| |
Philosophie Académie de Créteil
Slogan du site
La nature
lundi
07
février
2022
du lundi 7 février 2022
au mardi 8 février 2022
horaire Lycée Hector Berlioz 94300 Vincennes

Module de formation appartenant au dispositif : Approfondissement des notions au programme de philosophie

Pour s’inscrire sur GAIA (hors parcours de formation, ANT et public désigné), saisir en MAJUSCULE le code 21A0240315 dans le champ "identifiant du dispositif. Pour information, code du module : 59801
Public : Professeurs de philosophie enseignant en classes de première et terminale de la voie générale et technologique, professeurs de philosophie enseignant en CPGE
candidature individuelle

Objectifs pédagogiques : Approfondir la connaissance de cette notion des nouveaux programmes de philosophie du baccalauréat. Actualiser ses connaissances et prendre en compte les travaux récents sur cette notion afin de pouvoir proposer aux élèves une approche réfléchie des débats contemporains, notamment de la question écologique. Proposer un échange de pratiques et une réflexion collégiale sur son enseignement.
Contenus : Abondamment sollicitée alors qu’elle peut sembler théoriquement périmée, du point de vue des sciences comme de l’anthrologie, la notion de nature fait son retour dans le programme du baccalauréat alors que disparaît la notion de culture. Il s’agira de s’interroger sur la pertinence de cette notion aujourd’hui, en cernant ses différents sens, leurs usages et leurs implications. Pour cela , nous aborderons plus particulièrement la question de l’écologie et celle du naturalisme en philosophie de l’esprit, puis nous échangerons sur la manière de travailler avec nos élèves, notamment pour leur proposer une approche réfléchie des différents discours qui mobilisent cette idée de nature.
Modalités : Interventions de spécialistes de la notion suivies d’un travail de réflexion en commun sur les manières de mobiliser ces connaissances dans le cadre d’un cours.
Durée : Formation d’une durée de 12 heures, soit de 2 jours, accueillant au minimum 15 stagiaires, au maximum 20.

Les dates et lieux de chaque formation sont donnés à titre indicatif. Voir le détail organisationnel sur GAIA

Responsable pédagogique et organisationnel : Xavier BILY - Mel : Xavier-Francois.Bily@ac-creteil.fr

Formateurs / intervenants :

CHARBONNIER Pierre : Universitaires (MDC ou PU)
LARRERE Catherine : Universitaires (MDC ou PU)
BILY Xavier : Personnels enseignants, d’éducation et d’orientation
BIBENNET Etienne : Universitaires (MDC ou PU)

Esthétique et environnement : des normes aux arts
lundi
07
février
2022
17h30 - 19h00
horaire Centre Lourcine, Bâtiment 1, Salle 13

Université Paris 1 Panthéon‐Sorbonne
UMR 8103 ISJPS
Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne / EXeCO
Axe Environnement

MINAIRE DE RECHERCHE

Esthétique et environnement : des normes aux arts

Séminaire organisé par Pauline Nadrigny
Croiser les champs de l’esthétique et de l’écologie n’a rien d’évident. Qu’elle soit perçue par le prisme de modèles artistiques, personnifiée, renvoyée aux processus réflexifs du sujet percevant, la nature est toujours perçue, dans le cadre de l’esthétique, en résonance avec les facultés intellectuelles, sensitives et poïétiques du seul sujet humain : difficile alors de concilier esthétique et préoccupation environnementale. Depuis les années 1970, une branche importante de la pensée contemporaine s’y emploie pourtant, tâchant de dénouer le rapport enchevêtré de l’homme au milieu – dit naturel – qui est aussi le sien. Si les productions de l’esthétique environnementale sont stimulantes et trouvent en France un écho croissant, elles s’opèrent d’abord dans une certaine distance, si ce n’est une défiance, à l’égard des formes artistiques de représentation de la nature et tentent de penser une approche esthétique de l’environnement hors médiation artistique. Pour autant, l’activité artistique ne s’est jamais autant intéressée à l’environnement dit naturel et à la place de l’homme au sein de ce dernier : des installations à l’audio naturalisme, de l’écopoétique au cinéma, force est de constater que la création artistique se sent encore pleinement légitime lorsqu’il s’agit d’aborder ces problèmes, sans en oblitérer les enjeux éthiques et politiques. Pour la deuxième année consécutive, ce séminaire se charge d’explorer les formes contemporaines de l’inquiétude environnementale dans le champ de la création artistique.

INSCRIPTION :cliquer ici

[si "l’Evento est clos" s’affiche c’est que la séance est complète]

Attention, le pass sanitaire est requis pour assister à cet événement

PROGRAMME
Le lundi, une fois par mois, de 17h30 à 19h (sauf séance double, de 17h à 19h30)

Lundi 7 février 2022

Maryse Ouellet (Université de Bonn)
« Par-delà l’imprésentable : médialité du sublime dans l’art contemporain »

Lundi 14 Février 2022

Elise Domenach (ENS Lyon)
« Ce que voir veut dire. Cinéma de Fukushima et nouvelles formes de l’attention »

Lundi 14 Mars 2022

Michel Collot (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, THALIM, UMR 7172)
« Vers un art écologique ? »

JEUDI 7 Avril 2022 (attention, changement de jour)

José Moure (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Acte)
« Filmer la nature sur un mode mineur : une écologie du regard ? »
Benjamin Thomas (Université de Strasbourg, ACCRAUR 3402)
« Faire corps avec le monde : de l’espace cinématographique comme milieu »

9 ou 23 Mai 2022
Aline Bergé (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, THALIM, UMR 7172)
« L’écopoétique qui ne dit pas son nom »

20 Juin 2022
Justine Balibar (Université de Rennes 1)
« Le bon paysage »

Pauline Nadrigny (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
« In memoriam R.M. Schafer »