Le livre pour enfants, reflet des théories éducatives de son temps
Eduquer en distrayant

Le livre pour enfants, reflet des théories éducatives de son temps
Fiche pédagogique téléchargeable au format PDF.
L’histoire du livre de jeunesse est liée à l’histoire de l’éducation et à l’évolution des connaissances sur le développement de l’enfant. Déjà au XVIe siècle, Érasme, dans son traité sur l’éducation, recommandait l’utilisation pédagogique de l’image. Éduquer en distrayant était aussi l’objectif de Perrault qui destinait ses Contes de ma Mère l’Oye (1697) à « instruire les enfants ». Un siècle plus tard, Fénelon célèbre dans son Télémaque les valeurs enfantines et adolescentes. J.-J. Rousseau, avec l’Émile, entérine cette nouvelle vision de l’enfant, chargée d’affectivité. Au XIXe siècle, les lois réformant l’enseignement donnent un coup de fouet à l’édition jeunesse. Des éditeurs comme Hachette ou Hetzel lancent des collections pour les 3-6 ans, avec des images à leur hauteur et un langage simplifié. Ce nouveau regard sur le petit enfant va se nourrir au cours du XXe siècle des recherches sur le développement de l’enfant.