L’anastase de la philosophie
mardi
23
novembre
2021
13h30 - 16h00
horaire ENS – 45, rue d’Ulm – Paris Ve Amphi Galois (bâtiment NIR, 2e sous-sol)

L’anastase de la philosophie
Rencontre autour du débat lancé par Jean-Luc Nancy
Organisation :
Maël Montévil (Centre Cavaillès/République des savoirs/ CNRS)

En juillet 2021, Jean-Luc Nancy lançait un débat en reprenant la question de Heidegger sur la fin de la philosophie. Quel nouveau commencement pour la philosophie ? S’il ne s’agit pas de s’affranchir des travaux antérieurs, ni de suivre la géopolitique restrictive du corpus heideggerien qui contrôle la politique post-décoloniale, comment constituer un nouveau corpus pour la philosophie ? Et quels sont les véritables enjeux de la philosophie au XXIe siècle ? Cette rencontre propose de répondre à ces questions.
En juillet 2021, Jean-Luc Nancy lançait un débat en reprenant la question de Heidegger sur la fin de la philosophie et la tâche de la pensée. Si la philosophie n’est pas capable de dépasser la détermination de Heidegger comme métaphysique, elle ne survivra pas longtemps, même comme inanité.

Dans ce débat, actuellement publié dans Philosophy World Democracy, Divya Dwivedi insiste sur l’idée que la philosophie rencontre une stase à travers son acceptation des versions de la « différence ontico-ontologique » d’Heidegger, derrière laquelle se cache la « différence orientalo-occidentale ». Cette stase découle aussi de ce que Bernard Stiegler a appelé la disruption, dans laquelle les réponses de la société, et en particulier la philosophie et la critique, sont toujours en retard sur les changements technologiques. Maël Montévil soutient que l’analyse de cette stase doit aborder la nature de la séparation de la philosophie et de la science. Pour dépasser cette stase, littéralement, pour l’ana-stase de la philosophie, Shaj Mohan propose de partir de « l’expérience obscure », sans la laisser, cette fois, être préemptée par la religion et que nous explorions de nouvelles logiques et facultés.

Quel nouveau commencement pour la philosophie ? S’il ne s’agit pas de s’affranchir des travaux antérieurs, ni de suivre la géopolitique restrictive du corpus heideggerien qui contrôle la politique post-décoloniale, comment constituer un nouveau corpus pour la philosophie ? Et quels sont les véritables enjeux de la philosophie au XXIe siècle ?

Orateurs

Divya Dwivedi, philosophe et auteur basé en Inde. Elle est professeure associée de philosophie et de littérature, Department of Humanities and Social Sciences, Indian Institute of Technology Delhi.
Maël Montévil, philosophe et théoreticien de la biologie. Il est chargé de recherche au CNRS, Centre Cavaillès, USR3608 – République des Savoirs, ÉNS
Shaj Mohan, philosophe basé dans le sous-continent. Il est l’auteur avec Divya Dwivedi du livre « Gandhi and Philosophy : On Theological Anti-politics » (Préface de Jean-Luc Nancy, Bloomsbury Academic, UK, 2019)

Séminaire Qu’est-ce que la santé numérique ?
mardi
23
novembre
2021
18h00 - 20h00
horaire Salle Cavaillès, ENS-PSL, 45 rue d’Ulm - 75005 Paris

Qu’est-ce que la santé numérique ?
Séminaire médecine-humanités - 1er semestre 2021-2022

Ce séminaire interdisciplinaire propose une approche croisée des « humanités médicales » autour de savoirs et de représentations liées au corps, à la maladie et au soin.
Ce séminaire donne la parole à des chercheurs de toutes les disciplines ainsi qu’à des artistes. Lié au programme Médecine-Humanités, il s’adresse aussi bien aux futurs médecins et professionnels de santé qu’aux étudiants de toutes disciplines et au public concerné.

Télémédecine, bases de données, logiciels métiers, intelligence artificielle, quantified-self etc. la santé numérique, ou le numérique en santé, revêt des contours multiples, instables, qui sont appréhendés de manière diversifiée par différents acteurs du champ et concernés, en fonction de leur position par rapport à l’écran ou au « device ». Investie comme une politique publique à part entière dans la stratégie « Ma santé 2022 », la France veut « accélérer le virage numérique en santé ». Dès lors, quels peuvent être les contours de ces politiques supposées transversales, et les promesses ou incertitudes qu’elles revêtent ? Dans quels cadres, et avec quelles limites pratiques, économiques, académiques et éthiques se construit cette finalité ? Finalement, qu’est-ce que la santé numérique ?

En s’appuyant sur des expertises diversifiées proposées par des acteurs économiques, publics, d’historiens, de décideurs ou de patients concernés en première intention, le séminaire « Médecine et Humanités » de l’ENS propose, à défaut d’en donner une définition stable, de dessiner quelques pistes, idées et contours pour appréhender et comprendre la santé numérique, et les perspectives qu’elle trace.
Ouvert au public

Réservation obligatoire auprès de medecine-humanites[at]ens.fr

Conformément aux consignes gouvernementales, accès à l’événement sur présentation d’un passe sanitaire.

Organisation
Emmanuel Didier (Département de Sciences sociales)

MINAIREDECINE-HUMANITÉS - 1ER SEMESTRE 2021-2022
Mardi 21 septembre 2021
18h-20h
Séance de présentation des champs disciplinaires des sciences humaines proposées dans le parcours Médecine et Humanités.

Mardi 28 septembre 2021
18h-20h
Apparition des big data dans les hôpitaux psychiatriques au XIXe siècle.
Intervenant : Theodore Porter, historien, Université de Californie à Los Angeles

Mardi 12 octobre 2021
18h-20h
L’Avis 130 du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) : "Données massives en santé, une nouvelle approche des enjeux éthiques."
Intervenants : Pierre Delmas-Goyon et Laure Coulombel, membres du CCNE

Mardi 19 octobre 2021
18h-20h
Économie de la santé numérique : l’expérience d’une start up.
Intervenant : Thomas Pellissard, directeur général de Dental Monitoring

Mardi 9 novembre 2021
18h-20h
Une plateforme publique de données au service de la santé.
Intervenante : Stéphanie Combes, directrice du Health Data Hub

Mardi 16 novembre 2021
18h-20h
La place de l’IA dans les avancées en santé.
Intervenantes : Stéphanie Allassonnière & Isabelle Ryl, administratrices de l’Institut Prairie

Mardi 23 novembre 2021
18h-20h
Les données de santé : Un enjeu pour la recherche participative au service de l’intérêt des patients.
Intervenant : Laurent Di Meglio, administrateur Renaloo et président de MoiPatient

Mardi 30 novembre 2021
18h-20h
Séance pédagogique

Mardi 7 décembre 2021
Cash investigation : "Nos données personnelles valent de l’or ! ”un film de Linda Bendali - une production Premières Lignes avec la participation de France Télévisions, 2021.
Intervenante : Linda Bendali, journaliste

Mardi 14 décembre 2021
18h-20h
Qu’est-ce que la santé numérique ?
Intervenant : Jean-François Mattei, Académie de médecine et ancien ministre de la santé