La philosophie dans l’académie de CRETEIL
Slogan du site
Séminaire sur la biologie d’Aristote
mercredi
24
mai
2023
14h30 - 18h30
horaire divers lieux

organisé par Cristina Cerami et David Lefebvre

Programme 2022-2023

 19 octobre 2022 (14h30–18h30), Sorbonne, Salle des Actes :

Myrto HATZIMICHALI (University of Cambridge) : “Miscellaneous” Activities in Historia Animalium IV.

Christof RAPP (LMU Munich) : The Human Body and the Role of Erect Posture. Aristotle’s Parts of Animals IV.10.

 15 février 2023 (14h30-18h30), Paris-Cité – Salle Mondrian (646A) :
Emily KRESS (Brown University) : Aristotle on Using Tools.

Klaus CORCILIUS (Universität Tübingen) : Hylomorphism and the Causal Role of the Soul in Aristotle.

 19 avril (14h30-18h30), Sorbonne – Salle des Actes :

Claudia ZATTA (Università Statale di Milano) : Aristotle and Living Beings’ “oikeiotera physis” (Parts of Animals I.5, 645a4).

Justin WINZENRIETH (Sorbonne Université, Centre Léon Robin et LMU Munich) : Âme végétative et âme animale chez Aristote.

 24 mai (14h30-18h30), Paris-Cité – Salle Mondrian (646A) :

Thomas JOHANSEN (University of Oslo) : Aristotle on the Identity of Plants.

Ignacio DE RIBERA-MARTIN (The Catholic University of America) : Reconciling Aristotle’s Separate Definitions of Death.

 28 juin (14h30-18h30), Sorbonne – Salle des Actes :

Giouli KOROBILI (Utrecht University) : Aristotle’s Use of Biology as an Anchor for Introducing Meteorological Knowledge.

Hynek BARTOŠ (Charles University) : Aristotle and his Medical Forerunners on Mixtures of the Body.

Information et organisation : Cristina CERAMI (SPHERE, UMR 7219 du CNRS/Université Paris 1-Panthéon Sorbonne/Université Paris-Cité) : cristinacerami[à]hotmail.com et David LEFEBVRE (Sorbonne Université, UFR de philosophie et Centre Léon Robin, UMR 8061 du CNRS) : david.lefebvre[à]sorbonne-universite.fr

La salle Mondrian est située dans le Bâtiment Condorcet, 6e étage, 4 rue Elsa Morante, 75013 Paris, Métro : Ligne 14, RER C, Station : Bibliothèque François Mitterrand.

Ce séminaire est financé par le Centre Léon Robin, le Laboratoire SPHERE et l’Initiative « Sciences de l’Antiquité » de Sorbonne Université.