La philosophie dans l’Académie de Créteil
Slogan du site
Descriptif du site
Temps et cinéma
Visites : 26 - Popularité :
3%
logo imprimer

Chateau Dominique.La question de l’espace filmique (Bergson versus Bachelard). In : Cahier Louis-Lumière n°2, automne
2004. Espaces pluriels, images et sons. pp. 6-21 ;
doi : https://doi.org/10.3406/cllum.2004.859

Résumé
De nombreux théoriciens considèrent le cinéma comme un « art bergsonien », selon la formule de Sartre. Ils pensent tous à sa conception de la durée, temps pur expurgé de toute spatialité. Or, quand Bergson songeait au cinéma, c’était plutôt pour le critiquer comme modèle du temps spatialisé, celui qui fonctionne dans les activités pratiques et scientifiques. En outre, lorsqu’on approfondit sa conception du temps spatialisé, on rencontre une conception de l’espace peu adaptée au cinéma, aux arts de l’image. À cette conception s’oppose celle de Bachelard, méconnue, mais à maints égards plus féconde pour la théorie du cinéma.

Locke distingue la notion de personne de celle d’individu : un individu, qu’il appelle ici une substance (corps et âme) peut abriter plusieurs personnes s’il possède plusieurs consciences. L’exemple typique que nous pourrions prendre pour illustrer ce phénomène est celui de Dr Jekyll and Mr Hyde : un même individu (c’est-à-dire, un même corps) abrite deux consciences, et donc deux personnes distinctes.
Locke : Essai sur l’entendement humain au Chapitre 27

  • Temps et nostalgie

L’ART, NOSTALGIE DE L’IDÉAL / TEXTE D’ANDREÏ TARKOVSKI

L’enfance d’Ivan, 1962Orphelin depuis l’assassinat de sa famille par les nazis, le jeune Ivan n’a plus qu’un but, se venger. Recueilli par un régiment de l’armée russe, il devient éclaireur et se faufile entre les barbelés des premières lignes allemandes jusqu’au jour où, contre l’avis de ses supérieurs, il accepte une dernière mission périlleuse...
Avec : Nikolaï Bourliaïev (Ivan), Valentin Zoubkov (Capitaine Kholine)
Lion d’or Mostra de Venise 1963
Article sur le cinéma de Tarkovski Cinémathèque
Fugue du temps : Le Miroir d’Andreï Tarkovski
Jean-Yves Heurtebise

troisième roman de Kazuo Ishiguro , examine les intersections de la mémoire individuelle et de l’histoire ...

  • Le temps du passé et du souvenir chez Hitchcock
    Le passé ne meurt pas est le titre français d’une des premières réalisations d’Alfred Hitchcock, Easy Virtue, qui date de 1927. Ce titre pourrait résumer le rapport du cinéma de Hitchcock au passé, à la mémoire et au souvenir.

En effet, la question du souvenir et du poids du passé sur le présent traverse de part en part plusieurs de ses films : Rebecca, La Maison du Docteur Edwardes, Les Amants du Capricorne, Le Procès Paradine, La Loi du silence, La Main au collet, Sueurs froides, Psychose, Pas de printemps pour Marnie, Complot de famille. Parmi ses autres films, rares sont ceux dans lesquels cette question n’est pas au moins ponctuellement abordée. Elle se manifeste sous des formes très variées.

NOTA : les références des extraits de films cités sont mentionnées à la fin des montages vidéo qui en sont composés.

*

Hitchcock et le souvenir - 2. Suspense vs poids du passé | Ciclic

Voir les autres chapitres sur ce lien

Hitchcock et le souvenir : le passé ne meurt pas
Hitchcock et le souvenir - 3. Angleterre vs Amérique
Hitchcock et le souvenir - 4. Mémoire affective
Hitchcock et le souvenir - 5. Présent objectif vs passé subjectif
Hitchcock et le souvenir - 6. Souvenirs relatifs
Hitchcock et le souvenir - 7. Souvenirs mensongers
Hitchcock et le souvenir - 8. Surimpressions / Les voix du passé
Hitchcock et le souvenir - 9. Invoquer le passé
Hitchcock et le souvenir - 10. Souvenirs musicaux
Hitchcock et le souvenir - 11. La mémoire en questions
Hitchcock et le souvenir - 12. Amnésies
Hitchcock et le souvenir - 13. Coups de mémoire
Hitchcock et le souvenir - 14. Soupçons
Hitchcock et le souvenir - 15. La mémoire dans la peau
Hitchcock et le souvenir - 16. Objets-souvenirs
Hitchcock et le souvenir - 17. Lieux de mémoire
Hitchcock et le souvenir - 18. Memory of the Camps
Hitchcock et le souvenir - 19. La mémoire du cinéma
Hitchcock et le souvenir - 20. Épilogue


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2020 © La philosophie dans l’Académie de Créteil - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.90
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2