Génétique des traductions
vendredi
12
novembre
2021
15h00 - 17h00
horaire Salle Weil, ENS-PSL, 45 rue d’Ulm - 75005 PARIS

Séminaire de l’Institut des textes et manuscrits modernes
Ce séminaire entend analyser les divers documents qui constituent le dossier génétique d’une traduction : notes préparatoires, brouillons, jeux d’épreuves, contrats, correspondances, etc.
T.S. Eliot, traduction d’Anabase de Saint-John Perse © Fondation Saint-John Perse, Aix-en-Provence
T.S. Eliot, traduction d’Anabase de Saint-John Perse © Fondation Saint-John Perse, Aix-en-Provence

Ce séminaire s’inscrit dans le programme gradué Génétique des traductions de Translitteræ. Au terme de quelles opérations mentales et scripturales un texte devient-il, dans une autre langue, un autre texte ? Pour mieux comprendre comment naissent les traductions, on se penchera ici sur les documents de travail de traductrices et de traducteurs : biffures et permutations, ratures et repentirs, palettes et retouches exposent sur la page un processus encore peu étudié : la traduction à l’œuvre. Associant traductologie et génétique des textes, la génétique des traductions invite à observer le travail des traducteurs sous ses multiples aspects : rédaction, péritexte, correspondance avec l’auteur, réflexions sur la pratique, etc.

PROGRAMME DESANCES
Vendredi 8 octobre
15h-17h
Pézard et Dante : philologie et génétique du traduire
Intervenante : Viviana Agostini-Ouafi (Université de Caen Normandie)

- Vendredi 12 novembre
15h-17h
Antoine Lasalle, traducteur de Francis Bacon
Intervenante : Sylvie Kleiman-Lafon (Université Paris 8)

- Vendredi 10 décembre
15h-17h
Entre création et traduction. Le fonds manuscrit d’Elisa Chimenti
Intervenantes : Antonietta Sanna (Università di Pisa) et Camilla Maria Cederna (Université de Lille)

- Vendredi 4 février
15h-17h
Traduire les Cahiers de Valéry : transcrire/traduire un laboratoire de pensées
Intervenant : David Elder (Edith Cowan University)

- Vendredi 4 mars
15h-17h
On Self-Translation : Meditations on Language
Intervenant : Ilan Stavans (Amherst College)

- Vendredi 7 avril
15h-17h
On Bible translation manuscripts
Intervenant : Anthony Cordingley (Université Paris 8 / University of Sydney)

- Vendredi 6 mai
15h-17h
Charles Tomlinson et Attilio Bertolucci : une traduction à la lumière de ses manuscrits
Intervenante : Anna Saroldi (Oxford University)

- Vendredi 3 juin
15h-17h
Barbara Bray traductrice de Marguerite Duras au prisme du fonds John Calder de la Lilly Library
Intervenante : Pascale Sardin (Université Bordeaux Montaigne)

Séminaire Marx. Travaux en cours
vendredi
12
novembre
2021
16h00 - 18h00
horaire Université Paris Nanterre (semestre 1) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (semestre 2)

MINAIRE MARX - TRAVAUX EN COURS - 2021-2022

Date(s)
du 24 septembre 2021 au 10 juin 2022

Depuis quelques années, Marx fait l’objet d’un regain d’intérêt dans la recherche internationale et francophone, en contexte académique aussi bien que dans des cercles para-académiques et militants. Ces retours à Marx, quelles que soient leurs formes et orientations, se distinguent de la simple réaffirmation d’un marxisme figé. Les réexplorations et usages contemporains de Marx assument la nécessité de l’actualisation de sa pensée. Cela donne lieu à de nouveaux débats exégétiques (par exemple concernant l’eurocentrisme de la théorie marxienne) et à l’expérimentation de nouveaux usages des concepts, thèses et manières de penser marxiennes : la question écologique, ainsi que la mise en dialogue de la pensée de Marx avec les théories récentes de l’exploitation et de la domination (féminismes, théories de l’oppression raciale etc.) comptent ainsi parmi les chantiers caractéristiques des relectures contemporaines de Marx.

Ces retours à Marx prennent également la forme d’une prise au sérieux ou d’une redécouverte de dimensions du corpus marxien qui ou bien n’avaient pas retenu l’attention ou bien avaient été recouvertes par des interprétations que les progrès éditoriaux ou de nouvelles enquêtes philologiques ont rendues intenables. Ces nouvelles lectures partagent le plus souvent l’exigence d’un retour au texte difficile et infiniment riche de Marx dont il s’agit aussi de reconnaître les ambiguïtés.

Prenant acte de ces renouvellements, ce séminaire entend offrir un espace pour l’exposition et la discussion de travaux en cours sur et autour de Marx. Il nourrit une double ambition : 1/ Accueillir ces recherches dans toute la diversité des paradigmes interprétatifs et des styles méthodologiques qui les caractérisent : étude philologique, comparative, actualisation… 2/ Mettre en discussion la recherche en train de se faire : il s’agit de favoriser la présentation de travaux en cours d’élaboration ainsi que la mise à l’épreuve d’hypothèses de lecture, plutôt que la réexposition de travaux déjà publiés ou la défense de thèses déjà connues.

Programme

Semestre 1
Université Paris Nanterre

24 septembre : Frédéric Monferrand
L’organicisme de Marx

12 novembre : Kolja Lindner
Comment Marx s’est débarassé du Matérialisme Historique

19 novembre : Paul Guillibert
Marx et le travail du vivant

17 décembre : Ariane Mintz
Préhistoire et progrès : Adorno lecteur de Marx

Semestre 2
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

28 janvier : Daria Saburova
De l’histoire humaine de la nature à l’histoire naturelle de l’homme. Marx, Engels et la théorie de l’évolution

18 février : Louis Delcourt
Les dimensions politiques de l’idée de « science » chez Marx

25 mars : Cannelle Gignoux
Du concept de nature à l’écologie dans les Grundrisse

15 avril : Jean Quétier
Marx théoricien du parti

13 mai : Timothée Haug
Le naturalisme de Marx est-il écologique ?

10 juin : Jean-François Albin
Théories de l’impérialisme : fondements dans l’oeuvre de Marx et développements au sein de la Deuxième Internationale

Comité d’organisation du séminaire
Lena Ganz, Université Paris Nanterre, SOPHIAPOL
Emmanuel Renault, Université Paris Nanterre, SOPHIAPOL
Alix Bouffard, Université de Strasbourg, CREPHAC
Franck Fischbach, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HIPHIMO

Retrouvez toutes les informations utiles sur le site du séminaire.
Contacter les organisateurs : seminairemarxnanterreparis1@gmail.com

Séminaire Marx. Travaux en cours
vendredi
12
novembre
2021
16h00 - 18h00
horaire Université Paris Nanterre (semestre 1) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (semestre 2)

MINAIRE MARX - TRAVAUX EN COURS - 2021-2022

Date(s)
du 24 septembre 2021 au 10 juin 2022

Depuis quelques années, Marx fait l’objet d’un regain d’intérêt dans la recherche internationale et francophone, en contexte académique aussi bien que dans des cercles para-académiques et militants. Ces retours à Marx, quelles que soient leurs formes et orientations, se distinguent de la simple réaffirmation d’un marxisme figé. Les réexplorations et usages contemporains de Marx assument la nécessité de l’actualisation de sa pensée. Cela donne lieu à de nouveaux débats exégétiques (par exemple concernant l’eurocentrisme de la théorie marxienne) et à l’expérimentation de nouveaux usages des concepts, thèses et manières de penser marxiennes : la question écologique, ainsi que la mise en dialogue de la pensée de Marx avec les théories récentes de l’exploitation et de la domination (féminismes, théories de l’oppression raciale etc.) comptent ainsi parmi les chantiers caractéristiques des relectures contemporaines de Marx.

Ces retours à Marx prennent également la forme d’une prise au sérieux ou d’une redécouverte de dimensions du corpus marxien qui ou bien n’avaient pas retenu l’attention ou bien avaient été recouvertes par des interprétations que les progrès éditoriaux ou de nouvelles enquêtes philologiques ont rendues intenables. Ces nouvelles lectures partagent le plus souvent l’exigence d’un retour au texte difficile et infiniment riche de Marx dont il s’agit aussi de reconnaître les ambiguïtés.

Prenant acte de ces renouvellements, ce séminaire entend offrir un espace pour l’exposition et la discussion de travaux en cours sur et autour de Marx. Il nourrit une double ambition : 1/ Accueillir ces recherches dans toute la diversité des paradigmes interprétatifs et des styles méthodologiques qui les caractérisent : étude philologique, comparative, actualisation… 2/ Mettre en discussion la recherche en train de se faire : il s’agit de favoriser la présentation de travaux en cours d’élaboration ainsi que la mise à l’épreuve d’hypothèses de lecture, plutôt que la réexposition de travaux déjà publiés ou la défense de thèses déjà connues.

Programme

Semestre 1
Université Paris Nanterre

24 septembre : Frédéric Monferrand
L’organicisme de Marx

12 novembre : Kolja Lindner
Comment Marx s’est débarassé du Matérialisme Historique

19 novembre : Paul Guillibert
Marx et le travail du vivant

17 décembre : Ariane Mintz
Préhistoire et progrès : Adorno lecteur de Marx

Semestre 2
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

28 janvier : Daria Saburova
De l’histoire humaine de la nature à l’histoire naturelle de l’homme. Marx, Engels et la théorie de l’évolution

18 février : Louis Delcourt
Les dimensions politiques de l’idée de « science » chez Marx

25 mars : Cannelle Gignoux
Du concept de nature à l’écologie dans les Grundrisse

15 avril : Jean Quétier
Marx théoricien du parti

13 mai : Timothée Haug
Le naturalisme de Marx est-il écologique ?

10 juin : Jean-François Albin
Théories de l’impérialisme : fondements dans l’oeuvre de Marx et développements au sein de la Deuxième Internationale

Comité d’organisation du séminaire
Lena Ganz, Université Paris Nanterre, SOPHIAPOL
Emmanuel Renault, Université Paris Nanterre, SOPHIAPOL
Alix Bouffard, Université de Strasbourg, CREPHAC
Franck Fischbach, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HIPHIMO

Retrouvez toutes les informations utiles sur le site du séminaire.
Contacter les organisateurs : seminairemarxnanterreparis1@gmail.com