Psychanalyse et inconscient.

 Qui est Freud ?

- Portrait de Freud

 Des exemples de manifestation de l’inconscient.

LE SURRÉALISME ET L’INCONSCIENT Vidéo

Membre du dernier groupe surréaliste, Jean-Claude SILBERMANN évoque, à travers la figure d’André BRETON et de ceux qui firent le surréalisme en littérature, l’importance du rêve et de l’inconscient dans la production artistique de ce mouvement.

 Exemples cinématographiques sur le rêve

Septembre 1962. Il fait chaud et lourd à Rome. A la sortie d’un tunnel, la circulation est paralysée par un gigantesque embouteillage. À l’intérieur d’une des voitures immobilisées, un homme suffoque, l’habitacle est envahi de fumée et pas moyen d’ouvrir porte ou fenêtre. Les passagers des autres véhiculent l’observent indifférents. L’homme grimpe sur le toit s’élève dans les airs. Attaché à un filin comme un cerf-volant, il survole une plage. Un homme maintient l’autre bout de la corde et un étrange cavalier lui ordonne de procéder à la chute mortelle : ce qui fait tomber comme une pierre l’homme des airs dans la mer.
Ce n’était qu’un cauchemar. Guido Ansemi, réalisateur célèbre de 43 ans, est en cure de repos dans un établissement thermale où on lui prescrit de l’eau et des bains de boue. Lire la suite sur ce lien

Analyse : Le Toullec Éric,« Freud-Lubitsch 1919 : un regard étrangement inquiétant », Savoirs et clinique, 2012/1 (n° 15), p. 139-150 DOI : 10.3917/sc.015.0139.

- La maison du Dr Edwards de Hitchcock :
Le rêve dans La Maison du Dr Edwards youtube
- Salvator Dali crée le décor du rêve

exercice :

  L'hypothèse de l'inconscient :

 Freud : 1859-1939

ch.7 de l’Interprétation des rêves, §5 et 6
L’inconscient dans Metapsychologie
Le moi et le ça §1 et 2

 Exercices :

1. A partir de ces textes définir :
- expliquer
- interpréter
- comprendre
L’interprétation est-elle une connaissance ? Quelle distinction entre sens et vérité : interpréter, est-ce connaître ? S’agit-il d’acquérir une vérité sur soi ?


2. Comment comprendre cette affirmation : « Ce qui importe ce n’est pas tant qu’il y »ait« un inconscient ou qu’on puisse parler d’un inconscient, c’est de savoir quel en est le contenu »

3. L’inconscient, un langage ?
à lire : Arrivé Michel, « Langage et inconscient chez Freud : représentations de mots et représentations de choses », Cliniques méditerranéennes, 2003/2 (no 68), p. 7-21. DOI : 10.3917/cm.068.0007.