Descartes

 Oeuvres complètes : L’édition Adam et Tannery

L’édition Adam et Tannery peut être téléchargée à l’adresse : http://www.archive.org (édition originale de 1896-1909) et sur le site Gallica de la BNF (édition révisée de 1964-1974) pour les 9 premiers volumes. Voici les liens permettant d’effectuer un téléchargement en version PDF (avec possibilité d’utiliser la fonction « Rechercher » , ce qui permet de trouver facilement toutes les occurrences d’un terme dans le corpus cartésien).
On trouve aussi sur ce lien https://pages.ucsd.edu/faculty/ctolley/texts/descartes.html ces 12 tomes.

  • Tome I —Correspondance : avril 1622 - février 1638 Édition originale
  • Tome IICorrespondance : mars 1638 - décembre 1639 Édition originale
  • Tome IIICorrespondance : janvier 1640 - juin 1643 Édition originale
  • Tome IVCorrespondance : juillet 1643 - avril 1647 Édition originale
  • Tome V — Correspondance : mai 1647 - février 1650 Édition originale
  • Tome VIDiscours de la méthode et Essais Édition originale
  • Tome VIIMeditationes de prima philosophia, Obiectiones, Responsiones, Epistola ad Dinet Édition originale -
  • Tome VIIIPrincipia philosophiae, Epistola ad Voetium Édition originale -
  • Tome IXMéditations et Principes (traduction française par L. C. d’Albert, duc de Luynes) Édition originale -
  • Tome X — Physico-mathematica, Compendium musicae, Regulae ad directionem ingenii, Recherche de la vérité, Supplément à la correspondance Édition originale
  • Tome XILe monde, Description du corps humain, Passions de l’âme, Anatomica, Varia Édition originale
  • Tome XIIVie & Oeuvres de Descartes (étude historique par Charles Adam), Supplément Édition originale

 Publications du Corpus Descartes

Les oeuvres complètes et la correspondance de Descartes viennent d’être publiées en ligne par l’Université de Caen. Le projet Corpus Descartes donne accès à une édition numérique de référence rendue possible par le travail d’une quarantaine de chercheurs et de spécialistes du philosophe. Seuls Nietzsche, Pascal et Montaigne ont jusqu’ici bénéficié de ce type de publication.
Publication du Corpus Descartes
Corpus Descartes : lien

Présentation du Corpus Descartes.

Édition en ligne des œuvres et de la correspondance de Descartes
Ce site propose l’édition en ligne des œuvres et de la correspondance de Descartes dirigée par Vincent Carraud (EA 2129, université de Caen Normandie puis Centre d’Études Cartésiennes, université Paris-Sorbonne). Cette édition a été réalisée en collaboration avec le Centro interdipartimentale di Studi su Descartes e il Seicento de l’Università del Salento (dirigé par Giulia Belgioioso), le Centre d’Études Cartésiennes de Paris-Sorbonne (dirigé par Jean-Luc Marion) et l’équipe COnstraints, Data mining and Graphs (CoDaG) (dirigée par Patrice Enjalbert) du Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation (GREYC) de l’université de Caen Normandie, en collaboration avec la société Noopsis.


Œuvres publiées par Descartes

Discours de la methode pour bien conduire sa raison, et chercher la verité dans les sciences. Plus la Dioptrique. les Meteores. Et la Geométrie. Qui sont des essais de cette methode

Meditationes de prima philosophia, in quibus Dei existentia, et animae humanae a corpore distinctio, demonstrantur. His adjunctae sunt variae objectiones doctorum virorum in istas de Deo et anima demonstrationes ; Cum Responsionibus Authoris. Secunda editio septimis objectionibus antehac non visis aucta

Epistola Renati Des-Cartes ad celeberrimum virum D. Gisbertum Voetium, in qua examinantur duo libri, nuper pro Voetio Ultrajecti simul editi, unus de confraternitate Mariana, alter de philosophia Cartesiana

Principia philosophiae

Les Passions de l’âme

Traductions publiées du vivant de Descartes

Les Méditations métaphysiqves de René Des-Cartes tovchant la premiere philosophie, dans lesquelles l’existence de Dieu, et la distinction réelle entre l’ame et le corps de l’homme, sont démonstrées

Les Principes de la philosophie, escrits en latin par René Descartes. Et traduits en françois par un de ses amis

Œuvres publiées à titre posthume

Passiones animae per Renatum Des Cartes

Renatus Descartes, de Homine, figuris et latinitate donatus a Florentio Schuyl, Inclytae Urbis Sylvae Ducis Senatore, et ibidem Philosophiae Professore

Regulae ad directionem ingenii

Correspondance

Lettres de Mr Descartes. Où sont traitées plusieurs belles Questions touchant la morale, la physique, la médecine et les mathématiques. Nouvelle édition revue et augmentée. Tome premier.

Lettres de Mr Descartes. Où sont expliquées plusieurs belles difficultez touchant ses autres Ouvrages. Nouvelle édition revue et corrigée. Tome second.

Lettres de Mr Descartes. Où il répond à plusieurs difficultez qui luy ont esté proposées sur la Dioptrique, la Géométrie, et sur plusieurs autres sujets. Tome troisiesme et dernier.

 Editions diverses et explications :

Descartes et l’enfance ANTOINE-MAHUT Delphine Professeure d’histoire de la philosophie moderne à l’ENS de Lyon. 2016

Discours de la méthode

  • De methodo (format PDF) : Version latine de 1644 du Discours de la méthode par Etienne de Courcelles, revue et corrigée par Descartes, publiée électroniquement dans l’édition critique de C. V. Vermeulen des Specimina philosophiae

Meditationes de prima philosophia (1641)

Les mathématiques, selon la célèbre formule de Spinoza, ont apporté aux hommes une autre norme de vérité. C’est cette norme nouvelle qui a permis la révolution galiléenne suivie par Descartes et tous les savants et philosophes de l’âge classique. « La nature est écrite dans la langue mathématique ». Cette autre formule célèbre de Galilée signifie que la nouvelle science de la nature est fondée sur l’utilisation des mathématiques qui est non seulement la clé de l’explication de tous les phénomènes de la nature, mais qui est aussi le modèle de la certitude. Avant d’être définie par la correspondance avec les choses, la vérité désigne ce que l’esprit humain usant de méthode conçoit clairement et distinctement : ce que Descartes nommera dans les Méditations la règle générale de la vérité.

Pierre Guenancia

  • Interviews autour d’une lettre de Descartes : Théo Verbeek, Jean-Luc Marion, Erik Jan Bos et Mireille Pastoureau
    Une lettre autographe de Descartes de 1641, rendue à la Bibliothèque de l’Institut de France en 2010 !
    Une lettre de Descartes de 1641 éclairant la publication des Méditations métaphysiques a été découverte en 2009 par un chercheur néerlandais dans la bibliothèque d’Haveford College en Pennsylvanie : interviews de Jean-Luc Marion, membre de l’Académie française et des découvreurs de la lettre, Theo Verbeek et Erik Jan Bos... tous éminents spécialistes de Descartes, et de Mireille Pastoureau, directrice de la Bibliothèque de l’Institut qui présente les éditions rares de ouvrages de Descartes conservés en ce lieu.
    Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
    Référence : FOC588
    Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/foc588.mp3
    Date de mise en ligne : 28 juin 2010

Cinquièmes Objections (Gassendi) dans la traduction de Clerselier de 1647 (format Word) : III, 4-5 ; III, 7-8 ; V, 2

Les principes de la philosophie, I. Traduction française de l’abbé Picot, 1647.

Principia philosophiae, I (1644). Texte latin (Adam et Tannery, VIII).

Les passions de l’âme (1649).

La générosité selon Descartes

Les études cartésiennes de G. Canguilhem Vincent Guillin

Correspondance avec Elisabeth

Correspondance avec Regius I, II, III , IV

  • On trouvera ci-dessous une traduction inédite de la Correspondance entre René Descartes et Antoine Arnauld réalisée en 2018-2019 à l’université de Nantes dans le cadre d’un cours de latin pour étudiants en philosophie. Il s’agit du second et dernier échange entre ces deux hautes figures intellectuelles du Grand Siècle, après qu’Arnauld eut déjà envoyé en 1641 à Descartes des Objections à ses Méditations.
    Le texte latin traduit est celui de l’édition Adam et Tannery des Œuvres complètes de Descartes, Paris, Vrin, t.V, p.185-194, 211-215 et 219-224. Pour diverses raisons, l’unique version française existant, à notre connaissance, à ce jour — celle procurée par l’édition Clerselier au t.II de ses Lettres de M. Descartes (Paris, Charles Angot, 1659, p. 15-33) — n’est pas pleinement satisfaisante, notamment au regard des exigences « modernes » en matière de fidélité et de cohérence de la traduction.

Étudiants ayant participé à la traduction : Aïcha Arhiman, Angélique Begaud, Pierre Boureau, Lucie Bredeloup, Audrey Derzon, Chloé Durand, Louis Guichard, Alexandre Hocdé, Milena Iolian, Alexanne Laurent, Thais Lucas, François Mongis, Sofiane Tamazirt, Luc Terrien
Professeur : Denis Moreau

 Biographie

La Vie de Monsieur Descartes, par Adrien Baillet, est consultable sur le site de Gallica T1 et T2

 Etudes sur Descartes

 Recensions et entretiens

 Autour de Descartes

  • La Reine Christine de Suède

    La Fondation Maison des sciences de l’homme a organisé l’étape française de ce projet européen, sous la forme d’une conférence suivie d’un concert classique, le 3 décembre 2014. Une coopération entre Autriche, France, Italie & Suède, avec le soutien de l’Union Européenne et sous le Patronage de la Princesse Christina Mrs Magnuson.

Conférence : Christine, philosophe et mécène

Ouverture : Michel Espagne (Directeur de l’Umr Transferts culturels, Cnrs et Ens-Paris Psl)
Christine : l’avenir d’une pensée hors frontières
Christine et les milieux intellectuels français

Denis Kambouchner (Université Paris I) : L’invitation faite à Descartes
Jean-Charles Darmon (Ens et Cnrs) : Christine rencontre les Libertins français
Claude Imbert (Ens) : Pascal envoie à Christine sa machine à calculer
Christine : une politique européenne

Jean-Claude Milner (Philosophe, linguiste) : Christine et la paix de Westphalie
Yves Saint–Geours (Ambassadeur, Directeur général de l’Administration, Ministère des Affaires étrangères et du développement international) : Le traité de Westphalie
Philippe Beaussant (Académie française) présente son livre sur la culture musicale et le mécénat de Christine, La reine Christine et la musique (Fayard)

  • Huygens

« Tout au long des chemins que nous avons faict jusques icy ». Un compagnonnage scientifique et philosophique : René Descartes et Constantijn Huygens (1630–1650)
Fabien Chareix (univ. Paris IV), ENS, 16 janvier 2009 Intervention au colloque L’amitié et les sciences, de Descartes à Lévi-Strauss.