Entre les langues dans un monde incertain. Enjeux éthiques et politiques de la traduction Colloque international
mercredi
02
juin
2021

Les enjeux éthiques et politiques de la traduction font l’objet depuis longtemps d’une réflexion pluri-disciplinaire. Le colloque « Entre les langues dans un monde incertain » naît de la volonté de réunir des traducteurs et des théoriciens de la traduction provenant de plusieurs domaines afin de penser le phénomène de la traduction dans le contexte actuel.

Organisation

Ginevra Martina Venier (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL), Marc Crépon (Archives Husserl, ENS-PSL, CNRS)


Programme

MERCREDIJUIN
9h30 - 10h : Mot d’accueil
Intervenants : Isabelle Kalinowski (Translitterae, ENS-PSL, CNRS), Marc Crépon (Archives Husserl, ENS-PSL, CNRS)

10h - 10h40 : La hantise de l’original
Intervenant : Marc de Launay (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL, CNRS)

10h40 - 11h20 : La traduction : un rapport au temps et à l’histoire
Intervenante : Ginevra Martina Venier (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL)

11.20 - 11.30 : Pause

11h30 - 12h10 : La « science du concret », ou l’art de faire avec : traduire pour sauvegarder la complexité humaine du monde
Intervenante : Diane Meur

12h10 - 12h50 : Traduction et altérité : pour une politique de la traduction
Intervenant : Jean-Yves Masson (Lettres Sorbonne Université - CRLC)

12h50 – 14h20 : Pause déjeuner

14h20 - 15h : La traduction est un combat : Amanda Gorman, etc.
Intervenant : Marc Porée (Dpt. Littératures et langage - ENS-PSL)

15h - 15h40 : La traduction et les politiques du langage commun en temps de crise
Intervenante : Alenka Ambroz (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL)

15h40 – 16h : Pause

16h - 18h30 : Table Ronde des Traducteurs
Modération : Isabelle Kalinowski (Translitterae, ENS-PSL - CNRS)
Intervenants : Jean-Yves Masson (Lettres Sorbonne Université - CRLC) (sous réserve), Gérard Meudal (journaliste), Marc Porée (Dép. Littératures et langage - ENS-PSL), Anna d’Elia, Alexia Rosso.

JEUDIJUIN
10h - 10h40 : Quelques considérations sur l’éthique et la pragmatique de la traduction
Intervenant : Denis Thouard (Centre Georg Simmel - CNRS)

10h40 - 11h20 : Vers l’autre langue : poésie, traduction, translinguisme
Intervenante : Patricia Lavelle (Université pontificale de Rio de Janeiro)

11h20 - 11h30 : Pause

11h30 - 12h10 : La thèse de l’antéprédicatif à l’épreuve de la traduction
Intervenant : Martin Rueff (Université de Genève)

12h10 - 12h50 : Discontinuité et continuité. La tâche du traducteur et le concept de crise selon Walter Benjamin
Intervenant : Jean Tain (La République des Savoirs - ENS)

12h50 – 14h20 : Pause déjeuner

14h20 - 15h : Traduction, subduction et justice épistémique
Intervenant : Angelo Vannini (Université Paris-Est Créteil)

15h - 15h40 : You learned our nothing, you called us stupid. Penser avec Gramsci la traduction des languages politiques aujourd’hui
Intervenante : Micol Bez (ENS - Northwestern University)

15h40 - 16h20 : Frontières politiques du corps : traduire le vivant
Intervenante : Anca Mihalache (Ed 280 - Université Panthéon-Sorbonne)

16h20 - 16h30 : Pause

16h30 - 19h : Table Ronde des Traducteurs
Modération : Denis Thouard (CNRS, Centre Georg Simmel)
Intervenants : Patricia Lavelle (Université pontificale de Rio de Janeiro), Marc de Launay (UMR 8547- ENS, CNRS), Pierre Judet de La Combe (EHESS), Léo Texier (EPHE), Guillaume Métayer (sous réserve)

VENDREDIJUIN
10h - 10h40 : Enjeux éthique et politique de la traduction sous les Abassides
Intervenant : Ziad Bou Akl (Centre J. Pépin - ENS-PSL)

10h40 - 11h20 : Traduire Avicenne à la Renaissance : enjeux éthiques et politiques
Intervenante : Mali Alinejad Zanjani (Translitterae - Centre J. Pépin - ENS-PSL)

11h20 - 11h30 : Pause

11h30 - 12h10 : Traduire la philosophie japonaise : particularités et défis
Intervenant : Morten Jelby (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL)

12h10 - 12h50 : Les conjonctures de la traduction : le quand, le quoi et le comment
Intervenant : Jean-Pierre Lefebvre (Dép. Littératures et langage - ENS-PSL)

12h50 – 14h20 : Pause déjeuner

14h20 - 15h : Traduire l’écart
Intervenant : François Jullien (Maison des sciences de l’homme)

15h - 15h40 : Des intraduisibles aux routes de la traduction (sous réserve)
Intervenante : Barbara Cassin (Académie française, Centre Léon Robin, CNRS)

15h40 - 16h20 : Sans seuil, sans sol, sans ciel. Armand Robin : une politique de la traduction
Intervenant : Marc Crépon (UMR 8547 Pays germaniques - ENS-PSL, CNRS)

16h20 - 17h : Conclusions du colloque
Intervenants : Marc Crépon et Ginevra Martina Venier

Séance de clôture du Séminaire Cavaillès avec Barbara Stiegler
mercredi
02
juin
2021
13h30 - 15h30


S’adapter : un dévoiement de la pensée darwinienne dans le néolibéralisme ?

Contrairement à ce que soutenait Michel Foucault dans ses cours au Collège de France, le néolibéralisme n’est pas un anti-naturalisme. Il s’est au contraire nourri de sources biologiques, venues à la fois du darwinisme et de sa réinterprétation par les grandes philosophies évolutionnistes de la première moitié du 20e siècle (Spencer, Bergson et le pragmatisme américain). Mais en se nourrissant de catégories darwiniennes (adaptation, évolution, sélection, mutation, compétition), le néolibéralisme a en réalité trahi les leçons essentielles de l’Origine des espèces. C’est en tout cas l’un des axes de la critique pragmatiste du nouveau libéralisme menée pendant deux décennies par Dewey et contre Lippmann, qui tire de tout autres conséquences sociales et politiques du « laboratoire expérimental de la vie ».

Perpétuant les orientations impulsées par Jean-Jacques Kupiec lors de sa création, le séminaire Cavaillès se donne pour objet l’histoire et la philosophie des sciences du vivant. Une fois par mois un acteur des sciences expérimentales ou humaines est invité à y présenter ses travaux et réflexions.
Le séminaire Cavaillès est organisé par l’Unité de recherche La République des Savoirs (USR 3608, CNRS, ENS, Collège de France). Il se veut ouvert à toutes et à tous, avec l’objectif de croiser les regards, partager les connaissances et favoriser les échanges sur un large spectre de thématiques et de questions. Il entend être le témoin de la vitalité, l’actualité et la fertilité des recherches en épistémologie historique des sciences biomédicales, ainsi que de leur incidence sur les débats scientifiques contemporains.

Organisation
La République des Savoirs
Thomas Heams (AgroParisTech), Gérard Lambert (ENS-PSL) et Caroline Petit (ENS-PSL)

La Fontaine par Michel Serres
mercredi
02
juin
2021
16h00 - 18h00

Le 2 juin parait un ouvrage inédit posthume de Michel Serres, consacré à La Fontaine, aux Éditions Le Pommier. À cette occasion et dans le cadre du festival Quartier du livre, Jean-Charles Darmon, directeur du département Littératures et Langage de l‘ENS-PSL organise, avec Frédéric Worms, directeur adjoint de l’ENS, en partenariat avec la Fondation Michel Serres-Institut de France, une rencontre autour de cet ouvrage. Réunissant des philosophes et des critiques littéraires, cet événement tente de prendre la mesure de l’importance du livre, à la fois pour la compréhension de l’œuvre de La Fontaine, et pour celle de la pensée de Michel Serres. Ces interventions ont lieu en visioconférence et sont ponctuées par des lectures de fables et d’extraits du livre de M. Serres.

Programme

Inscription à la rencontre https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf8PLk7OPDrs205-2A8UeZbVmdHJD6cg01P4Cvv35zxPUo2Fg/viewform

- 16h : Accueil des participants et avant-propos par Frédéric Worms (philosophe, ENS-USR République des savoirs/CIEPFC), Sophie Bancquart (fondatrice de la Fondation Michel Serres-Institut de France)
- 16h05 : Présentation du La Fontaine de Michel Serres
Jouvences de La Fontaine : Michel Serres et le pouvoir des Fables
Intervenant : Jean-Charles Darmon (ENS-USR République des savoirs/CRRLPM)
- 16h20 : Éléments pour une théorie de la Fable selon Serres
Intervenant : Thomas Mondémé (Professeur en CPGE, Lycée La Bruyère, Versailles)
- 16h40 : Michel Serres et les Fables : une autre genèse de la connaissance
Intervenante : Frédérique Aït-Touati (spécialiste de littérature comparée et d’histoire des sciences, Centre de recherches sur les arts et le langage / CNRS-EHESS)
- 17h : Lecture par Jean-Pierre Arbon (éditeur et chanteur)
- 17h05 : Métamorphoses : adieu laitière, pot au lait, chat et joli meunier
Intervenante : Audrey Calefas-Strébelle (spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, Mills College / Stanford in Paris)
- 17h25 : Lecture
- 17h30 : Le Jeu du Loup et les Liens humains
Intervenante : Anne Baudart (professeur de philosophie, Sciences-Po)
- 17h50 : La guerre et la table : Vicissitudes du parasite
Intervenant : Pierre Saint-Amand (spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle, directeur du Yale’s French Department)
- 18h10 : Lecture

18h15 : Clôture
- Michel Serres fabuliste et Jean de La Fontaine philosophe
Intervenant : Frédéric Worms
- Le Projet Michel Serres à l’ENS : lancement et perspectives
Intervenants : Roland Schaer (philosophe et directeur « sciences et société » à la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette), Jean-François Serres, Sophie Roux (professeure d’histoire et de philosophie des sciences et de philosophie moderne, directrice de l’USR « République des savoirs », ENS-PSL), Frédéric Worms

À propos de l’ouvrage La Fontaine
De Michel Serres, édité et présenté par Jean-Charles Darmon

La Fontaine n’a cessé d’accompagner Michel Serres. Cet inédit inachevé en est l’ultime témoignage.

Serres y explore les Fables comme de prodigieux palimp­sestes donnant accès aux origines de notre pensée. Il montre comment, en des zones indécises ouvertes entre l’animal et l’humain, elles mettent en œuvre toutes sortes de métamorphoses interrogeant différentes manières de « faire l’homme ». Chemin faisant, Serres fait apparaître une pensée en réseau d’une étonnante fécondité, dont il scrute les balancements les plus subtils.

Ceci n’est pas seulement un livre sur La Fontaine. C’est aussi et surtout un livre avec La Fontaine, où l’on voit Serres réfléchir pas à pas avec le « fablier », mettant joyeusement à l’épreuve ses propres hypothèses, et nos manières de vivre.

Marx au 21 e siècle
mercredi
02
juin
2021
17h15 - 19h45
horaire Les séminaires ont lieu à l’Amphithéatre Lefebvre en Sorbonne (plan d’accès à l’Amphi Lefebvre).

Séminaire coordonné par Rémy Herrera (CNRS) et Jean Dellemotte (PHARE, Université Paris 1)
En raison des contraintes de sécurité du batiment, les personnes extérieures à l’université Paris 1 doivent obligatoirement s’inscrire à phare@univ-paris1.fr et être munis d’une pièce d’identité pour accèder au batiment. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire à chaque séance une fois l’inscription prise en compte.
30 septembre 2020 de 17 h 15 à 19 h 45 à l’Amphi de gestion (Oury), 1 rue Victor Cousin 75005 Paris (les inscriptions de l’année précédente restent valables)
« Le socialisme mitterrandien ou l’invention du néolibéralisme d’Etat » par Rémy Herrera à l’occasion de la parution de son ouvrage « En lutte, les résistances populaires de 1981 à nos jours » (éd. Critiques)
Mercredi 14 octobre 2020 : Georges GASTAUD sur Lumières communes
Mercredi 18 novembre 2020  : Hervé HUBERT sur Marx, Freud et Lénine
Mercredi 9 décembre 2020 : Majed NEHME sur la guerre en Syrie et la situation au Moyen-Orient
Mercredi 13 janvier 2021 : Alain BIHR sur Le premier âge du capitalisme
Mercredi 27 janvier 2021 : Daniel DIATKINE sur Smith et Marx
Mercredi 10 février 2021 : Christian PALLOIX sur les firmes transnationales
Mercredi 10 mars 2021 : Christian TUTIN sur la finance et Hyman Minsky
Mercredi 31 mars 2021 : André-Gilles LATOURNALD sur l’ordolibéralisme
Mercredi 14 avril 2021 : Gérard MORDILLAT sur la représentation des classes populaires dans le cinéma
Mercredi 19 mai 2021 : Fabio FROSONI sur Gramsci
Mercredi 2 juin 2021  : Wim DIERCKXSENS sur la géopolitique mondiale
Mercredi 16 juin 2021  : Catherine MILLS sur les politiques sociales