relire avec des yeux neufs, en tenant compte de la décantation qui résulte du travail du temps et en mobilisant les acquis les plus récents de la recherche kierkegaardienne internationale. L’atelier organisé par la Société française de philosophie s’inscrit de manière spécifique dans ce cadre ambitieux puisqu’il va permettre à quelques jeunes chercheurs et à des auditeurs philosophes de se rencontrer pour dialoguer, documents à l’appui, sur la signification et l’intérêt de travaux en cours. L’accent y sera mis sur Kierkegaard philosophe et visera à montrer la portée actuelle de son œuvre. Car cette œuvre, comme celle de tous les grands philosophes, n’appartient pas à l’histoire sur un mode passé, mais elle peut nous aider à clarifier et approfondir nos engagements philosophiques, quelle qu’en soit la diversité. D’où la grande chance que représentent les conditions d’un travail en atelier ne séparant pas information précise et dialogue ouvert, mise en commun des connaissances et capacité critique de progresser, dans un style qui s’efforcera d’être fidèle à la belle liberté intellectuelle dont témoigna toujours Kierkegaard.

  • Séance 1 (10 novembre 2012) : Problèmes philosophiques liés à la réception de Kierkegaard aux États-Unis et en France. Introduction, conférence par Éric Pons, conférence par Hélène Politis, discussions.
    Télécharger la transcription intégrale
    .
  • Séance 2 (19 janvier 2013) : Le problème des Miettes philosophiques de Kierkegaard : perspectives philosophiques actuelles. Introduction, conférence par Ilona Fortin-Comas, discussion.
    Télécharger la transcription intégrale.
  • Séance 3 (9 février 2013) : Sur le Post-scriptum aux Miettes philosophiques de Kierkegaard : perspectives philosophiques actuelles. Introduction, conférence par Mathieu Horeau, discussion.
    Télécharger la transcription intégrale.
  • Séance 4 (6 avril 2013) : Hommage philosophique à deux grands interprètes de Kierkegaard : Ronald Grimsley et Henri-Bernard Vergote. Introduction, conférence par Eric Antoine Dupuis, conférence par Cécile Loisel, discussions, conclusion synthétique sur les 4 séances.
    Télécharger la transcription intégrale.


Hommage à Kierkegaard 2014

Colloque organisé par la Société française de philosophie le samedi 30 novembre 2013
Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Textes réunis par Hélène Politis


Sommaire

1 – Anne Baudart, L’atopie kierkegaardienne. Télécharger.
2 – Peter Kemp, Ricœur entre Jaspers et Kierkegaard. Télécharger.
3 – Gordon D. Marino, Le refus par Kierkegaard de l’auto-tromperie*. Télécharger.
4 – Ingrid Basso, Entre l’Être et le Néant : la « méontologie » de Schelling interprétée par Kierkegaard*. Télécharger.
5 – Alvaro L. M. Valls, Kierkegaard « presque au bout du monde » : les études kierkegaardiennes au Brésil. Télécharger.
6 – Jon Stewart, Le statut de l’écriture dans la critique kierkegaardienne de la philosophie allemande. Télécharger.
7 – Hélène Politis, Le sourire de Kierkegaard. Télécharger.
8 – Didier Deleule, Conclusion. Télécharger.