| |
Philosophie Académie de Créteil
Slogan du site
Actualité Critique : Relations humain/animal
jeudi
01
décembre
2022
18h00 - 20h00

Séminaire pluridisciplinaire 2022-2023 / Premier semestre Actualité Critique : Relations humain/animal

Un séminaire commun à toutes les disciplines de l’ENS, qui sont mobilisées autour de questions partagées, définies et discutées collectivement. C’est un moment de rencontre sur l’actualité ouvert à tous, consacré à ce qui se produit en France, en Europe et dans le monde, et qui d’une manière ou d’une autre s’impose à tous les esprits comme d’une importance critique.
The maze of livestock pens and walkways at the Union Stock Yards, Chicago, Illinois, USA, July 1941. Source National Archives, wikimedia
The maze of livestock pens and walkways at the Union Stock Yards, Chicago, Illinois, USA, July 1941. Source National Archives, wikimedia
Pour la rentrée 2022, le séminaire Actualité critique aura pour thème les relations humain/animal.
Les relations humain-animal sont au cœur de l’actualité nationale, européenne et internationale, et tout particulièrement celles qui engagent un rapport à grande échelle, non individualisé, aux bêtes. Qu’il s’agisse du bien-être animal, de l’expérimentation animale ou de la prise en compte de la souffrance animale, ou encore des zoonoses et de la crise de la biodiversité, nous sommes de plus en plus fréquemment amenés à nous questionner sur nos pratiques collectives, complexes et paradoxales.

Comme nombre de pays, la France privilégie l’élevage intensif et abat chaque année près d’un milliard d’animaux d’élevage. Une grande partie des Français considère qu’il s’agit d’un enjeu majeur. Le gouvernement actuel s’est engagé à la nomination d’un « référent bien-être animal » ayant reçu une formation obligatoire à ces enjeux au sein de chaque élevage.

Faut-il aller plus loin et créer – comme certains le souhaitent – un ministère de la condition animale dédié au bien-être animal ? Comment mettre en œuvre une évolution de nos modes de consommation et de production ?

Une initiative citoyenne européenne pour l’arrêt de l’expérimentation animale soutenue par plus d’un million de signatures a récemment abouti à un vote du parlement Européen à la quasi-unanimité en faveur d’un arrêt à terme de l’expérimentation animale. Il existerait donc « des principes scientifiques solides qui invalident le modèle animal pour prédire la réponse humaine ».Comment ce débat est-il mené ? Sur quelles bases scientifiques s’appuie le Parlement européen ? Sommes-nous déjà en mesure de remplacer l’ensemble de l’expérimentation animale par des modèles in vitro et in silico ? Dans le cas contraire, quelles sont les conséquences à envisager, et sur quelles approches philosophiques et politiques fonder les décisions ?

Débats autour des causes du Covid-19, variole du singe… L’hypothèse de zoonose, à savoir la transmission d’un pathogène animal vers l’homme, alerte et inquiète. Plus avant, l’importance croissante des zoonoses – qui ont accompagné l’humain dans sa très longue histoire – relance un débat tout aussi profond qui dépasse le champ de l’épidémiologie et de la santé : y a-t-il « une bonne distance » entre l’humain et l’animal ? Ou faut-il envisager des réponses adaptées à des situations sociales et écologiques différentes, incluant des relations plurielles avec des espèces extrêmement variées.

Programme des séances
17 novembre 2022, 18h-20h
24 novembre 2022, 18h-20h
1 décembre 2022, 18h-20h
8 décembre 2022, 18h-20h
15 décembre 2022, 18h-20h

À PROPOS D’ACTUALITÉ CRITIQUE
L’actualité n’est pas seulement critique en elle-même : qu’il s’agisse d’un événement politique, d’une œuvre d’art ou d’une découverte scientifique, l’actualité exige aussi une critique, qui examine les mots ou les images qui nous la présentent (comme « actuelle »), qui en discute les enjeux, qui mobilise autour d’eux plus d’un savoir ou d’un regard, d’une discipline ou d’un point de vue, et qui se donne le temps, malgré l’urgence, de la penser. Les savoirs, la recherche nous permettent cette mise en perspective.

Tel est le but de ce séminaire : mobiliser les savoirs, s’appuyer sur la recherche, pour nous donner les moyens de penser cette actualité entre urgence et recul.

Les jeudis d’Actualité Critique sont organisés et animés par un groupe d’élèves, chargés de prévoir un programme semestriel de thèmes abordés (bien sûr modifiable, au fil de l’eau, en fonction de l’actualité du moment). Ils alternent des séances « ouvertes », pour lesquelles une ou plusieurs chercheuses et chercheurs sont invité(e)s à intervenir en public sur le thème, et des séances « fermées », où l’équipe organisatrice et les étudiants inscrits travaillent ensemble à préparer, à partir de lectures intensives et d’un débat serré, la séance ouverte.

c oordonné au premier semestre par Christian Lorenzi (Professeur de psychologie expérimentale à l’ENS), Anne Simon , Directrice de recherche au CNRS et responsable du CIEPFC à l’ENS) et Lise Kayser (Étudiante au département de sciences sociales de l’ENS).

Les Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences (JHPS) - 2022-2023
jeudi
01
décembre
2022
18h00 - 20h00
horaire ENS, Salle des Résistants, 1er étage, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Les Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences (JHPS) s’adressent aux littéraires comme aux scientifiques. Il s’agit d’une série de conférences qui offre un large panorama des recherches en histoire et philosophie des sciences, entendues au sens large, puisqu’elles vont jusqu’à la sociologie des sciences, à l’anthropologie des sciences, ou à certains aspects des sciences cognitives. Les conférenciers recommandent la lecture d’un de leurs articles ou d’un chapitre d’un de leurs livres récents, qui est posté sur le site du séminaire pour que tous les participants puissent le lire à l’avance. La séance se déroule de la manière suivante : le conférencier présente son travail ; un des organisateurs en fait un bref commentaire ; une discussion informée a finalement lieu. Le programme changeant chaque année, il est possible suivre plusieurs années de suite ce séminaire pour acquérir une véritable culture en histoire et philosophie des sciences.

Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences
L’Ecole d’Athènes (détail) - Raffaello Sanzio da Urbino - 1510 / 1511
PROGRAMME DESANCES (SEMESTRE 2)
22 septembre 2022
Michael Stolberg, Universität Würzburg
Anatomy and surgery in the 16th century : Gabriele Falloppia (1522/23-1562).

29 septembre 2022
Antonine Nicoglou, Université de Tours
Les défis philosophiques posés par l’expérimentation animale en psychopharmacologie

6 octobre 2022
Simon Schaffer, University of Cambridge
Temporalities and Imperial Sciences

20 octobre 2022
Sabina Leonelli
Globalising local knowledge beyond extractive epistemologies : Lessons from crop data science

27 octobre 2022
Jung Lee, Ewha Womans University (Seoul) / IEA de Paris
Cranes, cultivating a new knowledge practice in late Chosŏn Korea : Cultured nature generating instrumentalities

10 novembre 2022
Sébastien Dutreuil, CNRS - Centre Gilles-Gaston-Granger
Quelle est la nature de la Terre ? Réflexions d’histoire et de philosophie des sciences

17 novembre 2022
Olivier Sartenaer, Université de Namur
Une solution contextualiste au problème de la démarcation

24 novembre 2022
Lavinia Maddaluno, Università di Venezia Ca’ Foscari
Des eaux, des airs et du riz : notes pour une histoire environnementale du Duché de Milan (XVIIe-XVIIIe siècles)

1er décembre 2022
Steven Vanden Broecke, Universiteit Gent
What was astrology ? Challenges in historicizing a ’wretched subject’

8 décembre 2022
Carsten Reinhardt, Universität Bielefeld
Research Clusters. Organizing science at the Max Planck Society

15 décembre 2022
Yasmine Marcil, Université Sorbonne Nouvelle
Les débats sur l’inoculation de la variole au XVIIIe siècle

12 janvier 2023
Pietro Omodeo, Università di Venezia Ca’ Foscari
Political hydrogeology : the vantage viewpoint of Anthropocene Venice

Séminaire collectif : « Esthétique(s) du secret » (2022-2024)
jeudi
01
décembre
2022
18h30 - 20h30
horaire Bibliothèque Kandinsky (Centre Pompidou, 3e étage).

Centre Pompidou, Bibliothèque Kandinsky–DEMOSERIES, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
avec le soutien du Conseil Européen de la Recherche (ERC)

Présentation
De la saga James Bond aux séries Le Bureau des légendes ou Homeland, sans oublier les films Conversation secrète ou Zero Dark Thirty, le monde secret de l’espionnage fascine. Cet attrait pour l’occulte, au sens propre, traverse également la création artistique, à l’instar d’À bruit secret, de Marcel Duchamp (1916), mystérieux objet de convoitise, ou du Double secret de René Magritte (1927), matérialisation paradoxale de l’invisible. Prenant appui sur la culture populaire tout en puisant dans les collections ou fonds d’archives conservés par le Musée national d’art moderne/Centre Pompidou (MNAM), de Guy de Cointet à Jill Magid, en passant par Mark Lombardi, le séminaire « Esthétique(s) du secret » met en dialogue univers de l’espionnage et création artistique à travers des échanges inédits entre professionnels du renseignement, d’une part, et artistes, historiens d’art ou commissaires d’exposition, d’autre part. Un premier cycle (2022-2023) s’intéressera aux procédés, moyens ou techniques déployés par l’espion et les bureaucraties du secret, et manifestes dans certaines pratiques artistiques modernes et contemporaines. Déguisements, gadgets, dispositifs optiques et de surveillance, langage codé, complots (réels ou imaginaires), bâtiments secret-défense : seront ainsi esquissées les limites sensibles de cet art de la dissimulation, humaine ou technologique. L’année suivante (2023-2024) replacera l’art et les créateurs au cœur des confrontations idéologiques passées et présentes en interrogeant les modalités des « guerres culturelles » (artiste-espion ; propagande et influence ; résistances).

Séance 1. L’art de la dissimulation : déguisements et gadgets
13 octobre 2022, de 18h30 à 20h30

Perruque, costume, rouge à lèvre empoisonné, stylo piégé : cette séance inaugurale questionne la dissimulation comme procédé, chez l’espion ou l’artiste.

Avec : Jonna Mendez, ancienne Chief of Disguise de la CIA ; Anna Slafer, International Spy Museum ; Brice Dellsperger, artiste.

Réservation : https://bk.reservio.com/events/f192f6a9-5028-4996-a4b9-b64f04805b92/

Ce séminaire se tiendra les 13 octobre 2022, 1er décembre 2022, 2 février 2023, 6 avril 2023 et 1e
Séminaire collectif sous la responsabilité de :
Nicolas Liucci-Goutnikov (conservateur, chef de la Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou), Pauline Blistène (philosophe et politiste, DEMOSERIES, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Tatsiana Zhurauliova (historienne de l’art, DEMOSERIES, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

dans le cadre du programme de recherche européen DEMOSERIES (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Conseil Européen de la Recherche – ERC)

Coordination : Thomas Bertail (historien de l’art, Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou) ; Anastasia Krutikova (DEMOSERIES, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

Pour toute information utile, merci de contacter Thomas.BERTAIL@centrepompidou.fr.