La philosophie dans l’Académie de Créteil
Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Enseignement, formation, ressources, informations et réunions des professeurs de philosophie de l’Académie de Créteil.

Meilleurs voeux 2018

Le désir au cinéma

Ressources

logo imprimer

Analyses de films

- L’enfer de Claude Chabrol : analyse du ciné club ce Caen
1994

-  Certains l’aiment chaud de Billy Wilder
Dossier CNC
Fiche élève
Marilyn malgré elle
Analyse sur Télédoc

- Les enchaînés Hitchcock Présentation
2009 , 52’ , couleur , documentaire
Conception : David Thompson,Serge July,Marie Genin. Réalisation : David Thompson. Production : Folamour, TCM. Participation : CNC, France 5, TSR, Procirep.

Sorti en août 1946, "Les Enchaînés" ("Notorious") fut le plus gros succès d’Alfred Hitchcock aux Etats-Unis. David Thompson livre une analyse historique et esthétique de ce film d’espionnage sur la traque d’anciens nazis. Il s’appuie pour cela sur de nombreux témoignages de réalisateurs et d’historiens du cinéma pour le resituer dans son époque et dans la carrière du cinéaste. Images d’archive et extraits du film illustrent ce documentaire.

Analyses de séquences

Analyse d’une séquence du film Le Mépris, réalisé par Jean Luc Godard
Presentée par Arnaud Didelot

- Xavier Dolan
Les amours imaginaires 2010

Francis (Xavier Dolan) et Marie (Monia Chokri) sont deux bons amis. Lors d’un dîner, ils rencontrent Nicolas (Niels Schneider), un jeune homme de la campagne qui débarque tout juste en ville. De rendez-vous en rendez-vous, troublés par d’innombrables signes - certains patents, d’autres imaginaires - les deux complices sombrent dans l’obsession de leur fantasme, et bientôt, un duel amoureux menace l’amitié qu’ils croyaient infrangible. Le deuxième film de Xavier Dolan, Les Amours Imaginaires, est un essai sur la chute amoureuse. Chapitré selon les étapes fondamentales de l’histoire d’amour typique - celle qui débute à la rencontre et se conclut généralement par le deuil - le film suggère une intrigue a priori simple, mais traitée avec la folie poétique des moments de passion, d’attente, de chagrin, d’humiliation, et enfin, de solitude.

Scène de la cristallisation

- Gare Centrale, Youssef CHAHINE, 1958 Analyse

- La nuit du chasseur Charles Laughton
Scène du couteau

- Emmanuel Mouret : candeur et désir dans Changement d’adresse
Transmettre le cinéma Analyses de séquence
À propos du cinéma d’Emmanuel Mouret, on pourrait parler de « principe de désir ». Dans cet entretien, il revient sur les différentes étapes de son travail : du choix du comédien jusqu’au refus de la maîtrise dans sa mise en scène, en passant par l’écriture de ses dialogues, Emmanuel Mouret cherche à retrouver cet état de candeur qui est, selon lui, le propre du désir. Mais attention « candeur » n’est pas à entendre dans un sens niais ; chez le cinéaste le désir, qui crée autant le suspense que la comédie, est un mouvement perpétuel qu’il veut tenter de saisir.
Cette vidéo a été conçue en complémentarité avec les rubriques « Réalisateur », « Scénario » et « Mise en scène » dulivret enseignant Lycéens et apprentis au cinéma

- analyse de séquence Vertigo Hitchcock
Dossier CNC sur Vertigo Hitchcock Fiche élève

- L’aurore de Murnau Dossier CNC Fiche élève

- Hiroshima mon amour Alain Resnais Dossier CNC
Le deuxième sexe
Il est intéressant de noter qu’avant Duras, le producteur Anatole Dauman avait pensé à Françoise Sagan et à Simone de Beauvoir comme éventuelles scénaristes. Sagan oublie de venir au rendez-vous, et Resnais penche finalement pour Duras, qui a selon lui un vrai « ton ». De l’anecdote, retenons ceci : il fallait un(e) scénariste qui soit aussi une femme émancipée pour dresser le portrait de cette Française libérée qui « veut plaire à l’homme pour prendre avec cet homme le plaisir qu’elle désire. Avec elle, fin de la comédie féminine. » (préparation pour le film, archives IMEC). En 1949, Le Deuxième Sexe (Gallimard) de Beauvoir avait scandalisé la bonne société conservatrice, étrangère à la révolte féministe. « Le privilège que l’homme détient, (…) c’est que sa vocation d’être humain ne contrarie pas sa
destinée de mâle ». « Tandis qu’il est demandé à la femme pour accomplir sa féminité de se faire objet et proie, c’est-à- dire de renoncer à ses revendications de sujet souverain. » On étudiera dans le film le premier adieu. La femme dit son refus, dos tourné à l’homme et à la caméra, position peu classique, mais qui impose sa volonté de sujet, tout en se dérobantau regard qui la désire.
(extrait)


Calendrier

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

18-01-2018 : PAF La bioéthique
19-01-2018 : PAF La bioéthique


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2018 © La philosophie dans l’Académie de Créteil - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.62