La représentation

Le problème de la représentation du passé ne commence pas avec l’histoire mais avec la mémoire qui a le privilège de la reconnaissance intuitive et directe des images gardées de l’impression en nous de la marque du passé, avec toutes les difficultés liées à la fiabilité relative de la mémoire. Le problème chemine à travers tous les stades de l’opération historiographique : témoignage et archive, — explication/compréhension — , représentation narrative et rhétorique au niveau du texte final de l’historien. Entre la mémoire et l’histoire, l’ordre de priorité reste indécidable.