Séminaire Wittgenstein 2020-2021
samedi
22
mai
2021
10h30 - 12h30
horaire Lieu : Sorbonne, Université Paris 1, UFR de philosophie, 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e, escalier C, 1er étage, droite, salle Lalande

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103), Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo-EXeCO)
Retour de la philosophie du langage ordinaire Organisé par Christiane Chauviré, Bruno Ambroise, Pierre Fasula et Sandra Laugier
Le séminaire Wittgenstein est consacré au retour à l’avant-scène philosophique du XXIe siècle de la « philosophie du langage ordinaire », entendue non seulement comme l’étude de ses acteurs principaux (Wittgenstein, Austin, Hart, Strawson, Ryle, Cavell) mais aussi comme l’élaboration à partir de ces auteurs d’une version d’un paradigme alternatif en philosophie du langage et en théorie des actes de parole. Récemment, des ouvrages (Avner Baz, Sandra Laugier, Toril Moi) et numéros de revue (GFPJ, Inquiry) ont affirmé l’actualité renouvelée des méthodes de Wittgenstein et d’Austin, revenant ainsi sur les critiques de Gellner, Katz, Fodor, Geach, Grice au XXe siècle, mais aussi sur les lectures de Searle et Grice qui ont réduit la théorie des actes de langage à une version de la sémantique. La philosophie du langage ordinaire, longtemps négligée, réapparaît dans de nombreux domaines de recherche dynamiques : droit, critique sociale, études de genre, théorie littéraire et linguistique, économie, arts, études cinématographiques… Et au cœur de la philosophie du langage et de la connaissance, où elle constitue une alternative critique et réaliste à la philosophie analytique et anglophone mainstream.
3 octobre 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande Mathieu Frèrejouan (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ISJPS) : « En marge de l’ordinaire : étrangeté et familiarité des hallucinations »
7 novembre 2020 – 10h30-12h30 – salle Lalande Jasmin Trächtler (University of Bergen) : « Wittgenstein’s practical problem of other minds »
14 novembre 2020 – 9h30- 17h30 – salle Lalande Journée d’étude « Kant, l’émotion, la sensibilité ». Organisée par David Zapero avec Alix Cohen (U. Edinburgh)
5 décembre 2020 Journée d’étude « Droit et philosophie du langage ordinaire » Avec : Bruno Ambroise (CNRS, ISJPS), Gregory Bligh (Paris Est-Créteil), Marie Gren (Paris 1, ISJPS), Ruth Sefton-Green (Paris 1, ISJPS), A. Camby, A. Molines, Nicolas Nayfeld (Paris 1)
9 janvier 2021 – 10h30-12h30 – salle Lalande
Jocelyn Benoist (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ISJPS) « Ordinaire / extraordinaire vs mathématique / extramathématique »
6 février 2021 – 10h30-12h30 – salle Lalande Piergorgio Donatelli (Université La Sapienza) « Out of the Ordinary »
6 mars 2021 – 10h30-12h30 – salle Lalande Maximilian de Gaynesford (Univ. Reading)« How To Do Things With Attunement : On Poetry and Philosophy »
20 mars – 10h30-12h30 – salle Lalande Alice Crary (New School for Social Research, Professeure invitee à Paris 1)
3 avril 2021 – 10h30-12h30 – salle Lalande Chon Tejedor (Université de Valence)
22 mai 2021 – 10h30-12h30 – salle Lalande Avner Baz (Tufts University) « Wittgenstein, Kripke, and the Problem of “The World” in Contemporary Analytic Philosophy »
4-5 juin 2021 – salle Lalande Journée d’étude « Les méthodes de la philosophie du langage ordinaire » Avec : Avner Baz, Martin Gustafsson, Nat Hansen, Sandra Laugier,
Jeanne-Marie Roux, Mona Gérardin-Laverge, Layla Raïd, Jean-Philippe Narboux

Renseignements et inscriptions : Pierre.Fasula@univ-paris1.fr

Arts et sciences au 17 e siècle
samedi
22
mai
2021
10h30 - 12h30
horaire Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre Sorbonne, UFR de philosophie 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e Escalier C, 1er étage, droite, salle Halbwachs

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR8103)
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (PhiCo)
Séminaire de recherche 2020-2021 Organisé par Catherine Fricheau et Daniel Dauvois
Le séminaire sur les arts à l’Age classique portera, cette année comme la précédente, sur tous les rapports consultables, constructibles et éventuellement originaux entre les arts et les sciences au XVIIe siècle.
Renseignements et inscriptions :
En raison des mesures de sécurité en vigueur, toute personne ne possédant ni carte professionnelle, ni carte d’étudiant d’une institution ancrée en Sorbonne doit s’inscrire plusieurs jours à l’avance à l’adresse : Pierre.Fasula@univ-paris1.fr

17 octobre 2020 Daniel Dauvois « L’autonomisation des arts
14 novembre 2020 Cecilia Bognon « La téléologie en art et dans la pensée du vivant »
5 décembre 2020 Annie Bitbol-Hespériès « La leçon d’anatomie »
13 février 2021 Gérard Bras « Pascal géométrie et finesse
13 mars 2021 Denis Kambouchner « Descartes ingenium et industrie »
10 avril 2021 Frederic Brahmi« Sur Hume »
22 mai 2021 Fredéric de Buzon« Mersenne et les harmonies »

Aspects du réalisme
samedi
22
mai
2021
10h30 - 12h30
horaire Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Centre Sorbonne, UFR de philosophie 17, rue de la Sorbonne, Paris 5e

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8103 ISJPS
PhiCo-EXeCO
LIA CRNR
Séminaire de recherche 2020-2021 organisé par Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJPS, PhiCo-EXeCO)

Pour certains réalistes, le réalisme consiste à rappeler que le monde existe ; pour d’autres, aujourd’hui, à le nier farouchement. Au-delà de ces divergences spectaculaires, qui nourrissent le débat contemporain, le sens qu’il y a à se référer au réel en philosophie réclame à être élucidé. Trop souvent, la question se voit réduite à sa dimension épistémique. Or, si la notion de connaissance demeure évidemment centrale là où est mise en question notre capacité à accorder un sens au réel, il n’est pas sûr que ce dernier puisse se voir défini exclusivement en référence à elle. L’idée de réel paraît indissociable d’un certain nombre d’épreuves et de pratiques : de ce qu’on fait, ou essaie de faire, de ce réel et des différentes façons qu’on a d’en assumer la charge ou, au contraire, de se le dissimuler. Le séminaire explorera ces différentes dimensions d’expérience et d’élaboration du réel.
PROGRAMME
Samedi 24 octobre (en visioconférence) Markus Gabriel (Université de Bonn) : Sur l’essence et l’existence des prétendus « objets fictifs »
Samedi 28 novembre (en visioconférence) Frédéric Pouillaude (Université Aix-Marseille, LESA) : « M. et Mme Térieur ont deux fils ». A propos des œuvres documentaires et de Représentations factuelles.
Samedi 12 décembre (en visioconférence) Maurizio Ferraris (Université de Turin) : Hystérèse
Samedi 16 janvier (Sorbonne, Salle Lalande) Carole Maigné (Université de Lausanne) : Modernisme, opticalité et planéité : la leçon de Greenberg
Samedi 13 février (Sorbonne, Salle Lalande) Pierre-Henri Castel (CNRS-EHESS, LIER) : Imago agens, affect, mémoire, et critique de la figuration-représentation. Quelques remarques à partir de la notion de « chimère » chez Carlo Severi
Samedi 13 mars (Sorbonne, Salle Lalande) Pierre Steiner (UTC) : Toucher sans viser. Technique, pensée et intentionnalité
Samedi 10 avril (Sorbonne, Salle Lalande) Patricia Limido (Paris 7) Roman Ingarden, réalisme et esthétique
Samedi 22 mai (Salle indiquée ultérieurement) Jocelyn Benoist (Paris 1, ISJSPS PhiCo-EXeCO) Dimensions du réel
Vendredi 11 et Samedi 12 juin Colloque autour de Documentalité de Maurizio Ferraris