Epicure

 A. Oeuvres numérisées

Maximes capitalesTraduction par Jacques Georges Chauffepié.Lefèvre, 1840 (pp. 495-501).

Lettre à Hérodote (à télécharger : format Word, trad. O. Hamelin)

Lettre à Pythoclès (à télécharger : format Word, trad. O. Hamelin)

Lettre à Ménécée :
- fac-similé de la traduction d’Octave Hamelin (Revue de métaphysique et de morale, 1910) ; format Word.
- Version corrigée par Guillaume Coqui (2010) de la traduction d’O. Hamelin : version annotée ; version sans notes ; livret imprimable au format A5, avec des citations extraites, pour la plupart, des Maximes capitales ; indications sur cette version corrigée.

 B. Notions

 Le temps

- Les ambiguïtés de la conception épicurienne du temps de Pierre-Marie Morel
Presses Universitaires de France | « Revue philosophique de la France et de
l’étranger » 2002/2 Tome 127 | pages 195 à 211
ISSN 0035-3833
ISBN 9782130526667
Article disponible en ligne à l’adresse : https://www.cairn.info/revue-philosophique-2002-2-page-195.htm

- Gœury Marianne, « L’atomisme épicurien du temps à la lumière de la Physique d’Aristote », Les Études philosophiques, 2013/4 (n° 107), p. 535-552. DOI : 10.3917/leph.134.0535. URL : https://www.cairn.info/revue-les-etudes-philosophiques-2013-4-page-535.htm

- Morel Pierre-Marie, « Corps et cosmologie dans la physique d’Épicure. « Lettre à Hérodote », § 45 », Revue de métaphysique et de morale, 2003/1 (n° 37), p. 33-49. DOI : 10.3917/rmm.031.0033. URL : https://www.cairn.info/revue-de-metaphysique-et-de-morale-2003-1-page-33.htm