Les séductions de la parole

Les listes ci-dessous constituent des suggestions et n’ont aucun caractère prescriptif. Elles donnent un exemple de l’éventail des textes susceptibles d’être étudiés au titre des différents thèmes inscrits au programme de la classe de première.


Homère

Tyrtée

Solon

Gorgias

Platon, Ion, Gorgias, Phèdre, République [extraits].
Aristote, Rhétorique [deuxième livre sur la persuasion], Poétique (IVe s.).
Sénèque, Consolations, tragédies (Ier s.). Boèce, La Consolation de la philosophie (VIe s.).

Abélard

  • Abélard, Histoire de mes malheurs (XIIe s.).
  • Guillaumard Françoise, « Le travail de l’écriture d’Héloïse dans ses lettres à Abélard », Analyse Freudienne Presse, 2005/2 (no 12), p. 153-166. DOI : 10.3917/afp.012.0153. URL : https://www.cairn.info/revue-analyse-freudienne-presse-2005-2-page-153.htm
  • JOLIVET, Jean (dir.) ; HABRIAS, Henri (dir.). Pierre Abélard : Colloque international de Nantes. Nouvelle édition [en ligne]. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2003 (généré le 25 janvier 2019). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/pur/18358> . ISBN : 9782753525740.

André le Chapelain

  • André le Chapelain, Traité de l’amour (XIIe s.). Le jeu d’Adam (XIIe s.).
  • TRANNOY, Patricia. Le jardin d’amour dans le De Amore d’André le Chapelain In : Vergers et jardins dans l’univers médiéval [en ligne]. Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence, 1990 (généré le 25 janvier 2019). ISBN : 9782821835955. DOI : 10.4000/books.pup.2995.

Tristan et Iseult (XIIe s.).
Exposition BNF

Boncompagno da Signa, La Roue de Vénus (XIIe-XIIIe s.).
Dante, La Vie nouvelle [extraits] (1292-1295).
Le Roman de Renart [branches I, IV, X] (XIIe-XIIIe s.).
Le Roman de la Rose [le discours de Raison, Raison contre Amour] (XIIIe s.).
Le Roman de Flamenca (XIIIe s.).
La Farce de Maître Pathelin (XVe s.).

 Prolongements

Érasme, La civilité puérile (1530).

Baldassar Castiglione

Shakespeare, Jules César [discours d’Antoine] (1623).

Descartes, Discours de la méthode (1637).

Baltasar Gracián, L’Homme de cour (1647).

Corneille, Racine, Molière [extraits de tragédies et comédies].

Pascal, Les Provinciales (1656-1657).

La Fontaine, Fables (1668-1694).

Bossuet

Boileau, Art poétique (1674). Chants I-IV

Madame de Sévigné et épistoliers des XVIIe et XVIIIe siècles [extraits].

Dumarsais, Des tropes ou des différents sens dans lesquels on peut prendre un même mot dans une même langue (1730).

Rousseau, Essai sur l’origine des langues (1781).

Laclos, Les Liaisons dangereuses (1782).

Hugo, Les Contemplations [Réponse à un acte d’accusation)] (1856).

Exemples d’éloquence parlementaire et politique des époques modernes et contemporaines.

  Etude de la variété des effets de la parole : persuader, plaire et émouvoir.