La philosophie dans l’enseignement d’Humanité, Littérature et Philosophie : Histoire et Violence
jeudi
02
décembre
2021
horaire Lycée Berlioz 94300 Vincennes

Pour s’inscrire sur GAIA (hors parcours de formation, ANT et public désigné), saisir en MAJUSCULE le code 21A0240314 dans le champ "identifiant du dispositif. Pour information, code du module : 59812
Public : Professeurs de philosophie dispensant l’enseignement Humanités,Littérature et Philosophie en classes de première ou de terminale
candidature individuelle

Objectifs pédagogiques : Travailler les éléments du programme : Histoire et violence
Contenus : Histoire et violence. La thématique est envisagée à partir de l’étude des philosophes de l’école de Francfort : Adorno et Horkheimer concernant l’étude des raisons de la violence au XXe siècle et Habermas concernant la question : que peut le droit.
Modalités : Conférences - échanges
Durée : Formation d’une durée de 6 heures, soit de 1 jour, accueillant au minimum 15 stagiaires, au maximum 40.
Présentiel Groupe 01
Les dates et lieux de chaque formation sont donnés à titre indicatif. Voir le détail organisationnel sur GAIA

Responsable pédagogique et organisationnel : Catherine REZAEI MAZINANI - Mel : catestrelle@yahoo.fr

Formateurs / intervenants :

GRIVAUX Agnès : Universitaires (MDC ou PU)
SAVIDAN Patrick : Universitaires (MDC ou PU)
DUVERT François : Personnels enseignants, d’éducation et d’orientation
REZAEI Catherine : Personnels enseignants, d’éducation et d’orientation

Séminaire Mathesis
jeudi
02
décembre
2021
12h00 - 14h00

Séminaire en ligne - Philosophie des sciences et histoire
Ce séminaire est l’occasion pour les enseignants-chercheurs et les doctorants membres de Mathésis, de présenter leurs travaux et de discuter des articles qui ont fait l’actualité de la recherche. Les recherches qui y sont présentées relèvent de l’histoire de la philosophie moderne et de l’histoire et de la philosophie des sciences

Événement en ligne ouvert au public sur inscription auprès de Jean-Pascal Anfray à jean-pascal.anfray[at]ens.psl.eu

Organisation
Jean-Pascal Anfray et Ange Potin de La République des Savoirs

PROGRAMME DESANCES (SEMESTRE 1)
Jeudi 30 septembre 2021
12h15-13h45
The Institution of Nature. Descartes on Human Perception
Intervenant : Mattia Mantovani (KU Leuven)

Jeudi 14 octobre 2021
12h15-13h45
Dieu, l’âme et le lieu. Le rapport des substances immatérielles à l’étendue dans la correspondance Descartes-More
Intervenant : Jean-Pascal Anfray (Mathesis RdS/PSL)

Jeudi 28 octobre 2021
12h15-13h45
On the Metaphysics of Relations
Intervenante : Anna Marmodoro (University of Durham)

Jeudi 18 novembre 2021
12h15-13h45
Titre à venir
Intervenant : Andrew Feenberg (Simon Fraser University)

Jeudi 25 novembre 2021
12h15-13h45
Science and Colonialism : The mathematization of Natural Philosophy in the policies regarding the Spanish colonization of the New World
Intervenant : Helbert E. Velilla-Jiménez (Mathesis, RdS/PSL)

Jeudi 2 décembre 2021
12h15-13h45
Narratives, Explanations and Models in Historical Science
Intervenante : Julie Jebeile (Université de Berne)

Jeudi 9 décembre 2021
12h15-13h45
Real Stuff : Suárez on Prime Matter
Intervenant : Dominik Perler (Humboldt University, Berlin)

Jeudi 16 décembre 2021
12h15-13h45
La religion civile et la critique du fanatisme chez Jean-Jacques Rousseau
Intervenante : Saki Sekiguchi (Mathesis, RDS/PSL)

TABLE RONDE autour du livre Le voile de Pythagore de Pauline Nadrigny
jeudi
02
décembre
2021
14h00 - 17h00
horaire Centre Lourcine, 1 rue de la Glacière, 75013 - Paris Bâtiment 1 (Bâtiment recherche), 2e étage, salle 13 (accès tout au bout de ce bâtiment, « pignon Sud » )

TABLE RONDE autour du livre
Le voile de Pythagore de Pauline Nadrigny

INSCRIPTION OBLIGATOIRE :

https://evento.univ-paris1.fr/survey/table-ronde-le-voile-de-pythagore-vj8eq58c

André Charrak (Paris 1, PhiCo-EXeCO), Mathieu Frèrejouan (Paris 1, PhiCo-EXeCO), Bastien Gallet (Éditions MF) et Ekaterina Odé (ENS) présenteront des réflexions sur le livre, suivies d’une discussion avec l’auteure.

Pauline Nadrigny
Le Voile de Pythagore
Du son à l’objet
Éditions Classiques Garnier, Collection « Philosophies Contemporaines », juillet 2021, 392 p.

Pierre Schaeffer, fondateur du courant de la
« musique concrète », fut l’un des premiers à apprécier pleinement les conséquences esthétiques liées à l’essor de l’enregistrement. Cet ouvrage propose d’étudier sa recherche musicale, à la croisée de l’expérimentation et de la philosophie de la perception.

ATTENTION : Conformément à la circulaire du MESRI en date du 5 août relative aux mesures sanitaires applicables à la rentrée universitaire 2021, la présentation du pass sanitaire vous sera demandée pour assister à cet événement.

Séminaire Actualité critique
jeudi
02
décembre
2021
17h00 - 19h00
horaire ENS Ulm

Compréhension de la démarche scientifique par le grand public, les médias et le monde politique
Séminaire Actualité critique

Site web d’Actualité Critique

Organisation
Amélie Wileveau, Marvin Ozturk-Bazin et Nathalie Thomas

Un séminaire commun à toutes les disciplines de l’ENS, qui sont mobilisées autour de questions partagées, définies et discutées collectivement. C’est un moment de rencontre sur l’actualité ouvert à tous, consacré à ce qui se produit en France, en Europe et dans le monde. Désormais articulé autour de deux thèmes directeurs par an, ce séminaire porte au premier semestre sur les relations entre sciences et société.

Cette premier séance d’Actualité critique est l’occasion, après ces longs mois de crise sanitaire où la démarche scientifique a été mentionnée à de nombreuses reprises par les médias sans jamais être vraiment définie et où la question de la vulgarisation scientifique a été au cœur de bien des débats, de mieux comprendre le fonctionnement épistémologique de la science et les réceptions par le grand public de celle-ci.

Il s’agit d’une séance articulée en deux temps, où il s’agira tout d’abord d’interroger la démarche scientifique et d’expliciter son fonctionnement en temps normal, par opposition au temps de la crise sanitaire. De manière assez inédite, les médias ont diffusé l’image d’une science faite de tâtonnements, ou encore l’existence d’opinions discordantes parmi les chercheurs à travers les controverses scientifiques, faits qui ont pu déstabiliser un grand public peu habitué à être informé de ce qu’il se passe à l’intérieur du champ scientifique habituellement fermé, et pour qui la science est davantage liée à l’idée de « méthode » qu’à l’idée d’ « aventure », pour reprendre un concept du philosophe Dominique Lecourt.

Dans un second temps, la conversation portera sur les enjeux et sur les moyens de la vulgarisation scientifique, sur la persona du chercheur qui tente de forger de nouveaux espaces langagiers et de faire preuve de pédagogie pour transmettre des connaissances spécialisées auprès d’un public non-spécialisé. L’ethos du scientifique qui s’adresse au public dans une société où les réseaux sociaux concurrencent la parole scientifique devenue très présente sur les plateaux télévisés autant que les enjeux d’une reformulation parfois laborieuse des connaissances (pour être clair sans paraître trop aride) seraient autant de questionnements abordés.

INTERVENANTS
Sophie Bécherel, journaliste scientifique à France Inter (à confirmer)
Étienne Klein, physicien, philosophe des sciences et producteur de radio
Fatoumata Kebe, astronome, docteure en astronomie de l’Observatoire de Paris - PSL, autrice et médiatrice scientifique (à confirmer)

une brève interview du vulgarisateur scientifique et docteur en physique David Louapre, à propos de sa chaîne YouTube Science étonnante sera également diffusée lors de la conférence.

À PROPOS D’ACTUALITÉ CRITIQUE
Le séminaire d’Actualité critique réunit un public varié autour de questions d’actualité définies, discutées et analysées collectivement. Désormais avec un thème directeur et un enseignant dédié par semestre, ce séminaire portera au premier semestre sur les relations entre sciences et société. En effet, il est aujourd’hui évident que les conséquences de la pandémie ne se limitent pas à la seule dimension sanitaire et nécessitent une lecture pluridisciplinaire. La situation actuelle soulève des questions profondes portant sur la compréhension de la démarche scientifique par le grand public, les médias et le monde politique. Elle interroge les relations existantes ou à bâtir entre sciences publiques et sciences privées. Elle nous alerte sur
des problèmes d’éthique et d’intégrité scientifique et renvoie aux effets du réchauffement climatique.
La mise en place de ces cinq conférences par semestre est l’occasion d’une réflexion urgente et critique sur ces questions brûlantes.
Coordonné au premier semestre par Christian Lorenzi, professeur de psychologie expérimentale, au second semestre, Actualité critique aura pour thème la démocratie, sous le pilotage du philosophe Florent Guénard
– 18 novembre 2021 : « Le grand public et la science : entre incompréhension et confusion face à la démarche et la vulgarisation scientifique ? »

– 25 novembre 2021 : « Méfiance vaccinale : une nouvelle polarisation »

– 2 décembre 2021 : « Les chercheurs et les institutions face à la judiciarisation du débat scientifique : le cas des plaintes du professeur Didier Raoult »

– 9 décembre 2021 : « Chercher, évaluer, décider. Quelle place pour les scientifiques dans les politiques publiques ? »

– 16 décembre 2021 : « Quand sciences et société se rencontrent : la démocratisation des questions écologiques. La place des questions climatiques dans le débat public : entre instrumentalisation politique et engagement populaire

Séminaire Actualité critique
jeudi
02
décembre
2021
17h00 - 19h00
horaire ENS Ulm

Compréhension de la démarche scientifique par le grand public, les médias et le monde politique
Séminaire Actualité critique

Site web d’Actualité Critique

Organisation
Amélie Wileveau, Marvin Ozturk-Bazin et Nathalie Thomas

Un séminaire commun à toutes les disciplines de l’ENS, qui sont mobilisées autour de questions partagées, définies et discutées collectivement. C’est un moment de rencontre sur l’actualité ouvert à tous, consacré à ce qui se produit en France, en Europe et dans le monde. Désormais articulé autour de deux thèmes directeurs par an, ce séminaire porte au premier semestre sur les relations entre sciences et société.

Cette premier séance d’Actualité critique est l’occasion, après ces longs mois de crise sanitaire où la démarche scientifique a été mentionnée à de nombreuses reprises par les médias sans jamais être vraiment définie et où la question de la vulgarisation scientifique a été au cœur de bien des débats, de mieux comprendre le fonctionnement épistémologique de la science et les réceptions par le grand public de celle-ci.

Il s’agit d’une séance articulée en deux temps, où il s’agira tout d’abord d’interroger la démarche scientifique et d’expliciter son fonctionnement en temps normal, par opposition au temps de la crise sanitaire. De manière assez inédite, les médias ont diffusé l’image d’une science faite de tâtonnements, ou encore l’existence d’opinions discordantes parmi les chercheurs à travers les controverses scientifiques, faits qui ont pu déstabiliser un grand public peu habitué à être informé de ce qu’il se passe à l’intérieur du champ scientifique habituellement fermé, et pour qui la science est davantage liée à l’idée de « méthode » qu’à l’idée d’ « aventure », pour reprendre un concept du philosophe Dominique Lecourt.

Dans un second temps, la conversation portera sur les enjeux et sur les moyens de la vulgarisation scientifique, sur la persona du chercheur qui tente de forger de nouveaux espaces langagiers et de faire preuve de pédagogie pour transmettre des connaissances spécialisées auprès d’un public non-spécialisé. L’ethos du scientifique qui s’adresse au public dans une société où les réseaux sociaux concurrencent la parole scientifique devenue très présente sur les plateaux télévisés autant que les enjeux d’une reformulation parfois laborieuse des connaissances (pour être clair sans paraître trop aride) seraient autant de questionnements abordés.

INTERVENANTS
Sophie Bécherel, journaliste scientifique à France Inter (à confirmer)
Étienne Klein, physicien, philosophe des sciences et producteur de radio
Fatoumata Kebe, astronome, docteure en astronomie de l’Observatoire de Paris - PSL, autrice et médiatrice scientifique (à confirmer)

une brève interview du vulgarisateur scientifique et docteur en physique David Louapre, à propos de sa chaîne YouTube Science étonnante sera également diffusée lors de la conférence.

À PROPOS D’ACTUALITÉ CRITIQUE
Le séminaire d’Actualité critique réunit un public varié autour de questions d’actualité définies, discutées et analysées collectivement. Désormais avec un thème directeur et un enseignant dédié par semestre, ce séminaire portera au premier semestre sur les relations entre sciences et société. En effet, il est aujourd’hui évident que les conséquences de la pandémie ne se limitent pas à la seule dimension sanitaire et nécessitent une lecture pluridisciplinaire. La situation actuelle soulève des questions profondes portant sur la compréhension de la démarche scientifique par le grand public, les médias et le monde politique. Elle interroge les relations existantes ou à bâtir entre sciences publiques et sciences privées. Elle nous alerte sur
des problèmes d’éthique et d’intégrité scientifique et renvoie aux effets du réchauffement climatique.
La mise en place de ces cinq conférences par semestre est l’occasion d’une réflexion urgente et critique sur ces questions brûlantes.
Coordonné au premier semestre par Christian Lorenzi, professeur de psychologie expérimentale, au second semestre, Actualité critique aura pour thème la démocratie, sous le pilotage du philosophe Florent Guénard
– 18 novembre 2021 : « Le grand public et la science : entre incompréhension et confusion face à la démarche et la vulgarisation scientifique ? »

– 25 novembre 2021 : « Méfiance vaccinale : une nouvelle polarisation »

– 2 décembre 2021 : « Les chercheurs et les institutions face à la judiciarisation du débat scientifique : le cas des plaintes du professeur Didier Raoult »

– 9 décembre 2021 : « Chercher, évaluer, décider. Quelle place pour les scientifiques dans les politiques publiques ? »

– 16 décembre 2021 : « Quand sciences et société se rencontrent : la démocratisation des questions écologiques. La place des questions climatiques dans le débat public : entre instrumentalisation politique et engagement populaire