Séminaire Wittgenstein 2019-2020 Retour de la philosophie du langage ordinaire
samedi
01
février
2020
10h30 - 12h30
horaire {Lieu : Sorbonne, Université Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande }
Samedi 1 février 2020

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo-EXeCO)

Organisé par Bruno Ambroise, Christiane Chauviré, Pierre Fasula et Sandra Laugier

Après plusieurs années de séminaire consacrées au concept de forme de vie – au confluent de la philosophie de Wittgenstein et de la Théorie critique, qui sera l’occasion d’une séance spéciale le 26 octobre – , nous allons dans le séminaire 2019-2020 marquer le retour à l’avant de la scène philosophique de la philosophie du langage ordinaire ; entendue non seulement comme l’étude de ses acteurs principaux (Wittgenstein, Austin, Strawson, Ryle, Cavell) mais aussi comme une autre version d’un paradigme alternatif de philosophie du langage. Récemment, des ouvrages (Avner Baz, Toril Moi, etc.) et numéros de revue (« Who’s Afraid of Ordinary Language Philosophy ? A Plea for Reviving a Wrongly Reviled Tradition”, GFPJ, Alice Crary et Joel De Lara) ont affirmé l’actualité des méthodes de Wittgenstein et d’Austin, revenant ainsi sur une longue tradition de « OLP bashing » et proposant un « nouveau récit » en philosophie du langage. On a maintes fois annoncé la disparition de la philosophie du langage ordinaire depuis la fin des années 1960, mais malgré ses multiples morts et les critiques de Gellner, Katz, Fodor, Geach, Grice, etc., elle a résisté. Désormais elle réémerge dans les domaines les plus divers : études de genre et queer, critique sociale, théorie littéraire, économie, études cinématographiques... Mais aussi au cœur de la philosophie du langage et de la connaissance, où elle constitue une alternative critique et réaliste à une philosophie « de l’esprit » dominante et stérile.

Renseignements et inscriptions : Pierre.Fasula@univ-paris1.fr
1er février 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande
Constantine Sandis (Univ. Hertfordshire)
« Règle-description chez Cavell. No picnic »

4 avril 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande
Maxime de Gaynesford (Univ. Reading)